Cancer : le vin blanc augmenterait le risque de mélanome

Santé
AVEC MODÉRATION ?- Un verre et demi de vin blanc bu quotidiennement augmenterait le risque de souffrir d'un cancer de la peau. Une découverte étrange faite par des chercheurs américains.

De nombreuses études s’accordent sur les bénéfices d’un verre de vin rouge par jour. Qu’en-est-il du vin blanc ? Pour des chercheurs de l’Université de Brown (Etats-Unis), il ne serait pas si bon pour la santé que son acolyte, même à des doses modérées. Selon eux, un verre et demi de vin blanc par jour augmenterait ainsi de 13% le risque de développer un cancer par rapport aux non-buveurs. Du foie ? De la bouche ? De l'oesophage ? Rien de tout ça. C’est la peau qui est concernée. Les chercheurs ont mis en avant que ceux qui buvaient cette quantité augmentait notamment le risque de développer des mélanomes sur le torse jusqu’à 73%.

Lire aussi

Cité par le DailyMail, le Pr Cho, auteur de l’étude, livre certaines précisions : "Il est surprenant que le vin blanc soit la seule boisson associée à un risque accru de mélanome. La raison de cette association est inconnue. Cependant, les recherches ont montré que certains vins avaient des niveaux plus élevés d’acétaldéhyde que la bière ou les spiritueux". Et de poursuivre : "Alors que le vin rouge et le blanc peuvent avoir des quantités similaires d’acétaldéhyde, les antioxydants présents dans le vin rouge peuvent compenser les risques". Le professeur de l’Université de Brown estime ensuite que la réduction de la consommation d’alcool représente une piste intéressante pour diminuer le risque de développer un mélanome et d’autres cancers. 


En France, l’Institut national contre le cancer rappelle que 14.325 nouveaux cas de mélanomes cutanés étaient projetés en 2015. Hommes et femmes confondus, cette maladie représente 1,2% des décès par cancer. 

Lire aussi

En vidéo

Mélanome : une molécule capable de "stresser" les cellules cancéreuses

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter