CARTE - Couvre-feu : ces villes où il va falloir l’observer

CARTE - Couvre-feu : ces villes où il va falloir l’observer
Santé

COUVRE-FEU - Mercredi 14 octobre, lors de son interview auprès de TF1 et France 2, le président de la République a dévoilé la liste des métropoles concernées par les mesures de couvre-feu applicables à partir du samedi 17 octobre, minuit.

"Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse. Les élus et les préfets ont été appelés et mobilisés pour organiser les choses. Le couvre-feu se fera entre 21h et 6h du matin et commencer à partir de ce samedi, 0h". En plus de l'Ile-de-France, y compris les départements où le virus circule le moins (le taux d'incidence n'est que de 102 cas pour 100.000 en Seine-et-Marne), Emmanuel Macron a fait la liste des grandes villes concernées par les mesures de couvre-feu, mercredi 14 octobre. 

Des annonces précisées ce jeudi par Jean Castex et ses ministres au cours d'une conférence de presse.

Lire aussi

Une mesure décidée "pour 4 semaines", sans doute 6, si le Parlement suit le vœu gouvernemental. Une mesure qui s'applique où le virus circule fortement, a précisé le chef de l'Etat. En effet, à Paris, l'incidence (le nombre de nouveaux cas positifs ces sept derniers jours) se situe à 423 cas pour 100.000 habitants, tandis que le taux de positivité est à 16,7%. 

Plus inquiétant encore, le taux d'occupation des lits en réanimation est, lui, de 44%, non loin du seuil d'alerte de 60% tant craint par les professionnels de santé. A Lille, autre métropole en alerte maximale visée par ces mesures, l'incidence est encore supérieure, avec 480 cas pour 100.000 habitants, tandis que le 15,4% des tests se sont avérés positifs, et 30% des lits en réanimation sont occupés par des patients Covid. A Aix-Marseille, si les indicateurs sont meilleurs, ils n'en sont pas moins inquiétants, avec un taux de positivité à 13,3%, une incidence à 271, donc supérieure au seuil d'alerte maximale de 250.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

Si de telles mesures ont été prises dans ces bassins de population concentrant autour de 20 millions d'habitants, c'est, a précisé Emmanuel Macron, pour limiter "tout ce qui a fait progresser le virus dans ces régions : les rendez-vous privés, les anniversaires, les moments de convivialité. On se retrouvait à 50 et 60 dans des soirées festives". Le chef de l'Etat a annoncé une fin de ce couvre-feu pour le 1er décembre : "Si nous arrivons à tenir ce couvre-feu, si on est collectivement responsables d'un engagement de réduction de ces contacts, nous pourrons rouvrir", a-t-il conclu.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 20.000 nouveaux cas et 163 décès ces dernières 24 heures en France

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : six gardes à vue levées

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent