Cas contact, pourquoi Jean Castex s'isole 7 jours au lieu des 17 recommandés ?

Le Premier ministre a été contraint d'annuler une série de déplacements en France.

PRÉCAUTIONS - Cas contact d'un membre de son foyer, le Premier ministre va s'isoler sept jours. Une durée inhabituelle, les autorités prévoyant d'ordinaire 17 jours de mise à l'écart dans ce cas de figure.

Pour la 3e fois depuis le début de l'épidémie de Covid, Jean Castex a été déclaré cas contact. Dans une telle situation, il n'a d'autre choix que de se placer à l'isolement, un réflexe classique dont il va commencer à avoir l'habitude. Pour le Premier ministre, il s'agit donc d'adapter son emploi du temps, afin de s'adapter à ces contraintes. Plus de déplacements par exemple.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

La durée annoncée de son isolement sera de sept jours, a-t-on appris en milieu de semaine. Une précision qui a surpris certains observateurs : certains font notamment remarquer que d'ordinaire, lorsque l'on est cas contact d'un membre de son foyer, il est recommandé de rester chez soi durant non pas 7, mais 17 jours. Pourquoi un isolement plus court pour Jean Castex ? LCI a sollicité Matignon pour en savoir davantage. 

Chambre à part

L'Agence France Presse a indiqué que le Premier ministre était cas contact de sa femme. Dans cette situation, en théorie, chacun est tenu de s'isoler deux semaines et demie. "Si je suis cas contact d’un membre de même foyer, la durée de l’isolement est portée à 17 jours. La levée de l’isolement pourra avoir lieu au 17ᵉ jour, en cas de test négatif réalisé sept jours après guérison de la personne positive au sein du foyer", peut-on lire sur le site du gouvernement.

Jean Castex a-t-il pris des libertés avec les règles fixées par les autorités sanitaires ? Matignon s'en défend : à LCI, l'entourage du chef du gouvernement indique que "le raisonnement qui explique cette durée est assez simple". La question à se poser est la suivante, nous glisse-t-on : "Est-ce que vous partagez votre isolement avec vos proches ou non ? Ici, en l'occurrence, il ne va pas vivre avec son épouse durant cette période." Durant les prochains jours, Jean Castex va demeurer à Matignon, mais il ne séjournera pas dans les mêmes locaux que sa compagne. Et ne sera donc pas physiquement à son contact.

Lire aussi

"Ce n'est pas une situation nouvelle", nous souffle-t-on, puisqu'il "a déjà été confronté à cette situation à deux reprises".  Reste que dans la période actuelle, très chargée, "cela impacte les déplacements, logiquement annulés". Notamment ceux prévus dans le cadre de la campagne des régionales. "En revanche, tout le reste des engagements prévus est maintenu, que ce soit en visio ou au téléphone", indique l'entourage du Premier ministre. "Le travail sur les sujets de fond, ça ne change pas." 

Dans les couloirs de Matignon, on a accueilli cette nouvelle avec décontraction. Et l'on explique s'adapter, "comme le font chaque jour de nombreux salariés dans la même situation". Au sein du gouvernement, gérer de tels cas de figure n'a de toute façon plus grand-chose de nouveau : LCI expliquait notamment comment Jean-Michel Blanquer organisait ses journées pour parvenir à maintenir son activité malgré un placement à l'isolement mi-avril. Les ministères sont bien équipés et permettent  d'organiser des rendez-vous à distance. Notons que Jean Castex, qui a reçu une première injection de vaccin le 19 mars dernier, pourra reprendre une activité "normale" à partir du 16 juin, sous réserve bien sûr qu'il ne présente pas de symptômes et n'ait pas été infecté par le Covid d'ici là.

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 28 départements en vigilance orange

VIDÉO - Pluies "tropicales", toits arrachés, grêlons de 5 cm : Paris, Reims, Alfortville... les images de la France sous les orages

VIDÉO - RER inondé, routes coupées, 1 mois de pluie en 1 heure... les images des dégâts en Île-de-France

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

Nouveaux contaminés : le vaccin contre le Covid-19 est-il efficace ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.