Certificat de vaccination : l'appli TousAntiCovid va-t-elle devenir obligatoire ?

Comment fonctionnera le pass sanitaire de "TousAntiCovid" ?

BIG BROTHER ? - L'annonce d'une nouvelle fonctionnalité de l'application TousAntiCovid qui permettra désormais de certifier les tests et la vaccination a créé l'inquiétude chez des internautes qui craignent qu'elle ne devienne "obligatoire". Il n'en est rien.

Cette évolution était "prévue par tous ceux qui s'y opposent". Ce lundi 19 avril, l'exécutif a présenté une nouvelle fonctionnalité de l'application française de traçage du coronavirus. TousAntiCovid devrait ainsi bientôt intégrer un carnet permettant de prouver le résultat d'un test PCR, puis, "demain ", d'être une attestation de la vaccination contre le Covid-19. Un projet évoqué depuis plusieurs mois par le gouvernement qui doit permettre "la levée des restrictions de déplacements et l'accès à certains lieux". Si l'application rassure ceux qui veulent retrouver un semblant de liberté, d'autres internautes craignent au contraire qu'elle s'accompagnera d'une injonction à l'installer. 

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Une alternative est toujours proposée

Pour rappel, l'exécutif a bien proposé dès janvier une solution de traçage pour la réouverture des restaurants. Les Français pourront ainsi "scanner" des QR Code à l'entrée des restaurants, bars, ou tout autre établissement accueillant du public. En enregistrant ce code-barre, l'application pourra alors garder l'information concernant l'heure de passage d'un client dans un lieu précis. Résultat : si un client ayant, lui aussi, scanné ce QR Code au même moment est dépisté comme positif au coronavirus, alors l'utilisateur recevra une alerte l'avertissant d'une éventuelle contamination. 

En sus de cette première fonctionnalité, l'exécutif va aussi permettre à l'application de disposer d'un "carnet" numérique afin de faciliter la reprise des voyages. Ce système va par exemple être testé pour les vols vers la Corse, qui demande un test PCR négatif de moins de 72 heures. 

Lire aussi

Dès le lancement de cet outil, il a toujours été clairement explicité qu'il resterait facultatif. Seulement, en découvrant cette évolution, certains internautes se sont inquiétés qu'elle ne finisse par devenir obligatoire. Car pour eux, cette application sera "de fait" demandée pour reprendre ses activités. "L'application de surveillance de toute la population va devenir un petit peu obligatoire pour ne pas perdre certains droits", alerte ainsi un internaute sur Twitter. Sauf qu’il y aura bien une "alternative systématiquement proposée" à la version numérique, assure auprès de LCI.fr le cabinet de Cédric O, secrétaire d'État chargé du Numérique.

En vidéo

ON VOUS EXPLIQUE - Comment fonctionnera le pass sanitaire de "TousAntiCovid" ?

Que ce soit pour ceux qui ne désirent pas l'installer, ou tout simplement pour les 23% de Français qui ne possèdent pas de smartphone, il y aura la possibilité de présenter une version papier. "Pour chaque fonctionnalité, il existe une alternative papier", souligne ainsi le cabinet de Cédric O. Pour les établissements accueillant du public, il y aura toujours le traditionnel carnet de contact à l'entrée. Quant à la fonction "Carnet" de TousAntiCovid, il s'agira d'une "preuve numérique et certifiée" d'un dépistage ou d'une vaccination, "mais une version papier sera aussi disponible".

"L'application ne donnera ni plus, ni moins de droit", résume-t-on ainsi au ministère. Elle se veut simplement être "un outil pour faciliter la vie des Français, améliorer le travail de ceux qui devront vérifier les tests ou vaccins et donc fluidifier les voyages". 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 13 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

Vaccin : le casse-tête de l'exécutif pour écouler les doses d'AstraZeneca

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.