Ces aliments qui nuisent à une bonne cicatrisation

Santé

ALIMENTATION – On sait depuis longtemps que le premier des médicaments est souvent notre alimentation. Mais des produits sont à éviter pour guérir certaines pathologies. Une nouvelle étude dresse ainsi la liste des aliments à ne pas consommer pour faciliter la cicatrisation.

Quand on se blesse, c’est notre organisme qui en prend en charge le processus de réparation des tissus endommagés. Que la lésion soit superficielle ou plus profonde, que la zone concernée soit la peau ou un organe interne, le corps travaille pour réparer les dégâts.

Ce phénomène appelé médicalement la cicatrisation peut-être facilité par une bonne hygiène de vie et au contraire entravé par de mauvais réflexes. Ainsi, on sait que l’alcool et le tabac ont tendance à entraver ce mécanisme totalement naturel. Et voici qu’une nouvelle étude scientifique, parue récemment dans la revue Advanced Tissues , vient lister les aliments à éviter pour une cicatrisation maximale. Metronews les a recensés pour vous.

► Le curcuma et le gingembre 
Ces deux épices ont un fort pouvoir anticoagulant, ce qui en fait de précieux alliés pour lutter contre les pathologies cardiovasculaires et notamment pour empêcher la formation de caillots dans le sang. Mais peut poser problème en matière de cicatrisation, qui nécessite ce phénomène pour que les plaies puissent se résorber. En cas de lésions donc, veillez à ne pas forcer sur ces épices.

EN SAVOIR + >>  Soigner ses plaies avec de la bave de grenouille

► Le sucre
De plus en plus pointé du doigt  dans l’apparition de nombreuses maladies (obésité, certains cancers, stress oxydatif), le sucre est également à éviter quand on désire soigner rapidement une blessure, qu’elle soit superficielle ou plus profonde. Il affecte de manière très significative le collagène qui se trouve à la surface de notre épiderme. Or, ce composant est nécessaire pour maintenir l’élasticité de notre peau, une condition essentielle pour que la cicatrisation cutanée puisse se faire dans de bonnes conditions. Vous l’aurez compris, mettez un bémol sur les douceurs le temps que votre plaie soit totalement guérie.

► Le lait écrémé 
Le calcium est essentiel pour consolider les os. Mais, penser que le lait écrémé pourrait aider à la cicatrisation est un non-sens. En effet, ce dernier contribue à modifier la production d’insuline par notre pancréas et donc à modifier le processus inflammatoire de notre organisme. Si vous souffrez d’un état inflammatoire chronique, cela influera sur la cicatrisation, qui se fera donc beaucoup plus difficilement.

A LIRE AUSSI
>>  Une colle chirurgicale pour réparer rapidement les organes >> Arrêter le sucre fait baisser tension et cholestérol en 9 jours >> Pas plus de 25 grammes de sucre par jour : 3 conseils pour y arriver
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter