VIDÉO - Ces chiens sont capables de détecter un cancer "avec une efficacité de 100%"

Santé
DirectLCI
ESPOIR - L'institut Curie annonce le taux de réussite exceptionnel d'une phase-test permettant de détecter des tumeurs cancéreuses grâce au flair de chiens entraînés.

Thor et Nikios sont les pionners français du dépistage du cancer du sein par "reniflage". Acquis par l'Institut Curie dans le cadre du protocole Kdog, les deux malinois sont aujourd'hui capables de détecter de manière précoce des tumeurs cancéreuses grâce à leur seul odorat  avec une "efficacité de 100%".


Pendant six mois sur le site de Magnac-Laval en Haute-Vienne, ils ont été dressés à "repérer les composés odorants" permettant de détecter un cancer sur une lingette imprégnée de la transpiration ou de tissus prélevés sur un sujet. 


La phase-test entamée en avril dernier et menée sur une cohorte de 130 femmes volontaires s’achève avec un "résultat positif à 100%" a annoncé l'Institut Curie, ce mercredi.

En vidéo

JT 20H - Des chiens pour détecter le diabète

Bientôt une étude clinique

Ces résultats "très positifs" confirment la pertinence d'une "étude clinique" qui pourra, cette fois, entrer dans le cadre d'un financement en partie porté par le programme hospitalier de recherche clinique. "Une demande est sur le point d'être déposée en ce sens", a précisé l'Institut Curie.

 

Cette étude clinique, qui associera quatre chiens, se déroulera sur une période de trois ans entre 2018 et 2021 et s'appuiera sur une sélection de 1.000 femmes. 


Deux nouveaux chiens de race différente et conduits par un autre dresseur rejoindront Thor et Nikios. Objectif ? "Démontrer que le protocole Kdog est indépendant de la race du chien renifleur et de son maître", a expliqué Aurélie Thuleau, ingénieur en biochimie, impliquée dans le projet mené sous la houlette de la chercheuse Isabelle Fromantin. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter