Cigarette électronique : 90% des liquides et des batteries seraient non-conformes

Cigarette électronique : 90% des liquides et des batteries seraient non-conformes

SANTÉ - Une campagne de vérification menée en 2014 par la DGCCRF a constaté de nombreuses anomalies concernant la sécurité des e-cigarettes. Une nouvelle preuve que la e-cigarette, utilisée pour remplacer la vraie cigarette, est loin d'être sans danger pour la santé.

La cigarette électronique de nouveau sur la sellette ? D'après les résultats d'une enquête publiées mardi, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a conclu à une non-conformité de 90% des liquides prélevés et de près de la totalité des chargeurs. En cause, de "nombreuses anomalies d'étiquetage" ainsi que des "produits non conformes et/ou dangereux".

Pour arriver à cette conclusion, la DGCCRF a effectué 110 analyses chimiques sur les liquides pour cigarette électronique. Résultat ? 90% des produits étaient non conformes, "l'étiquetage n'étant pas adapté à la composition du produit analysé", comme par exemple sur la présence ou le taux de nicotine. Pire, près de 6% de ces produits ont été jugés "dangereux" pour des motifs d'absence d'étiquetage de danger ou d'absence de dispositif de fermeture de sécurité pour enfants.
3 millions de Français vapotent régulièrement

1300 saisies non-conformes

En ce qui concerne les chargeurs, sur les 14 modèles analysés, "13 ont été déclarés non conformes dont 9 dangereux en raison des risques de choc électrique liés à un défaut d'isolation", ajoute la DGCCRF. L'organisme précise avoir procédé à "plus de 1300 saisies de produits" non-conformes et dangereux et à "plus de 56.000 retraits et/ou rappels de la commercialisation". De nouvelles enquêtes afin de mieux contrôler ce secteur d'activité vont être menées, a assuré la DGCCRF.

Selon le baromètre de l'Inpes paru en février, près de 3 millions de Français vapotent régulièrement, dont la moitié chaque jour, faisant de la France le premier marché européen en nombre de vapoteurs, devant le Royaume-Uni. Le marché de la cigarette électronique français pesait pour 395 millions d'euros en 2014, dont les deux tiers correspondent aux ventes de recharges liquides, selon une étude du groupe d'études de marché Xerfi, publiée en juillet.

À LIRE AUSSI
>> La cigarette électronique 95% moins dangereuse que le tabac
>> Et si elle nous rendait encore plus dépendant
>> La cigarette électronique, 15 fois plus cancérogène que le tabac ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euromillions : 100 joueurs vont devenir millionnaires ce vendredi

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour propose une amende pour le port de signes religieux dans l'espace public

Traitement anti-Covid : la pilule Paxlovid de Pfizer autorisée par la Haute Autorité de santé

États-Unis : un homme retrouvé mort entouré de plus d'une centaine de serpents

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.