Comment expliquer la pénurie de certains médicaments ?

Santé
DirectLCI
JT 20H - Le problème s'accentue. Depuis plusieurs mois, des médicaments de tous types tendent à manquer dans les pharmacies françaises. Pourquoi cette pénurie, qui peut dans le cas de certaines pathologies s'avérer très angoissante pour les malades ?

Les tiroirs de pharmacies aux compartiments dégarnis voire vides sont de plus en plus nombreux. Vaccins, antibiotiques... Les ruptures de stocks sont en train de se multiplier sur un certain nombre de produits - une cinquantaine. Et cette pénurie peut poser problème. "De temps en temps, il n’y a pas d’équivalent thérapeutique, voire il n’y a même pas de famille thérapeutique qui existe, donc le produit ne peut pas du tout être remplacé", explique Caroline Téboul, pharmacienne à Paris.

La mondialisation responsable

Entre 2008 et 2017, les signalements des médicaments en tension ou en rupture de stock sont passés de 48 à 530. Du jamais-vu. Alors pourquoi ces problèmes d'approvisionnement et ces pénuries ? L'une des principales causes se nomme "mondialisation". En effet, 80% des molécules proviennent des Etats-Unis et surtout d’Asie. Or les demandes sont de plus en plus importantes et les contrôles lors de la fabrication de plus en plus drastiques. "Pour des problématiques de défaut du principe actif lui-même ou de qualité, l’unité de production peut être en phase de tension, voire de rupture, explique ainsi Thomas Borel, représentant des laboratoires pharmaceutiques (LEEM). Je vous rappelle que c’est une chaîne qui est extrêmement surveillée sur le plan de la sécurité et de la qualité."

En vidéo

SEPT A HUIT - Catherine Laborde : son combat contre Parkinson

L'inquiétude de France Parkinson

Dans le cas de certaines maladies, ces ruptures de stocks peuvent s'avérer très problématiques. Ainsi, en France, ce sont 200 000 personnes qui sont aujourd'hui potentiellement concernées par la pénurie de "Sinemet", un médicament essentiel dans le traitement de la maladie de Parkinson. "Nous ne comprenons pas comment nous pouvons nous retrouver dans une telle situation sur des médicaments qui sont primordiaux dans des maladies et des pathologies reconnues importantes et graves", se désole Françoise Delamoye, directrice de l'Association France Parkinson, qui a lancé une pétition en ligne pour alerter les pouvoirs publics.

Relocalisation de la production en France ou en Europe ?

Un récent rapport parlementaire s’alarme de cette dépendance sanitaire vis à vis des USA et de l'Asie et préconise notamment une relocalisation de certains médicaments en France. Une proposition qui pourrait constituer "une base de travail" selon la fédération de l'industrie pharmaceutique (LEEM) qui, de son côté, encourage également "le développement de capacités de production européennes" et "l'amélioration de la constitution des stocks de médicaments les plus importants".

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 29/10/2018 présenté par Julien Arnaud sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 29 octobre 2018 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter