Compiègne : plus de 240 cas de Covid-19 recensés à l'hôpital

Compiègne : plus de 240 cas de Covid-19 recensés à l'hôpital

CLUSTERS - Ce mercredi, le centre hospitalier de Compiègne-Noyon comptait sur ses deux établissements 172 patients infectés par le nouveau coronavirus, et 70 professionnels. Tous les services sont concernés.

C'est une opération de dépistage, après de premières infections entre Noël et le Nouvel an, qui a mis au jour ces clusters. 172 patients du centre hospitalier de Compiègne-Noyon, dans l'Oise, ont été testés positifs au Covid-19 ce mercredi et 70 personnels, dont une majorité de soignants, selon les derniers chiffres communiqués par la direction. Tous les services sont concernés, dans les deux établissements, précise France 3 Hauts de France.

Toute l'info sur

La France à l'épreuve des variants du Covid-19

Les dernières actualités sur la pandémie

 "Afin de libérer du temps aux infirmiers de réanimation pour la prise en charge de patients Covid+, il a été nécessaire de procéder à la déprogrammation d’une partie de l’activité chirurgicale", explique le site de l'hôpital. Le nombre de lits a été réduit pendant deux semaines "de manière à gérer le cycle de contamination sur huit à quinze jours", et des secteurs "Covid" et "non-Covid" ont été réorganisés, précise encore France 3. En cas de besoin, l'établissement peut renvoyer des patients vers d'autres structures locales, dont la polyclinique privée de Saint-Côme.

Le variant anglais écarté

Des séquençages de tests réalisés la semaine dernière ont d'ores et déjà permis d'écarter la piste de contaminations au variant britannique, plus contagieux. Mais la présence d'un autre variant n'est pour l'instant pas exclue, a fait savoir la direction tandis que de nouvelles opérations de dépistages devraient être organisées prochainement. 

Lire aussi

"Ce qui est le plus inquiétant là, c’est la détresse de nos collègues qui se retrouvent dans une situation très compliquée avec diminution du personnel du fait de ces tests positifs", a souligné Sabrina Hotte Beurdeley, secrétaire syndicale du centre hospitalier. De quoi secouer une fois de plus l'hôpital qui, pour rappel, avait accueilli les premiers malades Covid-19 en France. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 nouveaux cas mercredi, du jamais vu depuis novembre

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter