Comptez vos grains de beauté sur le bras droit pour évaluer votre risque de mélanome

Comptez vos grains de beauté sur le bras droit pour évaluer votre risque de mélanome
Santé

DERMATOLOGIE – On savait déjà que plus de 100 grains de beauté sur le corps pouvaient favoriser l'apparition d'un mélanome. Aujourd'hui, une nouvelle étude tend à démontrer que ce calcul peut être fait sur la simple base du bras droit et que dénombrer plus de 11 nævus constitue un signe d'alerte.

Et si la prévention pouvait passer par un simple calcul ? En matière de mélanome, ce cancer de la peau très agressif, la solution est peut-être là, selon une nouvelle étude. Si l'on savait déjà que plus de 100 grains de beauté sur le corps pouvaient favoriser le risque de développer cette maladie, il n'était pas chose aisée de procéder à ce décompte en dehors du cabinet du dermatologue.

Mais des chercheurs du Kings College de Londres semblent avoir trouvé un moyen plus simple et donc plus rapide. Pour eux il suffirait de compter le nombre de nævus présents sur le bras droit pour établir une fourchette de risques. Et selon leurs travaux, publiés dans le British Journal of Dermatology, dénombrer plus de 11 grains de beauté constituerait déjà un seuil d'alerte. Explications.

 Méthodologie : les peaux de 4000 femmes étudiées et comparées à celles de malades
L'étude qui a été organisée sur 8 ans a été menée au Royaume-Uni sur pas moins de 4000 femmes. Les chercheurs ont compté le nombre de grains de beauté qu'elles avaient sur 17 zones de leur peau et ensuite comptabilisé le nombre total de grain de beauté qu'elles avaient sur le corps (ce chiffre constituant un seuil d'alerte dans la prévention du mélanome). Ces résultats ont ensuite été comparés avec des données récoltées sur 400 malades qui se sont prêtés à la même expérience.

EN SAVOIR + >> Un arbuste asiatique pour luter contre le cancer de la peau

 Ce que l'étude a montré : 11 grains de beauté sur le bras favoriseraient le risque de mélanome
Après étude des résultats les chercheurs ont ainsi pu conclure que 11 nævus sur le bras droit ou 8 sur le haut du bras (entre le coude et l'épaule) combiné au facteur de plus de 100 grains de beauté sur l'ensemble du corps constituait un signe alarmant en matière de mélanome . En effet après avoir comparé toutes les zones du corps c'est le bras droit qui a donné les résultats les plus efficaces en matière de prédiction.

 Ce que cela va changer : Une nouvelle approche en matière de prévention
Les résultats de cette étude britannique ont pour but de faciliter le dépistage du mélanome en proposant aux médecins le test du bras droit. En effet, ces derniers pourraient ainsi diriger plus rapidement leurs patients vers des spécialistes et ainsi les faire bénéficier d'une surveillance plus étroite. Cette nouveauté combinée au test dit ABCDE (A comme asymétrie, B comme bords irréguliers, C pour couleur non homogène, D pour diamètre, et E comme évolution) appliqué au nævus suspect pourrait donc être d'une grande efficacité dans la lutte pour la prévention du mélanome.

Rappelons que selon les chiffres de la Ligue contre le Cancer environ 7 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année en France. Toutefois, plus un cancer de la peau est détecté tôt, plus les chances de guérison sont élevées, d'où l'importance du dépistage et de la surveillance.

À LIRE AUSSI 
>> L'excès de jus d'agrumes favoriserait le mélanome
>>
Cancer de la peau : 5 idées reçues sur l'exposition au soleil

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent