Confinement : les activités sportives interdites à Paris à partir de mercredi de 10h à 19h

Des joggeurs courent sur les quais de Seine à Paris.
Santé

DURCISSEMENT - Ce mardi, la maire de Paris Anne Hidalgo et le préfet de Police Didier Lallement ont renforcé les règles du confinement en limitant la pratique sportive individuelle entre 10h et 19h sur l’ensemble du territoire de la Capitale.

Faire du jogging dans Paris de 10h à 19h, c'est fini. Afin de réguler l’accès à l’espace public en réduisant certaines possibilités de sortie en cours de journée, le préfet de police a décidé, en accord avec la maire de Paris, d'adopter des mesures plus drastiques à l'égard des Parisiens. Ainsi, à compter du 8 avril 2020, les sorties pour des activités sportives individuelles ne seront plus autorisées entre 10h et 19h sur l’ensemble du territoire de la Capitale. Elles resteront donc autorisées de 19h à 10h, au moment où l’affluence dans les rues se révèle la plus faible.

S'ils "saluent le civisme et la responsabilité des Parisiens", qui sont parmi ceux qui ont le mieux respecté le confinement au moment des départs en vacances, la maire de Paris et le préfet de Police souhaitent néanmoins "éviter tout risque de relâchement des mesures de confinement par un regain d’affluence dans l’espace public, à la faveur d’une météo clémente" : "Les premiers effets positifs de cette mesure se font désormais sentir dans les hôpitaux, ceux-ci demeurent toutefois dans une très grande tension, toute forme de relâchement mettrait donc en péril les efforts collectifs réalisés jusqu’ici", précise dans un communiqué la Préfecture de Paris.

En vidéo

Les préfets autorisés à durcir le confinement

"Ne pas relâcher les efforts"

Le communiqué de la préfecture de Paris rappelle que "les sorties, même autorisées, doivent être strictement limitées à ce qui est urgent et indispensable" et "ne sauraient devenir des motifs de déplacements quotidiens multiples ni conduire à favoriser des regroupements dans l’espace public" : "C’est par la responsabilité, l’auto-régulation et la discipline collective que les Parisiennes et les Parisiens aideront le mieux les personnels soignants dans leur combat auprès des malades" précisent la Maire et le Préfet. 

Lire aussi

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La progression du Covid-19 dans le monde

Après presque trois semaines de confinement, le gouvernement a appelé, lundi 6 avril, les Français à ne pas relâcher leurs efforts pour lutter contre le coronavirus qui a fait près de 9 000 morts dans le pays. 

L’amélioration notée dimanche sur ce plan n’aura pas duré. Au total, depuis le 1er mars, 8 911 personnes sont mortes en France. 6 494 d’entre elles sont mortes dans les hôpitaux dont 605 en vingt-quatre heures, le plus mauvais bilan quotidien depuis le début de l’épidémie, et 2 417 morts en Ehpad. 29 722 personnes sont hospitalisées, et 7 072 cas graves se trouvent en réanimation. Le nombre de personnes hospitalisées en réanimation a augmenté de 94 en l’espace de vingt-quatre heures. Aussi, 478 personnes supplémentaires ont été admises en réanimation en l’espace de vingt-quatre heures, selon le site de Santé publique France.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent