Pourquoi vous avez tout intérêt à laisser vos enfants marcher pieds nus

Pourquoi vous avez tout intérêt à laisser vos enfants marcher pieds nus

DirectLCI
EDUCATION - Si pour certains parents, il est évident de laisser gambader leur progéniture pieds nus dans le jardin, d'autres n'ont pas ce réflexe et privilégient les chaussures dès le saut du lit. Une étude allemande a récemment mis en évidence le rapport entre les capacités motrices - équilibre, saut, vitesse - des enfants et le port régulier (ou non) de chaussures.

Oui, cette petite paire de sneakers taille 23 est trop mignonne, mais mettre systématiquement des chaussures à vos jeunes enfants serait néfastes pour le développement de leur habileté motrice. C’est en tout cas la conclusion d’une étude, réalisée par les chercheurs de l’université allemande de Jena et publiée le 25 avril dans la revue Frontiers in Pediatrics, qui révèle l’importance de laisser votre progéniture marcher pieds nus. 

L'expérience a été menée entre mars 2015 et juin 2016, avec 810 enfants et adolescents originaires d’Allemagne et d’Afrique du Sud. Les participants ont ensuite été séparés en trois groupes d'âge : 6 - 10 ans, 11-14 ans et 15-18 ans. Les scientifiques ont pris en compte le sexe, l’origine ethnique et l’IMC des enfants, ainsi que leur habitude à porter régulièrement des chaussures ou non, depuis leur petite enfance. Au final, 385 enfants étaient recensés comme ayant grandi en étant souvent pieds nus, et 425 étaient considérés comme ayant été plus régulièrement chaussés dans leur vie. Les performances motrices des enfants ont été évaluées grâce à trois expériences : un test d'équilibre, un exercice de saut en longueur et une course de sprint sur 20 mètres. 

Des résultats concluant, mais encore à préciser

Les résultats montrent que les sujets régulièrement pieds nus ont été bien meilleurs à l'exercice de saut en longueur et au test d’équilibre. Et ceux habituellement chaussés ont été plus rapides sur la course de vitesse. Les chercheurs nuancent pourtant ce dernier point, disant que cela pourrait être dû aux différences de traitement au moment de la récolte des données : les enfants allemands ont réalisés les tests en intérieur, avec des chaussures de sport, alors que les enfants sud-africains les ont réalisé en extérieur et avec leurs chaussures d'école.


D'après les scientifiques, une explication probable à cette différence de résultats serait qu’être habitué à porter des chaussures influence l'architecture musculo-squelettique du pied, qui, à son tour, influence la performance motrice. Ainsi, les individus qui grandissent plutôt non chaussés développeraient - selon l’étude - des pieds plus larges, avec une voûte plantaire plus haute et une déviation intérieure moins marquée du pouce de pied. Les chercheurs concèdent que leurs déductions ont besoin de recherches supplémentaires avant d'être certifiées. Mais les auteurs de l'étude concluent tout de même que : "Des activités physiques régulières sans chaussures peuvent être bénéfiques pour le développement de l’équilibre et des aptitudes en saut, surtout chez les enfants de 6 à 10 ans". 

De quoi peut-on être sur actuellement ?

Concernant les conclusions de l’étude - supposant que la morphologie du pied peut se développer différemment si l’enfant marche pieds nus ou chaussés - le Dr Julien Leroux, chirurgien orthopédiste pédiatre, est sceptique. “Je ne pense pas spécialement que marcher pieds nus développe la voûte plantaire.” confie-t-il à LCI. Il ajoute que “par ailleurs, les pieds plats ne sont pas forcément un problème et sont en majorité une variante morphologique normale. Contrairement aux pieds creux (avec une voûte plantaire trop grande) qui eux sont toujours pathologiques.” Leur forme variant d’un individu à un autre sans influer sur la santé, l’apparence des pieds n’est donc pas quelque chose qui doit inquiéter les parents, “d’autant plus que le pied à un aspect 'bébé' encore peu formé chez l’enfant, jusqu’à ses 7 ans,” précise le Docteur Leroux. 


La seule légende urbaine sur le sujet qui soit fondée scientifiquement est que marcher pieds nus permet aux enfants “d’acquérir plus de sensation au niveau des pieds,” selon Julien Leroux. “Ils développent leur sensation de toucher, de contact, et donc potentiellement d’équilibre et de stabilité.” Mais cela n’a pas d’influence sur le développement musculaire, comme on peut le lire parfois.

“Il faut démystifier ces histoires de pieds et de chaussures pour enfants !”Julien Leroux, chirurgien orthopédiste pédiatre à la Clinique Mathilde

Y-a-t il alors de véritables règles concernant les chaussures des jeunes enfants ? “La première chose à savoir c’est qu’il n’y a pas de grosses bêtises à faire, je n’ai jamais vu en France de pathologies orthopédiques dues aux chaussures,” explique le docteur Leroux. Il ajoute que “ce que les parents doivent savoir, c’est simplement que les pieds grandissent très rapidement, donc il ne faut pas les contraindre. Dans l'idéal ce que je recommande tant qu’ils ne marchent pas : c’est chaussettes ou pieds nus. Ensuite, dès qu’ils sont en âge de marcher, c’est chaussures peu volumineuses, très souples, qu’on enlève à la maison.”


Le chirurgien orthopédique pédiatre raconte recevoir parfois “des parents qui achètent des chaussures très rigides et très chères à leurs enfants, car les fabricants mettent en avant qu’elles maintiennent la cheville” Or, le corps humain est bien fait, il n’a pas besoin d’être particulièrement maintenu. “Cela n’a donc pas un grand intérêt scientifique, et en plus, cela comporte un risque de comprimer les pieds et de gêner la croissance.”


Finalement s’il n’y a pas de vérité scientifique ou de danger établi sur le port des chaussures, le tout est de “laisser les petits petons respirer et toucher le sol de temps en temps !” conclut Julien Leroux.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter