Conseils santé : 5 astuces pour éviter d'avoir mal au cœur en voiture

Conseils santé : 5 astuces pour éviter d'avoir mal au cœur en voiture

Santé
DirectLCI
VACANCES - En France, près de trois millions de personnes ont le mal des transports. Metronews vous livre 5 astuces pour vous aider à en limiter les effets.

Une route sinueuse, une conduite sportive ou bien le fait d'être assis à l'arrière du véhicule suffisent pour vous rendre malade ? Les symptômes se manifestent d'abord par un sentiment de mal-être. Ensuite, la personne devient pâle, elle se met à bâiller et se sent “barbouillée”.

Viennent alors les nausées, accompagnées de sueur, d'une salivation abondante, voire de vertiges. La personne malade peut alors se mettre à vomir tout ce que contient son estomac, et, d'ailleurs, sans pour autant ressentir de soulagement pour la suite du trajet. Vous avez donc le mal des transports. Pour l'éviter, voici 5 conseils utiles.

Mangez correctement
Évitez les repas trop copieux, mais ne partez pas non plus l'estomac vide. Privilégiez les aliments solides. Toutefois, évitez de manger trop gras et de boire de l'alcool.

 Adoptez la bonne position
Pour limiter les nausées, pendant le voyage, gardez la tête droite, en utilisant l'appui-tête, et les jambes surélevées, dans l'idéal.

 Ne vous asseyez pas à l'arrière
Installez-vous à l'avant du véhicule pour permettre à vos yeux de suivre le déplacement. Demandez au conducteur d'adopter une conduite souple. Ou, mieux encore, prenez le volant !

Lâchez votre livre
Évitez les activités comme lire ou écrire. Passez plutôt le temps en regardant le paysage par la fenêtre. En cas de vomissement, hydratez-vous bien.

 Maîtrisez la température
La température de l'habitacle ne doit pas être trop élevée ni trop basse. Idem pour le volume sonore de la radio. D'autant que le fait de discuter avec les autres passagers permet d'oublier le malaise.

LES MÉDICAMENTS |
Enfin, si cela ne fonctionne pas, il existe des médicaments antihistaminiques, à prendre à titre préventif trente minutes à une heure avant le départ, voire la veille pour certains produits. Un délai d'au moins six heures entre les prises doit être respecté. Cependant, il faut savoir que ces médicaments sont parfois à l'origine de somnolence. N'hésitez donc pas à demander conseil à votre médecin ou à un pharmacien. Il existe aussi un patch à coller derrière l'oreille, destiné aux adultes, mais il est disponible uniquement sur ordonnance. Enfin, on trouve aujourd'hui des bracelets censés aider à lutter contre le mal des transports. Un placebo ? Non, un point d'acupuncture pouvant prévenir les nausées. Toutefois, son efficacité n'a jamais été démontrée scientifiquement.

EN SAVOIR + >>  Voilà pourquoi vous êtes malade en voiture

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter