Consommer une substance découverte dans le sperme pour protéger son cœur

Consommer une substance découverte dans le sperme pour protéger son cœur

ETUDE – Mettre au menu des aliments riches en spermidine, un composé alimentaire découvert à l’origine dans le sperme, permettrait de prévenir les maladies cardiovasculaires et de vivre plus longtemps. Détails.

La santé passe par l’assiette et certains aliments pourraient nous faire beaucoup plus de bien que d’autres. Pour prévenir les maladies cardiovasculaires, la spermidine sort son épingle du jeu d’après les conclusions d’une nouvelle étude publiée ce lundi dans la revue scientifique Nature Medicine. Cette substance a hérité son nom du sperme grâce auquel elle a été découverte. Mais nul besoin de concocter une recette farfelue dont l’ingrédient miracle serait la semence pour bénéficier de ses vertus.

Lire aussi

    Pour découvrir les bienfaits du composé, les chercheurs de l’université Pierre et Marie Curie (France) et de Graz (Autriche) ont mené l’expérience sur des souris. Plus précisément, ils leurs ont fait boire de l’eau où ils avaient ajouté de la spermidine tous les jours. Certaines en ont reçu dès la naissance, d’autres un peu plus tard au cours de leur vie et d’autres encore pas du tout. 

    La spermidine se trouve dans les fromages raffinés, les légumes et les céréales complètes

    Verdict : les petits mammifères ont souffert de moins d’hypertrophie ou d’insuffisance cardiaque à l’âge adulte que les souris du groupe témoin. De plus, leur durée de vie s’est considérablement allongée. Ainsi, elles vivaient en moyenne 98 jours contre 77 pour celles qui en ont pris à partir de leurs 18 mois. 

    Mais comment cette molécule prodigue-t-elle ses bienfaits ? Les auteurs expliquent que ça serait parce qu’elle active le mécanisme d’autophagie. Késako ?   Il s’agit du processus par lequel les cellules traitent et recyclent leurs propres déchets. En octobre dernier, le chercheur japonais Yoshinori Ohsumi a d’ailleurs été récompensé par un prix Nobel de médecine pour avoir décortiqué ce phénomène. Mieux, les effets se sont aussi montrés bénéfiques chez des rats soumis à un régime riche en sel. Leur pression artérielle et leur fonction cardiaque se sont également vues améliorées. 

    Lire aussi

      Où trouver la spermidine ? La molécule est déjà présente chez tous les êtres vivants et joue plusieurs rôles essentiels dont la synthèse des protéines et de l’ADN. Elle peut aussi être consommée via de nombreux aliments. Parmi eux, les fromages raffinés, les légumes et les céréales complètes. Un questionnaire interrogeant 800 Italiens sur leurs comportements alimentaires laisse présager des effets similaires pour l’homme. Mais cela reste encore à confirmer. 

      En vidéo

      Insuffisance cardiaque : première greffe de cellules souches, une avancée majeure (et française)

      Sur le même sujet

      Les articles les plus lus

      Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

      "Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

      EN DIRECT - Proche-Orient : Biden assure à Netanyahu qu'"Israël a le droit de se défendre"

      EN DIRECT - Covid-19 : moins de 25.000 patients à l'hôpital, une première depuis mi-mars

      Pour quelles raisons l’Elysée refuse de rendre publics les bulletins de salaire d’Emmanuel Macron ?

      Lire et commenter

      LE SAVIEZ-VOUS ?

      Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

      Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.