Contamination à bord du Charles de Gaulle : l'inquiétude des familles de marins

Contamination à bord du Charles de Gaulle :  l'inquiétude des familles de marins

REPORTAGE - En raison de la contamination massive au Covid-19 à bord du porte-avions Charles de Gaulle, toutes les familles des marins sont très inquiètes de la situation. Certaines d'entre elles témoignent.

Ce jeudi, 668 marins à bord du Charles de Gaulle ont été diagnostiqués positifs au Covid-19. Et le nombre de militaires contaminés pourrait augmenter, car 30% des tests ne sont pas encore révélés. Dans la matinée, de nombreuses familles se sont déplacées à Toulon pour les soutenir moralement en leur déposant des colis. Les proches s'inquiètent pour leur état de santé et s'interrogent sur l'origine de cette contamination.

"On s'y attendait, nous explique cette épouse croisée à Toulon par notre équipe. Avec le confinement, l'espace clôt, c'était sûr que ça allait se répandre plus vite que pour nous". "Il a été testé, il aura les résultats, il est fatigué, un peu démoralisé, je me fais du souci surtout pour ça", continue cette autre compagne de militaire. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Lire aussi

Ce jeudi, la marine nationale a indiqué que vingt marins étaient hospitalisés, l'un d'entre eux était en réanimation.   Deux enquêtes sont actuellement conduites. Une première, épidémiologique, doit permettre de faire la lumière sur le mode de propagation du virus à bord du porte-avions, la deuxième, dite "de commandement",  a pour objectif d'établir et de détailler la chronologie des faits. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Russie enregistre un nouveau record de décès quotidiens

Enseignants menacés de mort à Marseille : un homme placé en garde à vue

VIDÉO - Texas : les images spectaculaires du crash d'un avion avec 21 personnes à bord, toutes rescapées

VIDÉO - Jean-Michel Blanquer réagit au phénomène "Squid Game" : "Ne laissez pas les enfants seuls devant les écrans"

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.