Tester massivement ou de façon plus ciblée, quelle est la méthode la plus efficace ?

Tester massivement ou de façon plus ciblée, quelle est la méthode la plus efficace ?

TACTIQUE - Depuis plusieurs semaines, la France fait face à un regain de l'épidémie. Mardi 25 août, encore 3.304 personnes ont été contaminées. L'importance de se faire tester prend donc naturellement de l'ampleur. Mais tester massivement est-ce la bonne stratégie ?

"Nous sommes dans une situation à risques" face au Covid-19, a mis en garde dimanche 23 août le ministre de la Santé Olivier Véran. Il faut dire que la France fait face à un regain de l'épidémie. Ces  dernières 24 heures, 3304 personnes ont été contaminées. Face à cette réalité  épidémiologique, le gouvernement applique une stratégie de dépistage massif et a annoncé que plus de 700 000 tests étaient réalisés chaque semaine. Mais est-ce la bonne marche à suivre, alors que le virus continue de se propager ? 

Toute l'info sur

Le 20h

Lire aussi

Des tests à prioriser

Les autorités vont en tout cas poursuivre dans cette voie. A un détail près : comme l'explique une note que le 20H de TF1 s'est procuré, rédigée par le ministère de la Santé, une priorisation des patients doit être mise en place prochainement par les laboratoires. 

L'objectif est simple : cela permettra de garantir un résultat rapide aux cas les plus préoccupants et éviter entre-temps de nouvelles contaminations. "Il est nécessaire d'avoir un ordre de priorité, c'est-à-dire de prendre de préférence les gens qui ont des symptômes, ou qui ont consulté un médecin de façon à ce que les prélèvements dits de confort soient traités plus tard", confirme ainsi François Blanchecotte, responsable des laboratoires ABO+, et président du syndicat national des biologistes. 

Mais pour le médecin épidémiologiste Martin Blachier, il faut aller encore plus loin. Dépister massivement serait inutile, selon lui, alors faut-il cibler davantage les personnes à tester ? "Il faut d'abord calmer l'épidémie avec le masque dans les lieux clos, et ensuite faire des stratégies de testing ciblé, là où on voit ressortir le virus", dit-il. Et de poursuivre : "Les gens qu'il faut tester, ce sont les gens symptomatiques, les gens qui ont un contact à fort risque avec ceux diagnostiqués positifs, et faire des campagnes intensives de testing dans les endroits à très forte circulation quand on a un cluster qui est très chaud", dit-il.

Une stratégie choisie par certains pays étrangers, comme le Japon ou Taiwan qui testent peu et préfèrent l'application stricte de gestes barrières. L'Allemagne, elle, après avoir massivement testé, se concentre ces derniers jours sur le dépistage des personnes revenant de zones à risque avec une mise en quarantaine à leur retour.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

VIDÉO - "Sept à Huit" : les confidences d'Amel Bent sur sa douloureuse maternité

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.