Auto-tests sur les plages, traçage "à la japonaise" : ce qui va changer cet été dans la traque du Covid-19

Auto-tests sur les plages, traçage "à la japonaise" : ce qui va changer cet été dans la traque du Covid-19

ÉPIDÉMIE - Des autotests sur les plages, un traçage " à la japonaise" et des préfets qui pourront faire respecter l'isolement, ... Olivier Véran a dévoilé ce dimanche l'évolution de la lutte contre le coronavirus. On fait le point sur ce qui va changer.

Il réitère son engagement de l'été dernier. Dans les colonnes du Journal du dimanche, Olivier Véran a dévoilé ce dimanche 20 juin le nouveau plan de lutte contre le coronavirus pour les mois à venir : campagne de dépistage à grands coups d'autotests, traçage renforcé et mesures d'isolement plus "coercitives". Comme le 20 juin 2020, il assure que désormais "ce n'est plus le virus qui nous traque, mais nous qui le traquons". 

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

5 millions de tests dans les lieux de villégiature

La nouvelle méthode estivale s'inscrit pleinement dans le triptyque "tester-tracer-isoler". Sauf que cette fois-ci, "nous avons plus d'outils à notre disposition", s'est félicité le ministre de la Santé auprès de nos confrères. Le filet antivirus se renforce. Les mailles se rétrécissent. À commencer par le dépistage. Des autotests devraient être massivement distribués, et ce, gratuitement, dans les lieux de villégiatures. Ce sera par exemple le cas sur les plages, dans les campings ou encore les hôtels. "Nous allons multiplier les dépistages collectifs par autotest", a ainsi annoncé le ministre. "Il ne s'agit pas de remplacer les tests PCR ni les tests antigéniques, mais d'ajouter une maille supplémentaire à notre filet". Cinq millions de tests seront donc fournis aux centres de loisirs et aux colonies de vacances, et deux millions seront réservés aux lieux de départ et d'arrivée des vacanciers, précise l'hebdomadaire. Au-delà du dépistage personnel, une autre forme de test, encore plus rapide, sera expérimentée. Celle avec des chiens renifleurs. Déployés dans deux zones – un aéroport et un port – cette stratégie pourra être étendue plus largement durant l'été "si ces résultats se montrent concluants". 

En vidéo

ENQUÊTE - Les tests antigéniques, tout un business

"Tracing rétrospectif à la japonaise"

Avec une période estivale propice à la baisse de l'épidémie, mais aussi à la multiplication des contacts, le ministre de la Santé a également prévu de renforcer le traçage, afin d'aller chercher toutes les chaines de contamination. Au-delà de l'enquête pour trouver les cas-contact d'un patient infecté, les autorités veulent désormais remonter jusqu'à l'origine de la contamination, savoir comment la personne malade a été infectée. Un "tracing rétrospectif, à la japonaise", comme le décrit le ministère.

Lire aussi

Tester, tracer, et isoler ? Accusé d'avoir été trop laxiste sur ce dernier point stratégique, le ministère de la Santé durcit le ton. Face au variant dit Delta, il veut être plus ferme. Les préfets pourront désormais prendre "des mesures d'isolement" envers une personne contaminée par ce variant indien qui refuserait de respecter les consignes de quarantaine. "C'est plus coercitif et nous n'hésiterons pas à le faire", assume le ministre dans les pages de l'hebdomadaire. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients hospitalisés a plus que triplé en une semaine

Extension du pass sanitaire : les points que le Conseil constitutionnel pourrait censurer

"On attend juste que le soleil se couche" : en Grèce, "la pire canicule" depuis 30 ans

Covid-19 : traités "comme des animaux", le cauchemar de Français bloqués dans un hôtel insalubre en Sicile

Covid-19 : que signifie concrètement le plan blanc, activé en Corse, Paca et Occitanie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.