Coronavirus : bientôt un test salivaire pour tester massivement la population ?

Le test de dépistage EasyCov affiche le résultat en 30 minutes.
Santé

DÉPISTAGE - Une équipe de chercheurs du CNRS, en collaboration avec le CHU de Montpellier, s'apprête à lancer une étude clinique pour s'assurer de son efficacité avant son déploiement.

"Tester, tester, tester". Depuis plusieurs semaines, ce message tourne en boucle dans la bouche de tous les professionnels de santé. Face à la nécessité de diagnostiquer un maximum de personnes en temps record, les scientifiques s'attèlent à la mise au point d’un test de dépistage qui pourrait permettre à pratiquement n’importe qui de savoir s’il a été infecté par le nouveau coronavirus (Covid-19). Une piste pour le moins prometteuse, alors que la France envisage un dépistage massif de la population, en vue de la levée de la période de confinement.

"A la différence de la méthode de test de référence qui demande plusieurs heures de traitement en laboratoire et nécessite des équipements et réactifs importants. Il suffit de prélever de la salive, l’un des principaux vecteurs du virus, et de la placer avec les réactifs à 65°C pendant 30 minutes. Le personnel soignant peut alors lire le résultat à l’œil nu", explique le CNRS dans son communiqué. Les essais cliniques, pour tester la performance de ce nouveau test de dépistage, nommé EasyCov, vont débuter ce samedi 11 avril. 

Une version grand public à l'étude

L'étude sera pilotée par une équipe de chercheurs du CNRS, en collaboration avec le CHU de Montpellier et le laboratoire de biotechnologie SkillCell. Pour cela, 180 personnes du CHU de Montpellier, à la fois des patients testés positifs et des personnels soignants supposés être négatifs, vont être suivis pendant deux semaines. Si les résultats de l’étude clinique s’avèrent concluants, l’équipe table sur "un déploiement rapide et massif du test aux personnels de santé dès le mois de mai", indique le CNRS. 

Lire aussi

Le test de dépistage EasyCov se présente sous la forme d’un tube fermé de 0,5 mL contenant l’ensemble des réactifs nécessaires à une révélation colorimétrique spécifique de la présence du virus. Une version grand public est également envisagée par l’équipe, dans le but de permettre un dépistage massif de l’ensemble de la population. Un outil technologique qui permettra d’automatiser l’analyse des résultats. Pour faire simple, en fonction de la couleur qui apparaîtra sur le test, vous pourrez savoir si vous êtes ou non porteur du Covid-19.

Écoutez cet épisode quand vous le souhaitez

- Sur Apple Podcast

- Sur Spotify

- Sur Deezer

Et sur toutes les autres plateformes et applications de podcast en cherchant "On Déconfine l’info". 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Retrouvez notre podcast quotidien pour vous accompagner le temps que durera l’épidémie de Covid-19, pendant le confinement, et pour préparer la vie d’après. Tous les jours, Cédric Ingrand et les rédactions de TF1 et LCI répondent à vos questions, sur la santé, l’économie, la vie quotidienne, pour mieux vivre cette période si particulière, et même en trouver les côtés positifs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent