Coronavirus : l'épidémie "est maîtrisée" en Guyane, assure Sébastien Lecornu

Coronavirus : l'épidémie "est maîtrisée" en Guyane, assure Sébastien Lecornu

COVID-19 - Alors que l'épidémie a causé la mort de 30.000 personnes en France, la Guyane reste un sujet de préoccupation majeure pour le gouvernement, à propos duquel le ministre en charge des Outre-mers a cherché à rassurer, ce lundi matin.

Accompagnant le Premier ministre Jean Castex lors de son déplacement en Guyane, le tout nouveau ministre des Outre-mers Sébastien Lecornu est revenu sur la situation dans le territoire français d'Amérique du Sud, particulièrement exposé au risque épidémique ces dernières semaines. Si la métropole tente aujourd'hui de ce prémunir contre une deuxième vague, la Guyane, elle, a les deux pieds dedans. Les 300.000 habitants et leur système hospitalier sont ainsi sous forte tension. Face à cette situation, le ministre Lecornu se veut toutefois serein et considère ainsi que "l’épidémie est maîtrisée" et se satisfait de voir que "les capacités sanitaires tiennent bon puisqu’il y a plus de lits de réanimation disponibles que de lits occupés".

Reste que, face à la montée du risque épidémique, la préfecture locale a du prendre des mesures de couvre-feux d'une sévérité proche du confinement, engendrant des difficultés considérables pour les entreprises locales. Pour le ministre, invité d'Europe 1, l'urgence consiste d'abord à être "en soutien aux entreprises en difficulté", rappelant que "nombre de secteurs économiques sont à l'arrêt". Des secteurs qui vont recevoir un soutien de 3000 euros de la part du Fonds de soutien aux entreprises".

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Assurant que la Guyane et, plus généralement, "les Outre-mer ne sont as laissés pour compte, loin s'en faut", dans la crise, le transfuge des Républicains a assuré que le territoire serait privilégié dans la commande publique afin de relancer l'économie. Au total, le territoire, dont le personnel hospitalier attirent l'attention sur le manque de personnel et d'infrastructures, compte aujourd'hui plus de 6100 cas de contamination et 26 décès.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Emmanuel Macron se dit "tout à fait favorable" à la levée des brevets sur les vaccins

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

Disney : le baiser de Blanche-Neige fait polémique

EN DIRECT - Procès de Lelandais : "Quand il est énervé, il peut faire peur", raconte Anouchka, une de ses ex-compagnes

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.