Administrations, abattoirs, restaurants... Quels sont les principaux clusters en France?

BERTRAND GUAY / AFP

ÉPIDÉMIE - Dans son dernier point épidémiologique, Santé publique France publie pour la première fois ce jeudi le détail des clusters en milieu professionnel.

On sait que le nombre de nouveaux clusters est "toujours en augmentation". Et que les principaux foyers sont dans les "milieux professionnels". Un terme large derrière lequel peuvent se cacher un bon nombre de lieux. Le dernier point épidémiologique de Santé publique France paru ce jeudi 20 août apporte de nombreux éclaircissements sur la question. Alors où les Français s'infectent-ils? LCI fait le point.

Toute l'info sur

La France face à une 3e vague d'ampleur

Un quart des infections ont lieu en entreprise

En "semaine 33", soit du 10 au 16 août, 140 "clusters" - aussi appelés foyers de contamination - ont été signalés en France. Ce qui porte à 892 le nombre de clusters connus en France depuis le début de l'épidémie de coronavirus. Parmi les principales sources de contamination, on compte sans surprise les établissements de santé - qui représentent 14% des clusters -  où un bon nombre de malades viennent aussi bien pour se faire soigner que pour se faire dépister. Même répartition pour ce que les autorités sanitaires appellent le "milieu familial élargi", c'est-à-dire lorsque plusieurs foyers sont réunis. Pour rappel, Santé publique France ne comptabilise pas le "milieu familial restreint" comme un cluster. 

Les événements, qu'ils soient publics ou privés, sont quant à eux à l'origine de 11% des clusters. Le restant des lieux, qu'il s'agisse des établissements sociaux d’hébergement et d'insertion, des transports ou encore des crèches, n'ont pour le moment jamais représenté plus de 10% des foyers dans l'Hexagone.

Lire aussi

Loin devant tous ces "types de collectivité", arrivent en tête de la liste des principaux endroits où la population s'infecte les "entreprises privées et publiques". Avec 26% des clusters, ces lieux, qui ne comptabilisent pas les établissements de santé, sont donc la cause de près d'une infection sur quatre. Raison pour laquelle il est important d'en savoir plus sur ce qui se cache derrière ce terme. Le milieu professionnel représente-t-il le secteur de la restauration? Ou bien des open spaces à Paris? Ou encore des abattoirs? 

Pour la première fois, Santé publique France lève le voile sur la question. Depuis le début de l'épidémie, c'est de loin l'administration publique (29%) qui a provoqué le plus grand nombre d'infections dans un milieu professionnel. Dans ce secteur, une grande partie des foyers concernent les "activités d'ordre public et de sécurité", 22% les administrations publiques générales, 16% les services du feu et de secours, et 14% la défense. 

20 clusters dans des abattoirs

Arrivent ensuite les "industries manufacturières", avec 16% des foyers. Un secteur qui comptabilise notamment la "transformation et conservation de viande". Comprendre par là, les abattoirs, qui avaient été source d'inquiétude pour les autorités. Selon les données de l'agence nationale de santé, 20 foyers épidémiques de France ont donc été repérés dans ces usines. Arrive ensuite le secteur de l'hébergement et de la restauration (9%), suivi des commerces ou des magasins de réparation d'automobiles et de motocycles (8%).

Et qu'en est-il des open spaces où le masque sera bientôt obligatoire systématiquement? Cette donnée n'est pas précisée. La catégorie "autres" compte en effet 69 foyers épidémiques sans pour autant qu'ils ne soient identifiés par Santé publique France.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

EN DIRECT - Covid-19 : huit cas possibles du variant Omicron détectés en France

EN DIRECT - Crise des migrants : un avion de Frontex va surveiller la Manche "jour et nuit" à compter de mercredi

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

Affaire Hulot : Matthieu Orphelin, porte-parole de Yannick Jadot, "mis en retrait" de la campagne d'EELV

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.