Près de 9.000 nouveaux cas en 24 heures, un record depuis le début de la crise sanitaire

Les demandes accrues de test Covid-19 surchargent le travail des laboratoires d'analyses. Face à l'engouement, certains décident de prioriser les tests en fonction de l'urgence et de la gravité des cas des patients.

ÉPIDÉMIE - Près de 9.000 nouveaux cas positifs ont été enregistrés en l'espace d'une journée, un indicateur en nette hausse par rapport aux deux jours précédents. Plus inquiétant, le taux de positivité des tests augmente aussi : il est désormais de 4,5%.

C'est un nouveau record depuis le début de l’épidémie et lancement d’une politique de tests à grande échelle dans le pays. Selon les données publiées ce vendredi par la Direction générale de la Santé (DGS), 8.975 nouveaux cas positifs ont été confirmés, un indicateur en nette hausse par rapport aux deux jours précédents où l'on dénombrait déjà un peu plus de 7000 nouveaux cas en 24 heures.

En outre, 53 nouveaux clusters ont été détectés, soit un total de 1.640 depuis le début de l'épidémie, dont 1.009 ont été clôturés à ce jour.  Les tests continuent parallèlement leur progression, avec 1.029.275 sur les 7 derniers jours, soit près de 9 millions réalisés en tout depuis le début de l'épidémie.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France touchée par une deuxième vague d'ampleur

46 nouveaux patients hospitalisés en réanimation

Le taux de positivité, autrement dit la proportion du nombre de personnes testées positives par rapport au nombre total de personnes testées, continue parallèlement d'augmenter : il a atteint 4,5% entre le 26 août et le 1er septembre, d'après la DGS, alors qu'il s'établissait à 4,3% mercredi et 4,4% jeudi.

Autre indicateur en hausse, le nombre de patients du Covid-19 admis en réanimation : on en dénombre 473 (dont 46 au cours des dernières 24 heures), soit 9 de plus que le solde de la veille. L’île-de-France, l'Auvergne-Rhône-Alpes, les Hauts-de-France et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur regroupent toujours 67% des malades en réanimation. Et en Outre-Mer, on compte 166 hospitalisations, dont 41 en réanimation.

Lire aussi

En revanche, le bilan total des décès a évolué à la baisse, en raison de corrections de données portant sur les établissements sociaux et médico-sociaux dont les Ehpad : 30.686 personnes sont décédées en France depuis le début de l'épidémie, soit 20 de moins que le bilan total communiqué jeudi. Cela inclut 20.210 décès dans les hôpitaux (soit 18 décès supplémentaires en 24 heures) et 10.476 dans les Ehpad et autres établissements sociaux et médico-sociaux (soit 38 de moins que le précédent décompte, qui datait du 31 août).

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 133.000 manifestants en France selon l'intérieur, 500.000 selon les organisateurs

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter