Coronavirus : près de deux Français sur trois inquiets par l'avancée de la maladie

Coronavirus : près de deux Français sur trois inquiets par l'avancée de la maladie
Santé

INQUIÉTUDE - Selon un sondage dévoilé par "Le Parisien" dimanche 1er mars, 61% des Français sont inquiets pour eux et leur famille face à la propagation du nouveau coronavirus.

Ce chiffre pourrait bien croître au fil des jours à venir. Alors que la France a relevé vendredi 28 février son niveau d'alerte pour passer au stade 2 de l'épidémie de coronavirus, les Français ne cachent pas leurs inquiétudes : ils sont 61% à être inquiets pour eux et pour leur famille. C'est ce que nous apprend un sondage réalisé par l'Ifop pour Illicomed et dévoilée par Le Parisien, une enquête menée jeudi et vendredi , soit avant que ne soit déclaré le stade 2 de l'épidémie.

À titre de comparaison, ils étaient 44% à être inquiets de l'épidémie en janvier dernier. Plus précisément, 42% des Français sont "plutôt inquiets" et 19% sont "tout à fait inquiets" devant l'épidémie causée par le nouveau coronavirus. A contrario, 9% des Français ne sont "pas du tout inquiets".

Lire aussi

Un chiffre record pour une crise sanitaire

Il s'agit du pourcentage d'inquiétude des Français le plus élevé pour une crise sanitaire relevé par l'institut (en 2005, 55% des Français déclaraient être inquiets de l'épidémie d'Ebola en octobre 2014 selon l'Ifop). Et il y a fort à parier que ce pourcentage évolue dans les prochains jours avec les décisions gouvernementales d'interdire les rassemblements de plus de 5.000 personnes en milieu confiné et l'annulation de plusieurs événements publics à venir.

Parallèlement, 57% des personnes sondées considèrent que le gouvernement "a caché certaines informations". Un chiffre en hausse par rapport à la dernière enquête d'Ifop menée le mois dernier. Une majorité de Français confient par ailleurs être "inquiets à l'idée de se rendre dans un stade" (54%) et d'"utiliser les transports en commun" (52%), des espaces où les contacts rapprochés sont plus nombreux. Dernier pourcentage à noter : 57% des Français rechignent à serrer la main d'une personne avec un passeport étranger. Un chiffre qui devrait croître suite aux recommandations du gouvernement d'éviter la poignée de mains entre individus, Français ou non.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Étude Ifop pour illicomed.com, réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 27 au 28 février auprès d'un échantillon représentatif de 1 004 personnes âgées de 18 ans et plus.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent