Coronavirus : que nous apprend la fin de l’épidémie en Chine ?

Coronavirus : que nous apprend la fin de l’épidémie en Chine ?
Santé

LE BOUT DU TUNNEL - En Chine, pays depuis lequel l’épidémie mondiale de coronavirus a démarré sa propagation, les habitants peuvent souffler. Le nombre de cas déclarés chaque jour par les autorités est de plus en plus faible, tandis que celui des guéris est en constante augmentation. Quelles leçons faut-il en tirer ?

C’est le pays depuis lequel tout est parti. Fin décembre, en Chine, les premiers cas d’un mystérieux virus apparaissent. Il s’agit finalement du coronavirus, qui a depuis contaminé plus de 120.000 personnes sur tous les continents, et est désormais considéré comme "une pandémie" par l’Organisation mondiale de la santé. La Chine elle-même a déjà recensé plus de 80.000 cas de Covid-19 sur son territoire selon les chiffres officiels. Mardi 11 mars, en visite à Wuhan, berceau de l’épidémie, le président chinois Xi Jinping a triomphé : "La propagation de l’épidémie est pratiquement jugulée". Que faut-il retenir sur la gestion chinoise ?

La majorité de la population n’est pas touchée

Depuis que l’épidémie s’est propagée dans le monde entier, l’inquiétude est grande parmi les populations. En France, Emmanuel Macron a affirmé que nous n’étions qu’au "tout début de l’épidémie". En Allemagne, la chancelière Angela Merkel est encore plus pessimiste. "60 à 70% de la population allemande pourrait à terme être infectée si aucun traitement ni vaccin ne sont découverts dans les prochains mois", a-t-elle déclaré, en citant des experts. Même son de cloche du côté de Marc Lipsitch, professeur à Harvard et épidémiologiste spécialiste de la modélisation des maladies infectieuses. Fin février, le scientifique avait annoncé que "40 à 70% des personnes dans le monde seront infectées".

En Chine, où la fin de l’épidémie semble proche, les chiffres sont toutefois plus rassurants. Dans un pays qui compte plus de 1,4 milliard d’habitants, un peu plus de 80.000 personnes ont été contaminées par le coronavirus, selon le Johns Hopkins Center for Systems Science and Engineering, chargé de comptabiliser les données de l’épidémie. Si cela en fait le pays le plus touché – 70.000 cas de plus que l’Italie, deuxième pays mondial avec le plus de contaminés – une immense majorité de la population a donc pour l’heure été épargnée, à en croire les chiffres officiels.

Lire aussi

Les mesures restrictives ont permis d’endiguer la propagation

Alors qu’en France, le passage au stade 3 semble imminent, la Chine a très rapidement pris des mesures radicales pour endiguer l’épidémie. Les millions d’habitants de la province du Hubei, où se situe Wuhan, ont été confinés. Les transports publics étaient à l’arrêt. Tous les événements publics, tel que le Congrès national du peuple, ont été reportés. Le port du masque de protection a été rendu obligatoire dans de nombreuses villes. Plusieurs hôpitaux, désormais fermés, ont même été construits en quelques jours pour faire face aux milliers d’infectés.

Une batterie de mesures qui s’est finalement avérée efficace. Selon les données disponibles, la Chine est l’un des rares pays dont le nombre de nouveaux cas faiblit. Mardi 11 mars, l’Empire du Milieu a annoncé avoir enregistré seulement 24 nouveaux cas, dont 13 dans la seule province du Hubei. La veille, seules 19 personnes supplémentaires avaient été contaminées. Des chiffres bien inférieurs aux milliers de cas recensés chaque jour lors des dernières semaines.

En vidéo

Coronavirus : la Chine a-t-elle vaincu l'épidémie ?

Le nombre de guérison est extrêmement élevé

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La progression du Covid-19 dans le monde

Si le nombre de décès en Chine se compte en milliers, celui des guérisons est, lui, largement supérieur. Toujours selon le Johns Hopkins Center for Systems Science and Engineering, près de 50.000 personnes ont déjà guéri dans la province du Hubei, contre un peu plus de 3.000 décès dans cette même région. La zone de Wuhan recense donc 16 fois plus de patients guéris que décédés, un chiffre similaire à la moyenne mondiale. Plusieurs centaines de patients guéris ont également été recensés dans les autres provinces du pays.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent