Que sait-on du foyer de coronavirus à Mulhouse ?

Que sait-on du foyer de coronavirus à Mulhouse ?

ALSACE - Le coronavirus progresse à vive allure en France. Plus de 200 personnes sont désormais contaminées. Mercredi 4 mars, un nouveau foyer de maladie s'est déclaré à Mulhouse avec déjà 10 cas confirmés. Voici ce qu'il faut en retenir.

Oise, Morbihan, Haute Savoie, autant de foyers du coronavirus devenus familiers et auxquels il faut désormais rajouter Mulhouse. Les autorités publiques ont confirmé, ce mercredi, 10 cas d'infection. Le directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) du Grand-Est prévient qu'il "va y avoir d’autres cas, nous sommes dans une phase de propagation." Actuellement hospitalisés au HUS de Strasbourg, un des cas est dans un état jugé préoccupant. 

On fait un point sur la situation, son origine et les mesures prises. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

D'où vient la contamination ?

La contamination découle très probablement d'un rassemblement d'une église évangélique, "La Porte Ouverte Chrétienne", qui s'est déroulé du  du 17 au 24 février dans le quartier de Bourtzwiller à Mulhouse. Environ 2000 personnes auraient participé à cette "semaine du jeûne", dont les 10 personnes infectées.  A noter que ces dernières sont concentrées sur seulement 2 familles qui résident à Hésingue (sud de Mulhouse, proche de la frontière suisse) et Berwiller (ouest de Mulhouse).

En vidéo

Cluster à Mulhouse : le fils du pasteur, lui aussi contaminé, témoigne

L'église évangélique de "La Porte Ouverte" a été fondée en 1966, à l'initiative d'un pasteur mennonite. Cette communauté religieuse s’est développée rapidement et est considérée, depuis quelques années, comme l’une des plus grandes églises protestantes évangéliques en France. Elle s’était notamment démarquée en bâtissant un lieu de culte important à Mulhouse en 2015, d'une capacités de 2000 personnes.

Lire aussi

Quelles mesures ont été mises en place ?

Un plan d’actions départemental a été mis en place. Laurent Touvet, préfet du Haut-Rhin, a détaillé une série de dispositions d'ordre public afin de tenter d'enrayer la propagation du virus dans la région. Il a décidé de prendre des "mesures concentrées sur l'entourage et l'environnement des deux familles. Ce sont des mesures locales qui viennent compléter des mesures nationales." Concrètement, les rassemblements dans les communes du domicile des personnes infectées (Hésingue et Bernwiller) ont été interdits. De même, les écoles des enfants malades, soient l'école Emmanuel à Saint Louis et l'école communale de Bernwiller, sont également fermées pour une durée de deux semaines. Tout comme l'école Oberlin, située dans le quartier de Bourtzwiller à Mulhouse et tout proche de du lieu de rassemblement de l'église évangélique.

Comment identifier les participants ?

Il existe un certain flou quant aux individus présents à la manifestation religieuse. Tous n'étaient pas forcément des membres permanents ou assidus de l'église de "La Porte Ouverte", ce qui rend leur identification d'autant plus difficile. Pour essayer d'y voir plus clair, le site internet et les réseaux sociaux de la communauté confessionnelle ont partagé un message demandant aux "personnes qui ont participé et qui présentent les symptômes du coronavirus […] de bien vouloir se manifester en téléphonant au 15 [….] en restant chez [elles] ".

Parallèlement aux mesures prises par la préfecture, l'Agence régionale de santé a également pris un certain nombre d'initiatives, à commencer par celle qui consiste à demander aux fidèles de l’Eglise concernés de limiter au maximum les contacts sociaux et notamment avec les personnes fragiles. 

Christophe Lannelongue, directeur de l'antenne du Grand Est, a mis en place un standard téléphonique (0800 130 000) pour maximiser la mise à disposition au public d'éléments d'information. Le directeur de l'ARS du Grand Est a, enfin, renforcé la régulation du service du centre 15 et les capacités d'accueil et de prise en charge dans les hôpitaux de la région. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccins : "Il n'y a pas de stocks cachés" assure Jean Castex

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

L'acteur Jean-Pierre Bacri est mort à l'âge de 69 ans

Lire et commenter