Coronavirus : l'Allemagne place l'Île-de-France et la PACA en "zones à risque"

Les zones d'obligation du port du masque ont été étendues ce vendredi par la préfecture de Paris

SANTÉ - L'Allemagne a placé les régions Île-de-France, avec Paris, et Provence-Alpes-Côte d'Azur en zones à risque en raison de l'augmentation des cas de Covid-19, a annoncé lundi le ministère des Affaires étrangères.

Après le Royaume-Uni, qui impose une quarantaine de 14 jours aux personnes arrivant de France, c'est au tour de l'Allemagne d'appliquer des mesures de restriction pour lutter contre la pandémie de Covid-19, plaçant deux régions françaises en "zones à risque". Les voyageurs venant de ces régions devront obligatoirement passer un test de dépistage au Covid-19 et être placés en quatorzaine dans l'attente du résultat. 

Le ministère met en garde sur son site Internet contre "les voyages touristiques, non indispensables", à destination de ces régions, ce qui signifie que les voyageurs revenant en Allemagne devront se soumettre à un test de dépistage et observer une quarantaine jusqu'à l'obtention du résultat.

Le nombre des nouvelles infections au Covid-19 dépasse dans ces régions le plafond de 50 cas pour 100.000 habitants sur sept jours, explique-t-il. Par ailleurs, le ministère a placé la Guyane française également dans la catégorie des régions à risque et "déconseille de manière urgente" tout voyage à destination des autres territoires d'outre-mer. Le ministère a récemment multiplié les mises en garde sur les voyages, notamment à destination de Bruxelles, d'une partie des côtes touristiques de la Croatie ou encore de l'Espagne, destination de villégiature favorite des Allemands qui s'y rendent chaque année par millions.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Lire aussi

L'Allemagne craint une deuxième vague

L'Allemagne est sur le qui-vive face à une menace croissante de deuxième vague et la chancelière Angela Merkel a exclu la semaine dernière toute mesure d'assouplissement des règles sanitaires actuellement en vigueur, comme le port du masque dans les transports publics, les commerces et les restaurants. Considéré comme un modèle dans sa gestion de la pandémie de Covid-19 en Europe, le pays connaît lui aussi une résurgence des nouvelles infections, considérée comme étant liée en partie au retour des vacanciers.

Lundi, il a fait état de plus de 700 nouveaux cas en 24 heures, mais, en moyenne, ils ont largement dépassé le millier ces dernières semaines. Samedi, il avait enregistré plus de 2 000 nouveaux cas en 24 heures, retrouvant les niveaux de fin avril, une période alors encore considérée comme dans le pic de la pandémie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tensions au Proche-Orient : des soldats israéliens pénètrent dans la bande de Gaza

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

En Israël, un climat insurrectionnel qui inquiète au plus au point

Fugitif des Cévennes : que sait-on de lui ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.