VIDÉO - Extraire une sixième dose du vaccin Pfizer, un geste très complexe nécessitant de la précision

VIDÉO - Extraire une sixième dose du vaccin Pfizer, un geste très complexe nécessitant de la précision

CRISE SANITAIRE - Le laboratoire Pfizer-BioNTech a créé la polémique avec l'annonce d'une baisse du volume des livraisons. La notice préconise désormais six doses au lieu de cinq par flacon. Une opération qui nécessite une aiguille et des gestes spécifiques.

Chaque goutte compte et le laboratoire Pfizer-BioNTech l'a bien compris. Celui qui a développé l'un des premiers vaccins contre le Covid-19 a annoncé la baisse du volume des livraisons. La consigne a changé : désormais chaque flacon contient six doses, contre cinq auparavant. Le laboratoire se réfère à la mise à jour de l'Agence européenne du médicament (EMA) à ce sujet. L'objectif ? Éviter le gaspillage et vacciner davantage. 

Cependant, cette annonce a créé la polémique au sein du personnel soignant. En effet, l'obtention de six doses, et non cinq, par fiole peut se révéler compliquée. Cette opération nécessite des gestes particuliers et un matériel adéquat. Des médecins contestent donc le fait que la sixième dose devienne la norme, alors qu'elle n'était auparavant qu'un bonus. Explication. 

Toute l'info sur

Le monde commence à se vacciner contre le Covid-19

Pour commencer, de quoi parle-t-on exactement ? Le vaccin décongelé doit être dilué à l'aide de 1,8 ml de solution injectable de chlorure de sodium. "Après dilution, le flacon contient 2,25 ml", précisent les laboratoires. À raison de 0,3 ml par dose, ce serait donc sept doses, en théorie, que l'on pourrait extraire. À noter que certaines gouttes sont absorbées par le flacon. Les soignants ont donc réalisé qu'ils pouvaient - dans des conditions précises - obtenir au moins une sixième dose dans chaque contenant. 

Alors quelle est la marche à suivre pour le personnel soignant  ? Selon la notice du vaccin de Pfizer-BioNTech, il faut disposer

d'une seringue avec un "espace mort" très faible (moins de 35 microlitres). L'"espace mort" est le volume qui reste dans la seringue une fois que son piston est complètement enfoncé. L'idéal est d'utiliser une seringue sertie (dont l'aiguille n'est pas détachable). Mais les soignants n'en sont pas équipés de manière standard. 

"On espère tous pouvoir la faire"- La professionnel de santé

Une fois que l'on dispose des bons outils, les gestes doivent être très précis. "Il y a toujours des petites bulles d'air qu'il faut chasser", explique Magali, infirmière au centre de vaccination à Clamart (Hauts-de-Seine). Devant les caméras de TF1, la spécialiste prélève les 0,3 ml tout en prodiguant quelques conseils. "Je tire et je repousse pour bien purger mon aiguille", explique-t-elle. L'opération est minutieuse. "Pour éviter qu'une petite goutte vienne se déposer sur le caoutchouc, il faut tirer la seringue d'un coup sec."

Après avoir réalisé les cinq doses, c'est logiquement au tour de la sixième d'être prélevée. "On espère tous pouvoir la faire", sourit-elle. Magali doit aller chercher les perles de sérum qui tapissent le flacon. "Je dois prélever les dernières gouttes coincées sur la paroi. Je ne peux pas secouer mon flacon ni taper sur mon aiguille car je pourrais casser cette fameuse protéine", affirme-t-elle. Alors il faut attendre que le produit s'écoule le long des parois. Cela peut prendre un certains temps. 

Lire aussi

En suivant cette technique, on obtient les six doses dans la majorité des cas. Parfois, il ne manque qu'un ou deux microlitres.

"Ça ne se joue à rien", affirme-t-elle. Difficulté supplémentaire, la notice de Pfizer interdit de mélanger le reste du contenu de plusieurs contenants pour réaliser une dose supplémentaire (ce qu'on appelle le "pooling"). 

Le ministère de la Santé a assuré avoir lancé des demandes "d'approvisionnement pour avoir de nouveaux types de seringues", qui arriveront à partir de "la fin du week-end et la semaine prochaine". Des fiches techniques ont été produites afin de familiariser les professionnels de santé avec ce geste particulier nécessaire à l'obtention de la sixième dose. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Couvre-feu : en Italie, la Sardaigne passe en "zone blanche"

Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Covid-19 : Moselle, Haute-Garonne, Nice... Les mesures de restrictions locales se multiplient

Nouvelles restrictions en Île-de-France et à Paris : Hidalgo et Pécresse consultent

Lire et commenter