Confinement : "deux fois plus de réservations pour les départs de Paris" et "neuf fois plus d'annulations"

Les gares parisiennes sont bondées ce vendredi matin. Ceux qui ont la possibilité d'échapper au confinement ont pris le train.

TRANSPORTS – Les trains en direction de nombreuses villes françaises affichent "complet" sur le site de la SNCF, après les annonces du troisième confinement qui prendra effet ce vendredi 19 mars à minuit dans 16 départements.

Des voyageurs pressés d'attraper leur train pour partir en week-end mais aussi de futurs confinés qui partent au vert : comme à chaque annonce de confinement, les trains au départ de la gare Montparnasse à Paris étaient pleins ce vendredi matin. Selon nos informations, "il y a deux fois plus de réservations depuis hier soir pour les départs de Paris", a indiqué la SNCF. Et, de fait, "neuf fois plus d'annulations depuis hier soir" avec de nombreux voyageurs contraints de changer leur plan.

Toute l'info sur

La France retrouve le confinement

Certains avaient anticipé ce revirement. "J'ai pris mes billets lundi", se réjouit une jeune femme, valise à la main, interrogée par LCI. "Déjà, j'avais besoin de changer d'air, car ça fait un an que je suis en télétravail, et que ça commence à peser. Puis, sentant venir au travers des médias le troisième confinement, je me suis dit que c'était le moment ou jamais" de quitter la capitale. 

Elle n'est pas la seule à quitter Paris. "Les trains vers la Bretagne, le Sud-Ouest ou Lyon étaient tous complets vendredi matin", a souligné une porte-parole de la SNCF, contre 60 à 70% de remplissage ces derniers vendredis. 

Pour répondre à cette forte demande, la SNCF a déclenché un appel aux Gilets Rouges pour une "opération affluence avant confinement". Des agents guident les passagers dans les gares. Cependant,"il n'y a plus aucun train supplémentaire. Des rames sont ajoutées au cas par cas", assure la compagnie. "Les TGV Inoui, Ouigo Intercités, trains régionaux et internationaux circuleront comme prévu ce week-end et en début de semaine prochaine", a-t-elle précisé. 

Billet remboursable jusqu'au 19 avril

Les destinations les plus recherchées au départ de Paris sont "les mêmes que d'habitude", d'après le réseau de transport ferroviaire : Bordeaux, Lyon, Marseille, Rennes et Nantes. Tous les billets pour les TGV, Intercités et TER sont échangeables et remboursables sans frais jusqu'au dernier moment jusqu'au 19 avril. Ils l'étaient jusqu'à présent, mais trois jours avant le voyage.

Lire aussi

L'affluence promet donc d'être particulièrement importante ce vendredi dans les gares parisiennes. Le trafic aérien est aussi affecté par les nouvelles restrictions. Les prix grimpent avec quelques places restantes dans les avions à destination de la Corse qui se négocient ce vendredi à près de 360 euros. Contre 150 euros en temps normal. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

Aurélien éliminé de "Koh-Lanta" : "Avec Thomas, on peut clairement parler de trahison"

EN DIRECT - Covid-19 : 510.000 doses injectées ce vendredi, annonce Macron

Un taux de vaccination supérieur à la France mais plus de morts : la stratégie italienne en question

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Lire et commenter