Coronavirus : des plateformes de commerce en ligne prises d'assaut après l'allocution d'Emmanuel Macron

Coronavirus : des plateformes de commerce en ligne prises d'assaut après l'allocution d'Emmanuel Macron

PANIQUE À BORD - Des plate-formes de commerce en ligne ont été prises d'assaut après l'allocution d'Emmanuel Macron. Invité de LCI ce jeudi, le président de Système U Dominique Schelcher a dévoilé que la demande a explosé... au point d'entraîner le blocage de plusieurs sites.

L'allocation d'Emmanuel Macron a été suivie par près de 9 millions de téléspectateurs. Jeudi 12 mars,  le président de la République prenait la parole depuis l'Elysée pour faire un point sur la propagation du coronavirus dans le pays. De nouvelles mesures d'urgence pour enrayer l'épidémie ont été annoncées, faisant réagir de nombreux Français... qui, pour certains, se sont rués sur les sites de e-commerce pour faire leurs courses en ligne.

Invité de LCI quelques heures après le passage d'Emmanuel Macron, le président de Système U Dominique Schelcher a expliqué que le nombre de ventes a explosé. A tel point que certains sites ont cessé de fonctionner. "En arrivant dans votre studio, j'ai eu un coup de fil qui disait que, dès l'intervention du président, plusieurs sites de-commerce sont tombés car les gens se sont précipités pour faire des commandes en ligne, a raconté Dominique Schelcher. Il y a le nôtre qui est en situation de maintenance mais nous ne sommes pas les seuls. Il y a eu un effet direct de la déclaration du président."

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Lire aussi

Faire des réserves, est-ce bien utile ?

L'image des rayons vides dans les supermarchés en Italie a semé la panique auprès de certains Français, qui se sont rués dans les magasins pour faire des réserves en cas de pénurie. "Ce n'est pas la peine de se précipiter", a assuré Dominique Schelcher. "Il n'y a pas de rupture d'approvisionnement de produits. (..) Il y a beaucoup d'achats de précaution." Le président de Système U s'attend toutefois à "un mouvement" pour la journée de vendredi. 

"La demande est extrêmement forte auprès de nos fournisseurs et pour que les chaînes de production tournent dans la durée arrêtent la production de certaines références pour se concentrer sur les plus grosses ventes", a-t-il ajouté. "Vous trouverez des pâtes dans la durée sans problème, mais pas toutes les spécialités. Pas d'inquiétude !"

En vidéo

Coronavirus : les rayons des supermarchés se vident

Pourtant, dans les chiffres, l'impact du coronavirus se fait ressentir. Une hausse de +39% de commandes a été enregistrée auprès des drive des supermarchés du Système U. Le panier moyen est passé de 40 euros à 105 euros.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 250.000 doses de vaccin injectées en 24 heures, l'accélération se confirme

Covid-19 : le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, mesures renforcées dans 22 autres départements

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Violences urbaines à Lyon : deux mineurs et un majeur poursuivis, une enquête confiée à l'IGPN

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Lire et commenter