Covid-19 : doit-on vraiment s'attendre à trois fois plus de décès dans le monde d'ici 2021 ?

Le cap des 10.000 décès a été franchi lundi 13 avril dans l'Etat de New York.
Santé

PROJECTIONS - D'après de nouvelles estimations du nombre de victimes du coronavirus publiées par l'Institute for Health Metrics and Evaluation, 2.811.776 victimes pourraient être à déplorer d'ici quatre mois, soit le triple du bilan actuel.

"Nous nous attendons à près de 30.000 morts par jour dans le monde en décembre." Selon l'Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME), le nombre de décès liés à l'épidémie de Covid-19 dans le monde pourrait atteindre le chiffre incroyable de 2.811.776 d'ici le 1er janvier 2021, soit plus du double du nombre de morts recensé jusqu’ici (880 955).

Outre ce scénario qui reflète "ce qui arrivera le plus probablement", l’IHME en a imaginé deux autres basés sur des modifications des comportements humains et des politiques menées par chaque pays. Le premier est celui où les gestes barrières sont bien respectés à commencer par le port du masque, permettant de sauver près de 769 871 vies. Le second, plus pessimiste, se projette dans une situation opposée où les personnes prennent moins de précautions, les gouvernements continuent d’alléger les mesures de distanciation, et où la stratégie de l’immunité collective est petit à petit adaptée. Là, le nombre de morts pourrait grimper significativement jusqu'à atteindre à 4 millions à la fin de l’année.

"De sombres moments nous attendent"

"C’est facile de penser, avec l’accalmie de l’été, que l’épidémie est derrière nous", commente Christopher Murray, directeur de l’institut, cité par le Washington Post. Mais selon lui, de "sombres moments nous attendent avec l’hiver qui arrive dans l’hémisphère Nord, et malheureusement nous ne faisons pas collectivement tout ce que nous pouvons pour apprendre de ces cinq derniers mois".

Lire aussi

Basé à l’université de Washington, cet organisme indépendant de recherches dans le domaine de la santé a été lancé en 2007 en partie grâce à la fondation de Bill et Melinda Gates et et fait désormais référence pour ses études mondiales en santé publique. 

Des projections à interpréter avec précaution

Ses projections n'en demeurent pas moins à interpréter avec prudence. D’une part parce que, comme l’indique l’IHME lui-même, le nombre de morts dans certains pays est actuellement en dessous des prévisions que l’organisme avait publiées le 27 août. "Cela montre que nos estimations continuent de refléter des fluctuations dans les véritables chiffres du Covid-19", précise l'organisme.

D'autre part, parce qu’il est difficile dans le contexte que l'on connait d’anticiper une situation dans une temporalité si lointaine. "Tout cela n’est que conjecture et suppositions, parce qu’il y a tellement de facteurs que nous ne pouvons pas prévoir, et des facteurs sur la transmission du virus que, très honnêtement, les scientifiques ne comprennent pas encore très bien", souligne Jeffrey Shaman, spécialiste des maladies infectieuses à l’Université de Columbia. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Pour rappel, selon les données publiées quotidiennement par la Direction générale de la Santé (DGS) et en date du 7 septembre, 42.673 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés ces sept derniers jours. Dimanche, les chiffres dévoilés par Santé Publique France ont de nouveau confirmé la tendance à la hausse des cas de Coronavirus avec 7.071 nouvelles infections en 24 heures. Pour l’heure, dans l'Hexagone, le nombre de décès s’élève à 30.701 depuis le 1er mars 2020. D’après l’Institute for Health Metric and Evaluation, il pourrait bondir à 73.743 morts au 1er janvier 2021.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Quels sont les 54 départements soumis au couvre-feu ?

Des caricatures de "Charlie Hebdo" projetées à Toulouse et à Montpellier

EN DIRECT - Covid-19 : Emmanuel Macron visite un hôpital de Pontoise cet après-midi

EN DIRECT - Présidentielle américaine : revivez la dernière confrontation entre Donald Trump et Joe Biden

EN DIRECT - Séparatisme : le gouvernement s'exprime après le Conseil de défense

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent