"Ils nous ont juste donné un formulaire, c’est tout" : à Roissy, les passagers arrivant de Chine étonnés du dispositif sanitaire

"Ils nous ont juste donné un formulaire, c’est tout" : à Roissy, les passagers arrivant de Chine étonnés du dispositif sanitaire
Santé

Toute L'info sur

Coronavirus : l'épidémie meurtrière qui inquiète la planète

REPORTAGE - Les passagers en provenance de Chine continuent d'arriver en France malgré l'épidémie de pneumonie virale qui a fait 56 morts en Chine ces derniers jours. Si une équipe médicale d'accueil est présente à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, les voyageurs s'étonnent du manque de contrôle à leur arrivée.

Alors que trois cas de coronavirus ont été détectés en France ces derniers jours avant d'être pris en charge par les autorités sanitaires, les passagers en provenance de Chine continuent d'affluer ces dernières heures. C'est notamment le cas à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, où des vols en provenance de Pékin, Hong Kong ou encore Shanghai ont atterri ce dimanche matin. Ainsi, une équipe médicale pluraliste accueille désormais les voyageurs arrivant du pays où s'est déclaré le virus à la fin du mois de décembre.

"Les hôtesses ont donné des masques pour ceux qui n’en n’avaient pas mais la plupart des gens en avaient. J’étais dans un vol principalement composé de Chinois et là-bas c’est quelque chose d’usuel d’avoir un masque" explique une des passagères arrivant de Chine à LCI. Toujours au micro de LCI, une autre voyageuse s'est étonné du faible suivi à son arrivée à l'aéroport : "Ils nous ont juste donné un formulaire, c’est tout, pour nous informer de la conduite à tenir en cas de symptômes."  C'est effectivement une des missions de cette cellule composée de médecins, d’infirmiers, de spécialistes des épidémies, qui doivent répondre aux questions, prendre en charge toute personne inquiète ou encore assurer la prise en charge médicale des personnes qui présenteraient des symptômes. 

Voir aussi

Ils n’ont pas contrôlé la température, tout le monde est passé.- Un passager arrivant en provenance de Chine à l'aéroport de Roissy.

Un autre passager estime toutefois que le contrôle est un peu léger : "Ici on a un dispositif d’accueil, on est tombés sur une quinzaine de personnes de La Croix-Rouge, je suppose qu’il y a des médecins à l’intérieur qui vérifient si tout va bien. Ils n’ont pas contrôlé la température, tout le monde est passé. J’arrive de Chine, je suis potentiellement porteur du virus, il n’y a pas plus de contrôle que ça, je pensais qu’il y en aurait un petit peu plus."

Alors que les policiers effectuent leurs rondes dans l'aéroport désormais munis de masques et de gants en caoutchouc, quelques affiches avec des consignes sanitaires sont dispersées dans le terminal 2E où arrive la plupart des vols en provenance de Chine, une vingtaine en moyenne par jour. A l'AFP, un porte-parole a indiqué que seules les liaisons Paris-Wuhan étaient suspendues depuis jeudi conformément "aux recommandations des autorités sanitaires".

Voir aussi

Pour le moment, le bilan de cette épidémie de pneumonie virale en Chine est de 56 morts, près de 2 000 personnes étant contaminées au total, selon le dernier bilan officiel publié ce dimanche.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent