Coronavirus : "Je suis à l'isolement total à l'intérieur de mon appartement", nous raconte la députée Elisabeth Toutut-Picard confinée à son domicile après avoir été testée positive

Coronavirus : "Je suis à l'isolement total à l'intérieur de mon appartement", nous raconte la députée Elisabeth Toutut-Picard confinée à son domicile après avoir été testée positive

CONFINÉE - Emboîtant le pas de la présidence de l'Assemblée nationale, la députée LaREM Elisabeth Toutut-Picard a fait savoir samedi qu'elle avait été testée positive au coronavirus, portant à trois le nombre de contaminations avérées au palais Bourbon. Hospitalisée la nuit dernière, l'élue de Haute-Garonne est désormais confinée chez elle. Ce dimanche matin, nous l'avons contactée pour évoquer son quotidien.

Le palais Bourbon sous la menace du nouveau coronavirus ? La présidence de l'Assemblée a annoncé ce samedi qu'une députée avait à son tour été contaminée par le Covid-19, portante à trois le nombre de cas confirmés, parmi lesquels deux élus. 

Plus tard dans l'après-midi, la députée en question, Elisabeth Toutut-Picard, a fait savoir par communiqué qu'elle était désormais confinée à domicile, après avoir été hospitalisée la nuit dernière au sein du service d'infectiologie du CHU de Toulouse Purpan, où, assure-t-elle, sa prise en charge s'est déroulée "dans des conditions optimales". 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?
Le confinement consiste a cessé tout contact social"- La députée Elisabeth Toutut-Picard

Ce dimanche, l'élue LaREM est revenue sur cette situation sur LCI : "Le confinement consiste a cessé tout contact social. Donc, j'ai prévenu tous mes amis et ma famille pour leur dire que pendant quinze jours je n'étais pas visitable ou visible. Je suis complètement à l'isolement total à l'intérieur de mon appartement. Je peux me déplacer dans toutes les pièces, en revanche,  quand mon mari vient me ré-approvisionner, lui, porte un masque, nous restons à distance l'un de l'autre, pas de marque d'affection et moi-même je porte un masque quand il vient me rencontrer, c'est le seul moment où je porte un masque. Dans quinze jours, nous allons procéder à un nettoyage complet de la maison (...). Dans mon cas personnel, nous avons la chance de d'avoir une maison à la campagne et nous avons fait le choix, avec mon mari, qu'il s'isole lui-aussi dans la maison et de porter un masque à chaque fois qu'il sort."

Lire aussi

En tout, six personnes sont actuellement prises en charge en vue d'un dépistage, a indiqué l'Assemblée nationale. Parmi elles : cinq députés, et un agent. En outre, quatre personnes ont fait l'objet d'un test négatif. La présidence avait annoncé jeudi soir la contamination de deux personnes : un député LR du Haut-Rhin, Jean-Luc Reitzer, hospitalisé en réanimation, et un salarié, qui travaillait encore ces derniers jours à la buvette des députés, "confiné à domicile". 

De nouvelles dispositions pour limiter la propagation

Les personnes ayant eu une exposition prolongée avec les personnes atteintes par le virus ont toutes été contactées par l’ARS dans le cadre des enquêtes épidémiologiques, a fait savoir à LCI l'entourage de Richard Ferrand, le président de l'Assemblée nationale.

Au total, 577 élus, leurs collaborateurs, mais aussi plus d'un millier de fonctionnaires et des visiteurs en nombre se côtoient au Palais Bourbon. Tout en soulignant que l'interruption des travaux du 9 au 22 mars, pour les élections municipales, fait que "le nombre de personnes sur site sera fortement réduit", la présidence a pris de nouvelles dispositions vendredi. Le télétravail sera facilité, les visites de groupes et colloques seront reportés, et les restaurants resteront fermés.

En vidéo

Tests de dépistage du coronavirus : comment fonctionnent-ils en France ?

Dès le 3 mars, des consignes avaient été relayées : information en interne, pas de bise ni de serrage de main, utilisation du gel hydroalcoolique... Jeudi soir, le président Richard Ferrand (LaREM) a rappelé les règles, notamment pour ceux ayant fréquenté la buvette ou le restaurant, dont le "contrôle de la température deux fois par jour" et la "restriction de la vie sociale".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 20.000 cas en 24h, la décrue se poursuit à l'hôpital

VIDÉO - Vincent de Koh-Lanta : "J’ai déposé l’expression 'I don’t want this' !"

Laëtitia éliminée de Koh-Lanta : "Le plus surprenant, c'est que ça vienne de Lucie"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.