Covid-19 : avec plus de 30.000 décès, la France est le 6e pays le plus touché

Covid-19 : avec plus de 30.000 décès, la France est le 6e pays le plus touché
Santé

CRISE SANITAIRE - Avec 25 nouveaux décès enregistrés en 24 heures dans les hôpitaux, la France a franchi ce vendredi la barre des 30.000 morts liés au coronavirus.

Près de six mois après le premier cas sur le territoire, la France a franchi ce vendredi le cap des 30.000 morts dus au coronavirus. Ces dernières 24 heures, 25 nouveaux décès ont été comptabilisés dans les hôpitaux français, portant le total à 30.004 depuis le début de la crise sanitaire.

La Direction générale de la Santé (DGS) précise que 19.528 personnes, soit deux tiers des décès, ont perdu la vie au sein des établissements hospitaliers. Au total, "105.417 personnes ont été hospitalisées depuis le début de l'épidémie, dont 18.469 en réanimation", précise la DGS. "78.388 personnes sont rentrées à domicile."

Sixième pays le plus touché au monde

La France est le sixième pays le plus touché par la pandémie en termes de décès. Selon l'université Johns Hopkins, dont les données font référence, ce triste classement est dominé par les États-Unis, avec 133.677 morts, devant le Brésil (69.184) et le Royaume-Uni (44.735). Nos voisins italiens sont le quatrième pays le plus impacté avec 34.938 morts, devant le Mexique (33.526). Juste derrière la France, l'Espagne est, elle aussi, en passe de franchir ce cap (28.403 décès à ce jour).

Lire aussi

Au 10 juin, en France, "7.062 personnes sont hospitalisées pour une infection Covid-19", indique la DGS, dont 136 admises au cours des dernières 24 heures. Le nombre de malades en réanimation passe pour la première fois sous la barre des 500 (496) et continue de baisser, "avec 16 malades en moins par rapport à hier". L'Île-de-France, le Grand-Est, les Hauts-de-France et la Guyane regroupent 70% des patients français hospitalisés. En Guyane, "la circulation du virus y reste préoccupante", prévient la DGS, qui note également que "les autorités sanitaires sont particulièrement attentives à l'apparition de potentiels clusters", comme en Mayenne.

"Les gestes barrières restent de mise", prévient la DGS

Ce cap des 30.000 décès intervient alors que l'agence sanitaire Santé publique France a relevé une "nouvelle tendance à l'augmentation de la circulation du virus" en France métropolitaine et que les autorités ont appelé vendredi à "la vigilance" face au risque d'une deuxième vague de l'épidémie.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

"Avant le début du week-end prolongé de fête nationale et avec les départs en vacances de nombreux Français, il convient de rappeler que les gestes barrières restent plus que jamais de mise", avertit la DGS. "Au moindre symptôme, même bénin, il est nécessaire de se faire dépister rapidement afin de briser les chaînes de contamination."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent