Laver son masque réutilisable à 60°C n'est pas utile d'après l'Académie nationale de médecine

Selon l'Académie de médecine, il n'est plus besoin de hautes températures pour tuer le virus. Les masques en tissu peuvent être lavés à la main. Il faut seulement utiliser de la lessive ou du savon efficace.

CORONAVIRUS - Les masques réutilisables peuvent être lavés à moins de 60°C et portés tant que le "maillage du tissu et l'intégrité des brides" ne sont pas altérés, révèle l'Académie nationale de médecine.

Laver son masque textile à 60°C n’est "pas justifié". C’est ce qu’affirme l’Académie nationale de médecine dans un communiqué publié lundi 7 septembre. Face aux nombreuses annonces "souvent contradictoires", qui entraînent "la confusion générale", l’Académie souhaite "qu’une information claire et simplifiée sur l’usage des masques soit largement diffusée"

C’est dans cette optique qu’ils ont choisi d’éclaircir les règles concernant l’utilisation des différents masques. L’Académie atteste qu’il n’est donc pas utile de laver son masque réutilisable à 60°C ou plus, comme il l’était pourtant conseillé depuis plusieurs mois. Les masques grand public peuvent être nettoyés "à la main ou en machine, avec un détergent, comme le linge de corps, la température de 60°C n’étant pas plus justifiée pour le lavage des masques que pour le lavage des mains"

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Privilégier les masques réutilisables

Ils remettent également en cause les consignes concernant la réutilisation des masques. Alors que la plupart d'entre eux sont homologués pour 10, 20 ou 50 lavages maximums, les médecins affirment qu’on peut les réutiliser "tant que leurs qualités (maillage du tissu et intégrité des brides) ne sont pas altérées".  Mais ils ne doivent jamais être portés plus d’une journée et changés, dès qu’ils commencent à être humides.

Lire aussi

 Alors que les indicateurs laissent "prévoir une situation épidémique prolongée, il devient nécessaire d'intégrer le port du masque dans les gestes quotidiens en le rendant compréhensible, acceptable et routinier", expliquent les médecins. Les contaminations au coronavirus augmentent sans cesse chaque jour, et dans des villes comme Marseille, la situation commence à être tendue dans les hôpitaux. Et pour l’Académie,  "le port du masque dans la communauté n'est pas facultatif, se masquer pour protéger les autres est un geste altruiste dont l'efficacité collective est certaine quand tout le monde l'applique"

Les médecins rejoignent l’avis du Haut Conseil de la santé publique et appellent les Français à utiliser davantage les masques réutilisables, pour des "raisons économiques et écologiques". Même si ces derniers ont des performances "légèrement inférieures à celles des masques chirurgicaux en termes de filtration et d'étanchéité, ils offrent généralement de meilleures qualités de confort et de 'respirabilité'". Ils encouragent donc à garder les masques en papiers et jetables pour "les activités de soins et de façon systématique pour les personnes malades ou en isolement".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euromillions : 100 joueurs vont devenir millionnaires ce vendredi

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour propose une amende pour le port de signes religieux dans l'espace public

Traitement anti-Covid : la pilule Paxlovid de Pfizer autorisée par la Haute Autorité de santé

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 400.000 nouveaux cas en 24 heures

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.