Le Covid-19 créé par l'Homme en Chine ? Le prix Nobel japonais de médecine Tasuku Honjo ne l'a jamais prétendu

Prix Nobel de médecine, ce professeur n'a jamais tenu les propos qui lui sont prêtés.
Santé

À LA LOUPE – Des publications indiquent ces derniers jours qu'un éminent professeur japonais, prix Nobel de médecine, affirmerait que le Covid-19 n'est pas un virus naturel. Celui-ci aurait été créé par l'Homme en Chine. Des propos que l'intéressé n'a tout bonnement jamais tenus…

Fake news ou information fiable ? Dans le doute, une internaute de LCI nous a contacté afin d'en savoir plus sur un message qu'elle a pu lire sur Facebook. Largement relayé depuis quelques jours, il explique en résumé qu'une professeur japonais, le prix Nobel Tasuku Honjo, est convaincu que le Covid-19 n'est pas naturel, et qu'il s'agit donc d'une création humaine. Venue qui plus est de Chine. 

"Le virus corona n'est pas naturel", aurait ainsi expliqué devant les médias l'éminent médecin. "S'il est naturel, il n'aura pas affecté le monde entier comme ça.  Parce que, selon la nature, la température est différente selon les pays. S'il était naturel, il n'aurait affecté que les pays ayant la même température que la Chine." 

Certains passages sont parfois rédigés dans un français approximatif, ce qui peut laisser penser à une traduction hasardeuse. Exemple : "J'ai fait 40 ans de recherche sur les animaux et les virus. Ce n'est pas naturel. Il est fabriqué et le virus est complètement artificiel. Je travaille depuis 4 ans dans le laboratoire Wuhan de Chine. Je connais bien tout le personnel de ce laboratoire. Je les ai tous appelés, après l'accident de Corona. Mais, tous leurs téléphones sont morts depuis 3 mois."

Relayés sur les réseaux sociaux, ces propos prêtés au professeur Honjo achèvent de convaincre les internautes déjà persuadés que le Covid-19 a été créé par l'Homme. 

Une fake news très répandue en Inde

Des recherches permettent de constater qu'avant de se propager sur les réseaux sociaux en France, ce message a circulé dans plusieurs langues. On en retrouve en effet des traces en anglais ou en Hindi. Des médias indiens ont d'ailleurs été sollicités pour vérifier une telle information, relayée là-bas via des groupes de discussion WhatsApp. Après une série d'investigations, ils ont découvert que le professeur Japonais n'avait jamais tenu de tels propos.

Chaque phrase de ce message est fausse- Alok Kumar, doctorant indien travaillant sous la direction du Pr Honjo

L'équipe du site NewsMeter a en effet contacté un doctorant indien travaillant sous la direction du prix Nobel japonais. Dans des échanges par e-mail, celui s'est montré catégorique : "J'écris au nom du Professeur Honjo" indique Alok Kumar : "Il n'a jamais tenu de tels propos, chaque phrase de ce message est fausse, sans le moindre rapport avec la réalité. Le professeur n'a jamais travaillé dans un laboratoire de Whuan ni passé de coup de fil à des confrères qui s'y trouveraient. Par ailleurs, ses travaux ne portent pas sur l'origine des virus ou sur des problématiques similaires. Ces propos sont une pure invention, merci de faire cesser ces fake news."

Pour s'assurer de la fiabilité de ces propos rapportés, LCI a cherché à vérifier l'identité d'Alok Kumar. Indiquant vivre à Kyoto sur sa page Facebook, on observe qu'il a relayé l'article publié par NewsMeter après avoir auparavant rédigé sur son profil un message dénonçant cette fake news. Sur son site internet, on le voit poser aux côtés du professeur Honjo, confirmant la proximité qu'il entretient avec ce dernier. Aucun doute non plus quant à sa qualité de chercheur, un article signé de son non étant validé dans la publication scientifique eLife. 

Un compte Twitter pour le moins douteux

Un compte Twitter dont le pseudonyme reprend le nom de Tasuku Honjo a certes repris à son compte l'idée d'un virus "créé par la main de l'Homme", mais il s'agit là aussi d'un faux, assure le doctorant indien qui travaille dans l'équipe du prix Nobel. Le compte en question semble en effet plus que suspect : outre le fait qu'il partage des messages en hindi, il a été créé en avril 2020, laissant clairement penser à une forme de manipulation pour répandre des rumeurs.

Lire aussi

Les propos prêtés à ce professeur japonais renommé sont donc inventés. Outre le fait qu'il soit spécialisé dans la recherche sur le cancer et ne travaille pas sur les virus, l'un de ses collègues a apporté un démenti très ferme, expliquant que Tasuku Honjo n'avait jamais prononcé ces mots ni émis une hypothèse similaire. S'il est difficile de retracer avec précision le parcours de cette fake news, on peut néanmoins remarquer qu'elle s'est propagée en Inde, ainsi que par l'intermédiaire de traductions en anglais. 

En vidéo

Coronavirus : ces rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent