Coronavirus : le député Jean-Luc Reitzer toujours hospitalisé, 4 nouveaux signalements à l'Assemblée

Coronavirus : le député Jean-Luc Reitzer toujours hospitalisé, 4 nouveaux signalements à l'Assemblée
Santé

CORONAVIRUS - Le député Jean-Luc Reitzer a été hospitalisé en réanimation après avoir été contaminé par le Covid-19. A l'Assemblée, où un autre salarié a été également contaminé, 4 nouvelles personnes ont effectué un signalement ce vendredi et vont être dépistées.

En 48 heures, huit fois plus de cas de coronavirus ont été diagnostiqués dans le Haut-Rhin. Comme l'a indiqué le préfet, Laurent Thouvet, ce vendredi 6 mars, il y a désormais 81 cas dans ce "foyer significatif". Parmi eux, un député. Jean-Luc Reitzer, élu Les Républicains dans ce département alsacien, est hospitalisé depuis jeudi à Mulhouse. Comment a-t-il été contaminé ? L'Assemblée nationale, où un employé a également été contaminé, est elle un "foyer" de l'épidémie ? Où en est l'enquête épidémiologique ? On fait le point sur que l'on sait.

Lire aussi

Le député n'était "pas en contact" avec la paroisse évangélique

Âgé de 68 ans, Jean-Luc Reitzer aurait été contaminé à Mulhouse, selon nos informations. Ce département est devenu un foyer de contamination après un rassemblement religieux qui a réuni près de 2500 personnes pendant une semaine. Cependant, selon la porte-parole de La Porte ouverte chrétienne, Nathalie Schnoebele, le député n'était pas "du tout en contact" avec cette paroisse évangélique. 

Lire aussi

Député de la 3ème circonscription du Haut-Rhin depuis près de 32 ans, l'élu était-il en contact avec d'autres députés ?  D'après nos informations, il aurait annulé nombre de ses participations cette semaine. Il ne s'est donc ni rendu à la dernière réunion de groupe, ni en commission. Par contre, Jean-Luc Reitzer était présent dans l'hémicycle le mardi 25 février, lors des questions au gouvernement. 

Quatre nouveaux signalements au Palais Bourbon

Dans les rangs, on s'inquiète donc d'une propagation. D'autant plus qu'un employé de la buvette est lui aussi contaminé. Ce dernier est désormais confiné à son domicile.  Il a été demandé à celle et ceux des parlementaires et des agents qui avaient fréquenté ce lieu le 4 mars ou le restaurant les 4 et 5 mars de respecter assidûment les consignes données par les autorités sanitaires. À savoir : une vigilance et stricte observation des "barrières" sanitaires, la "restriction de la vie sociale", et le contrôle de la température deux fois par jour. D'autant que ajoute plusieurs nouvelles suspicions non encore confirmées :  un salarié du restaurant des députés a ainsi hospitalisé sans que l'on sache s'il s'agit du coronavirus. Dans un communiqué envoyé ce vendredi, la présidence de l'Assemblée nationale fait notamment savoir que l'ensemble des restaurants du Palais Bourbon sont désormais fermés et vont faire l'objet de désinfection. 

Ce vendredi, 4 nouvelles personnes ont effectué un signalement sans, là encore, que la présence du virus ne soit confirmée. Elles ont été prises en charge par les services de santé et vont être dépistées.  

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Hasard du calendrier, l'Assemblée Nationale fermera ses portes à partir de ce lundi 9 mars, et ce jusqu'au 22. Mais rien à voir avec une mise en quatorzaine de la chambre basse. Il s'agit en fait de la trêve républicaine que respectent les députés pendant les élections municipales. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : décision "dans les dix prochains jours" pour l'ouverture des stations de ski à Noël

Vers la fin de l’attestation de déplacement pour Noël ?

"L’eau ça mouille… " : quand Monoprix ridiculise les restrictions dans les rayons

Infox : non, la réforme des retraites n'a pas été adoptée !

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent