Coronavirus : le nombre de cas issus du rassemblement évangéliste de Mulhouse ne cesse de croître

L'inquiétude monte au centre évangélique de Mulhouse. De nombreux fidèles craignent d'avoir été contaminés par le coronavirus et appellent pour être rassurés. L’enquête se poursuit pour retrouver les autres participants.
Santé

PROPAGATION - Plus d'une trentaine de cas de coronavirus dans une dizaine de régions sont liés à un seul foyer d'infection : une paroisse évangéliste à Mulhouse où 2500 personnes s'étaient rassemblées mi-février pendant une semaine. Elles venaient de toute la France et même de l'étranger.

Le directeur de l'ARS du Grand-Est avait prévenu : "Il va y avoir d'autres cas." Sur les 16 personnes contaminées dans le Haut-Rhin, selon le dernier bilan publié ce mercredi 4 mars, au moins dix sont liées à un rassemblement évangéliste à Mulhouse. Et combien à travers le pays ? En quelques heures, Mulhouse est devenu le nouveau foyer de contamination, provoquant des contaminations qui concernent désormais une dizaine de régions.

Lire aussi

2500 personnes venues "de la France entière"

Ce n'est pas n'importe quel rassemblement religieux qui avait lieu du 17 au 24 février dernier, dans le quartier de Bourtzwiller à Mulhouse, mais bien l'un des événements les plus connus de la communauté évangéliste française. Durant près d'une semaine, 2500 personnes ont vécu ensemble, quasiment 24 heures sur 24. Une communion au sein de l'une des plus grandes paroisses de France, "La Porte Ouverte Chrétienne".  

Ce jeudi, à Mulhouse le virus "est partout", pour reprendre les mots de la maire de la ville sur notre antenne. Si Michèle Lutz ne peut pas encore établir un nouveau bilan - une réunion avec les autorités sanitaires étant prévue dans la journée - dix personnes ont d'ores et déjà été contaminées après ce rassemblement religieux. Parmi elles, deux familles. L'une vit à Hésingue, à la frontière Suisse, tandis que l'autre habite Berwiller, à l'ouest. 

En vidéo

Que signifie le mot "cluster"

Mais la propagation concerne également d'autres régions. Comme l'indiquait le directeur de l'ARS Grand-Est ce mercredi : "Nous sommes dans une phase de propagation." Il est impossible de retracer les quelque 2500 personnes qui ont communié à proximité de ces patients. Et pour cause, il n'y a "pas d'inscription, et l'entrée est libre". Les participants sont donc tous activement recherchés par les autorités sanitaires dans une course contre la montre. Car elles ne peuvent pas compter sur une recherche uniquement géographique. Les fidèles viennent "de la France entière", comme nous l'indique Nathalie Schnoebele, porte-parole de la paroisse. "Des personnes qui viennent aussi bien de pays limitrophes, comme la Belgique, l'Allemagne ou la Suisse, mais aussi de Guyane." 

D'ailleurs, une salariée de l'Église sait qu'un cas est d'ores et déjà sorti du territoire. "Je connais  une personne qui était contaminée et qui est retournée dans le Gard", nous a ainsi confié Olivia Petronella, bibliothécaire. Dans les dernières 24 heures, plus d'une trentaine de nouveaux cas déclarés en France sont liés à "La porte ouverte chrétienne".

Lire aussi

Corse, Guyane, Normandie,... une dizaine de régions touchées

À commencer par la Corse. Jusque-là épargnée par le Covid-19, l'île de beauté compte désormais ses trois premiers cas. Ils sont tous "liés au 'cluster' de Mulhouse", comme l'a précisé l'ARS ce jeudi. Trois, c'est aussi le nombre de participants infectés qui ont été découverts dans les Hautes-Alpes, où leur état est "stable", et dans la Manche. Pris en charge à Saint-Lô, "tous revenaient du rassemblement cultuel à l'église évangélique". Neuf individus auxquels s'ajoute un couple du Lot-et-Garonne, comme l'indiquent les autorités sanitaires de la Nouvelle-Aquitaine, précisant que "l'état de santé de la femme a nécessité, dans la soirée d'hier, son hospitalisation en service de réanimation au CHU de Bordeaux". 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

La progression du Covid-19 dans le mondeCoronavirus : en France, l'épidémie est-elle en train de se terminer ?

Une contamination qui s'étale jusqu'en Outre-mer. C'est en Guyane, plus précisément à Saint-Laurent-du-Maroni, que cinq cas de coronavirus ont été détectés. Toutes étaient de retour de Mulhouse.

Parmi toutes ces contaminations, les plus inquiétantes restent cependant celles en Bourgogne-Franche-Comté. Si trois nouveaux cas sont confirmés en lien avec le cluster, seul un avait réellement passé le séminaire dans la paroisse. Le troisième et quatrième cas de la région sont, eux, uniquement des patients contaminés par cette dernière personne. Ces infections laissent craindre le risque que chaque fidèle ait pu contaminer d'autres personnes. Si l'Eglise a appelé les personnes présentes au rassemblement à s'isoler, surtout en cas de symptômes, pour éviter une contamination, cette précaution semble arriver bien trop tard.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent