Coronavirus : le remdesivir, cet antiviral "prometteur" qui a permis de soigner un patient à Bordeaux

Les médecins du CHU de Bordeaux ont annoncé vendredi la guérison d'un patient de 48 ans.
Santé

TRAITEMENT – Testé avec succès sur le patient hospitalisé à Bordeaux, le remdesivir pourrait aider à lutter contre le coronavirus. Cet antiviral est également utilisé par les autorités chinoises et suscite beaucoup d'espoirs.

Âgé de 48 ans, un patient était pris en charge par le CHU de Bordeaux depuis le 23 janvier après avoir contracté le nouveau coronavirus. Jeudi, à l'issue de 22 jours d'hospitalisation, il est sorti guéri, "plus du tout porteur d’aucune trace de présence du virus", selon la direction de l'hôpital. 

Responsable de l’unité maladies tropicales ayant pris en charge le voyageur au CHU de Bordeaux, le Pr Denis Malvy a relayé cette bonne nouvelle aux médias et donné des détails sur le traitement réservé au patient. Alors qu'aucun remède n'est encore homologué pour traiter ce coronavirus, c'est "un antiviral qui agit directement sur le virus pour empêcher sa multiplication", qui a été testé. Le remdesivir, c'est son nom, "est administré par voie intraveineuse pendant dix jours". 

"Prometteur"

Utilisé en concertation avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le remdesivir suscite beaucoup d'espoir dans le monde médical et constitue selon le Pr Malvy le "candidat prometteur le plus probant pour une évaluation dans le cadre de cette maladie". Médicament développé par Gilead Sciences, une société pharmaceutique américaine, il n'est pas testé qu'en France.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Lire aussi

Le 5 février, les autorités chinoises ont en effet approuvé des essais cliniques du remdesivir sur leur sol. La version française du Quotidien du peuple a indiqué que "lors d'expériences antérieures sur des cellules et des animaux, le médicament a montré une bonne activité antivirale contre le SRAS et le coronavirus MERS. […] Il a également montré une assez bonne activité antivirale contre le nCoV 2019 au niveau cellulaire dans des recherches nationales connexes."

Ce n'est pas un hasard si le remdesivir a été pressenti comme un médicament utile pour lutter contre ce coronavirus. Le HuffPost rapporte en effet qu'une étude, "publiée en 2017 dans Science, avait montré qu’il était efficace contre plusieurs types de coronavirus, sur des souris et sur des cellules en laboratoire".

D'autres pistes sont aujourd'hui à l'étude et mobilisent les chercheurs. Lors de sa prise de parole publique, le Pr Malvy a ainsi mentionné ce qu'il a qualifié de "deuxième candidat" : le lopinavir. Utilisé lui aussi lors d'essais en Chine, il est d'ordinaire employé dans la lutte contre le VIH-Sida, associé au ritonavir. Les résultats des tests sont encore attendus et permettront peut-être d'entrevoir de nouvelles pistes pour traiter les quelque 64.000 personnes contaminées à travers le monde.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Nouvelles mesures anti-Covid : "La décision a été prise"

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent