Les Comores ont-ils donné 100 euros à la Chine pour combattre le coronavirus ?

Les Comores ont-ils donné 100 euros à la Chine pour combattre le coronavirus ?
Santé

Toute L'info sur

À la loupe

À LA LOUPE - C'est une information qui a étonné et beaucoup amusé la toile : l'île des Comores aurait offert 100 euros à l'État chinois pour financer la lutte contre l'épidémie de coronovirus. En réalité, il s'agit d'une aide symbolique versée par une association. Explications.

Sur les réseaux sociaux, l'information tourne en boucle et est devenu l'objet de nombreux détournements. Les Comores auraient versé 100 euros à la Chine pour la lutte contre le coronavirus. Une photo montre un homme, lunettes sur le nez, en habit traditionnel comorien, poser tout sourire aux côtés d'un Asiatique affublé d'un costume cravate. Dans leurs mains, une enveloppe et deux billets de 50 euros.

"Même le Crous me donne plus", se moque un internaute. "Un Chinois s'est déplacé en costard jusqu'aux Comores pour récupérer deux marrons ?" (comprenez-là deux billets de 50 euros), s'étonne un autre.

De nombreux GIFs accompagnent des commentaires moqueurs.

L'information est rapportée en premier lieu par le site d'informations francophone Comores infos. Dans un tweet posté ce dimanche 9 février en fin d'après-midi, on découvre un article intitulé "Coronavirus : les Comores ont donné 100 euros à la Chine pour la lutte contre le coronavirus". Rapidement, il enregistre des records : plus de 21.000 "likes" et près de 14.000 retweets ce lundi matin, soit en moins d'une journée, alors même le compte de ce média local ne compte que 5500 abonnés.

En lisant l'article, on réalise cependant bien vite que le titre est trompeur et qu'il s'agit là d'un raccourci. L'aide n'a pas été versée par l'État des Comores mais par une association, l'Amicale Comores-Chine. Une délégation a été reçue le samedi 8 février par l'ambassadeur de la Chine aux Comores. C'est donc le président de l'amicale, le Dr Ahamada Msa M’liva - membre de l'OMS - que nous voyons sur la photo, en compagnie de He Yanjun, l'ambassadeur chinois. Les différentes photographies disponibles en ligne de ces deux personnalités nous permettent d'authentifier cette rencontre.

Un témoignage symbolique de solidarité

Quant aux 100 euros, montant jugé dérisoire par certains, l'association reconnaît qu'il s'agit d'une somme symbolique, "destinée à l’achat d’un carton de masques, produit introuvable ces jours-ci dans le pays". "Nous connaissons les capacités et les moyens de la Chine, mais par ce geste, l’Amicale a voulu montrer au peuple chinois combien les Comoriens se sentent concernés", a déclaré Dr Ahamada Msa M'liva, selon le site d'informations.

On est la risée du monde- Dr Ahamada Msa M'liva

Comme seule réaction, le Dr M'liva s'est contenté de poster sur son compte Twitter une réaction d'un Comorien attristé de la tournure des choses : "ils auraient pu directement écrire dans leur titre 'L’association Amicale...'", écrit-il, dénonçant une pratique trompeuse pour faire le buzz et engendrer du trafic. "On est la risée du monde", s'emporte-t-il. 

De nombreux autres Comoriens ont réagi sur les réseaux sociaux pour rétablir les faits. "C’est un médecin comorien qui donne 100 euros symbolique en guise de solidarité à l’ambassadeur chinois aux Comores et pas 'Les Comores' qui donne 100 euro à la Chine. (...) Les mots ont un sens", martèle un internaute.

Le site Habariza, nouvelles des Comores, qui a repris ce même article, avait quant à lui posté le lien sur Twitter avec un titre plus honnête : "Le Dr Mliva a remis à l'Ambassadeur de Chine une somme symbolique de 100 euros destinée à l'achat d'un carton de masques".

À noter que la rédaction de Comores Infos n'a, pour le moment, pas réagi.

En vidéo

Coronavirus : le pangolin, suspect numéro 1 ?

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent