Coronavirus : les masques importés de Chine sont-ils fiables ?

Coronavirus : les masques importés de Chine sont-ils fiables ?

FIABILITÉ - Face à l'épidémie de coronavirus qui touche la France depuis plusieurs semaines, le gouvernement a annoncé la commande d'un milliard de masques en provenance de Chine, avec un premier lot de 5,5 millions arrivé dimanche soir. Mais que valent ces masques ? Répondent-ils aux normes européennes ?

Après deux semaines de confinement, l'épidémie de coronavirus continue de progresser en France. Et les pouvoirs publics cherchent des solutions pour tenter d'endiguer cette vague meurtrière. Ainsi, un cargo Air France est arrivé en provenance de Chine dimanche soir, avec près de cent tonnes de matériel médical, dont près de 5,5 millions de masques. 

Alors que le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé la commande d'un milliard de masques, un autre avion en provenance de Shenzhen, transportant une dizaine de millions de masques, devrait arriver en France ce lundi soir. Au total, quatre rotations par semaine seront effectuées entre la France et la Chine, amenant à chaque fois une dizaine de masques. 56 rotations sont prévues sur un laps de temps de 14 semaines, soit jusqu'à la moitié du mois de juillet.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Lire aussi

Le test chinois est plus exigeant que le test communautaire- Jean-Marc Moinard, avocat de la confédération générale des importateurs.

Une question se pose néanmoins concernant ces masques importés : sont-ils fiables ? Si elles répondent aux normes chinoises, ces protections sont-elles également valables en Europe ? Interrogé sur LCI, Jean-Marc Moinard, avocat de la confédération générale des importateurs, explique que "le test chinois est plus exigeant que le test communautaire (européen)." "Je pense qu'après cela, on reviendra à nos basiques, on refera des masques avec toutes les obligations administratives qui étaient les nôtres avant cette crise sanitaire" a-t-il ajouté.

Petit bémol néanmoins concernant ces masques FFP2 chinois, les Pays-Bas, qui en ont commandé 1,3 million ces dernier jours, ont eu à en renvoyer 600.000 pour des défauts détectés au niveau des filtres. En Espagne mais également en République Tchèque, certains des masques produits et fournis par des sociétés chinoises se sont là aussi révélés défectueux.

Lire aussi

A Louvain, en Belgique, une cargaison de 3000 masques en provenance de Chine a même été tout simplement refusée par un hôpital universitaire, car ils n'épousaient pas correctement le nez et que les filtres n'étaient pas de bonne qualité. Cette qualité médiocre des masques peut notamment s'expliquer par la prolifération de nouveaux producteurs, près de 9000 en Chine depuis le début de la crise sanitaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Retards des livraisons de vaccin Pfizer : la France va "ajuster le rythme des vaccinations"

Covid-19 : Frédéric Mitterrand hospitalisé en urgence à Paris

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccination : c'est parti pour la prise de rendez-vous en ligne sur le site Sante.fr

Les alertes neige sont levées, un département en vigilance crues

Lire et commenter