"En Ehpad on tue au rivotril" : attention, cette photo est un faux

Cette image de soignants avec des pancartes où il y est écrit "en Ehpad on tue au rivotril" est fausse

MONTAGE – La photo d'un groupe de soignants dans un Ehpad tenant des pancartes où on peut lire "en Ehpad on tue au rivotril" est un faux. Prise en mars dernier, elle portait un tout autre message.

Le montage photo est grossier. D'autant plus lorsqu'il déforme une initiative de soignants, en première ligne dans la lutte contre le coronavirus. Ce dimanche 1er novembre, un YouTubeur de la complosphère a partagé une photo où l'on voit une dizaine de travailleurs dans un Ehpad. Chacun d'eux tient une pancarte avec un mot. Ils forment la phrase : "En Ehpad on tue au rivotril, restez chez vous." Aimé plus de 1600 fois en moins de 24 heures, le cliché est en fait un faux. Les mots inscrits ont été modifiés.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Une photo qui remonte à mars

Depuis quelques semaines, le Rivotril revient au cœur des sujets de la complosphère. Cette molécule est accusée d'être utilisée dans les Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Et notamment sur les malades graves du coronavirus, dans le but de les "euthanasier". Dès le mois d'avril dernier, nous vous expliquions déjà dans cet article, que cette affirmation est fausse. Un nouveau décret n'a en effet jamais permis aux soignants d'administrer des doses létales de ce médicament aux malades du Covid-19 pour abréger leur vie. A l'époque, déjà, cette fausse interprétation avait déclenché la colère de la Société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG) qui rappelait qu'il ne s'agissait "absolument pas d'un cautionnement de l'euthanasie". Face à la polémique, le président  Olivier Guérin, professeur de gériatrie au CHU de Nice, avait tenu à souligner dans un communiqué que "dans cette crise majeure et angoissante que nous vivons, nous ne pouvons laisser véhiculer de tels messages qui laisseraient entendre que nous euthanasions nos aînés". Un message qui n'est manifestement jamais arrivé jusqu'aux oreilles de Silvano Trotta.

Lire aussi

Le vrai message : "En Ehpad, on est là aussi, restez chez vous"

C'est lui qui a partagé cette image. Pourtant, sa véracité peut vite être remise en question. Au-delà de l'absurdité du propos, le mot "Rivotril" semble bien avoir été rajouté. Une simple recherche inversée sur Google nous permet d'en constater l'origine facilement. On la retrouve en effet sur le site du quotidien La Nouvelle république dans un article daté au 22 mars sur les "belles idées contre la morosité". Sans surprise, les termes écrits ne sont plus du tout les mêmes. On lit désormais entre les mains de ces travailleurs en blouse blanche : "En Ehpad, on est là aussi, restez chez vous." On est alors en pleine première vague et ces soignants d'un établissement du Loir-et-Cher ont tenu à "improviser" une séance photo afin de "se soutenir entre soignants et encourager la population à rester confinée", comme l'écrivait le journal local.

Rien à voir avec le Rivotril, donc, contrairement à ce qu'affirme ce YouTubeur aux 172.000 abonnés. Interpellé par des internautes, qui s'offusquent qu'on puisse détourner une initiative de soignants de la sorte, l'intéressé n'a pas répondu.  L'image était toujours en ligne ce lundi après-midi. Rien d'étonnant quand on voit le CV de Silvano Trotta. Chef d'entreprises dans le secteur de la télécommunication à  la tête de 16 sociétés, il n'en est pas à sa première sortie. S'il s'est récemment découvert une passion pour le Covid-19, cet Alsacien anime depuis au moins sept ans sa chaîne. Il y  traite de paranormal, évoquant récemment des "mondes parallèles" découverts en Antarctique, mais aussi d'Ufologie, de chamanisme ou encore de naturopathie. Il est notamment un proche du crudivoriste Thierry Casasnovas, qui fait l'objet d'une enquête des chefs de mise en danger de la vie d'autrui.

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne, cinq morts et plusieurs blessés

Roumanie : un mystérieux monolithe métallique découvert, semblable à celui trouvé dans l'Utah

EN DIRECT - Covid-19 : Le Maire demande le gel des primes d'assurance pour les restaurateurs

EXCLUSIF - "J'ai vu la mort arriver" : Romain Grosjean raconte son effroyable accident

EN DIRECT - Vendée Globe : Escoffier possiblement récupéré par une frégate le 7 décembre

Lire et commenter