Coronavirus : un médecin hospitalier de Moselle est décédé

Coronavirus : un médecin hospitalier de Moselle est décédé
Santé

CORONAVIRUS - La pandémie de Covid-19 continue de propager à travers le monde, et notamment aux Etats-Unis, avec un nombre de cas en forte hausse. En France, où la population connaît son 14e jour de confinement ce lundi 30 mars, l'évacuation des patients des régions les plus touchées se poursuit.

Un médecin hospitalier est mort du Covid-19, a annoncé la directrice générale du centre hospitalier régional de Metz (Moselle).  Sixième de cette profession à succomber au coronavirus, il comptait parmi "un peu plus de quarante personnels hospitaliers" de cet hôpital à être infecté, a noté Marie-Odile Saillard, lundi 30 mars. Parmi eux, des personnes placés aussi en réanimation, mais "aussi des gens malades, mais pas gravement malade".

Il s'agit du sixième médecin hospitalier à mourir du Covid-19, huit jours après qu'un urgentiste de Compiègne, deux médecins (un gynécologue et un généraliste) du Haut-Rhin, et deux généralistes de Moselle et de Haute-Saône avaient été tués.

Lire aussi

Live

BILAN DANS LE MONDE 


La pandémie de Covid-19 a fait au moins 370.261 morts dans le monde depuis son apparition en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 21h. Plus de 6.113.340 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie, dont au moins 2.520.800 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

LE POINT SUR L'ÉPIDÉMIE 


La Direction générale de la santé (DGS) indique ce soir que SOS médecins a réalisé, hier, 253 interventions pour suspicion de Covid-19, soit 3% de l’activité totale. Les services d’urgence, eux, ont noté 381 passages pour ce même motif, soit 1% de l’activité totale, poursuit la DGS.


14.322 personnes sont à ce jour hospitalisées pour une infection Covid-19 (contre 17.185 il y a une semaine, le 24 mai) et 72 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures (contre 121 le 24 mai). 1.319 malades atteints d’une forme sévère de Covid-19 sont hospitalisés en réanimation, soit 336 patients de moins que le 24 mai (1.655). La DGS précise que 18 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation, avec un solde négatif de 6 malades.


Depuis le début de l’épidémie, 101.657 personnes ont été hospitalisées, dont 17.951 en réanimation. 68.355 personnes sont rentrées à domicile. 18.475 personnes sont décédées au sein des établissements hospitaliers, soit 31 de plus que la veille. Au total, en attendant l'actualisation des chiffres des Ehpad, communiqués mardi, le bilan se porte ce dimanche à 28.801 décès.

AMÉRIQUE LATINE 


Plus d'un million de cas de Coronavirus ont été recensés en Amérique latine et aux Caraïbes, selon un dernier bilan de l'AFP. 

CISJORDANIE 


Le nombre de familles pauvres pourrait doubler cette année en Cisjordanie en raison de la pandémie de Covid-19 qui menace les finances publiques et l'emploi dans les Territoires palestiniens, souligne la Banque mondiale dans une étude rendue publique lundi.


Jusqu'à présent, les Territoires palestiniens ont été relativement épargnés par la pandémie avec un total de 447 cas et trois morts recensés parmi les quelque cinq millions d'habitants de la Cisjordanie occupée et de la bande de Gaza. 


Mais la crise a plombé, comme en nombre d'endroits, l'activité économique au moment où les autorités locales sont sous pression pour accroître les mesures sanitaires et de relance économique.

HYDROXYCHLOROQUINE


La Maison Blanche annonce que les Etats-Unis ont envoyé 2 millions de doses d'hydroxychloroquine au Brésil. Un traitement controversé contre le Covid-19. "Les peuples américain et brésilien sont solidaires dans la lutte contre le coronavirus. Aujourd'hui, pour preuve de cette solidarité, nous annonçons que le gouvernement américain a livré deux millions de doses d'hydroxychloroquine au peuple du Brésil", indique la présidence dans un communiqué.

BILAN DANS LE MONDE 


La pandémie de Covid-19 a fait au moins 370.261 morts dans le monde depuis son apparition en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 21h. Plus de 6.113.340 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie, dont au moins 2.520.800 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

SEPT À HUIT


Des tables étoilées aux brasseries de quartier, partout dans l'Hexagone, des milliers de restaurateurs se sont déjà lancés dans la vente à emporter. Une question de survie en attendant la réouverture mais peut-être aussi un business d'avenir.

ABOU DHABI


Abou Dhabi, la plus importante des composantes de la fédération des Emirats arabes unis, a décidé dimanche de s'isoler pendant une semaine pour lutter contre la pandémie. A partir de mardi, personne ne sera admis dans l'émirat d'Abou Dhabi, capitale de la fédération, sans un permis spécial, selon une annonce des autorités.

CHILI 


Le Chili a passé dimanche le cap des 1.000 morts du Covid-19 et 100.000 contaminations au nouveau coronavirus, selon les derniers chiffres officiels. 


Ces dernières 24 heures, 4.830 nouveaux cas de coronavirus ont été officiellement enregistrés dans ce pays de 18 millions d'habitants ainsi que 57 décès supplémentaires, un record quotidien, a annoncé le ministère de la Santé.   

EN TOUTE FRANCHISE

INTERVIEW


Muriel Penicaud sur les jeunes face au chômage :"Il faut plus que jamais investir sur la jeunesse en temps de crise. L'un des grands leviers, c'est l'apprentissage. On a des milliers de demande, ils ont bien compris qu'il s'agissait d'une voie royale". Et de lancer à l'attention des entreprises : "L'Etat vous a aidé pendant la crise, maintenant c'est à vous d'aider les jeunes."

Urgent

LE POINT SUR L'ÉPIDÉMIE 


La Direction générale de la santé (DGS) indique ce soir que SOS médecins a réalisé, hier, 253 interventions pour suspicion de Covid-19, soit 3% de l’activité totale. Les services d’urgence, eux, ont noté 381 passages pour ce même motif, soit 1% de l’activité totale, poursuit la DGS.


14.322 personnes sont à ce jour hospitalisées pour une infection Covid-19 (contre 17.185 il y a une semaine, le 24 mai) et 72 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures (contre 121 le 24 mai). 1.319 malades atteints d’une forme sévère de Covid-19 sont hospitalisés en réanimation, soit 336 patients de moins que le 24 mai (1.655). La DGS précise que 18 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation, avec un solde négatif de 6 malades.


Depuis le début de l’épidémie, 101.657 personnes ont été hospitalisées, dont 17.951 en réanimation. 68.355 personnes sont rentrées à domicile. 18.475 personnes sont décédées au sein des établissements hospitaliers, soit 31 de plus que la veille. Au total, en attendant l'actualisation des chiffres des Ehpad, communiqués mardi, le bilan se porte ce dimanche à 28.801 décès.

INTERVIEW


Les salaires ne vont pas beaucoup augmenter dans un contexte de crise, c'est sur", a reconnu Muriel Penicaud.


"Les français ont mis en épargne pendant le confinement 60 milliards d'euros. Je ne suis pas pour la consommation en soi, mais à un moment donné, (...) s'il y a des achats que vous voulez faire, faite le vite."

INTERVIEW


"On va faire des dizaines de milliers de contrôle d'ici cet été", a déclaré sur LCI Muriel Penicaud concernant les mises en chômage partiel des salariés par leurs employeurs.

INTERVIEW


"S'il y a la reprise, il n'y a pas de raison que l'Etat continue à payer les salaires", a estimé Muriel Penicaud sur LCI. Sur le chômage partiel dans la restauration, la ministre du Travail confirme que le chômage partiel sera maintenu jusqu'à la fin de l'année.

INTERVIEW


"Il n'y a pas de raison que la majorité des entreprises ne repartent pas", estime sur LCI Muriel Penicaud, invitée d'En Toute Franchise.

Quels seront les secteurs qui seront aidés ? "Tout le tourisme, y compris l’hôtellerie et la restauration. (...) L'automobile, l'aéronautique. (...) Nous aiderons aussi des entreprises, au cas par cas".

RETOUR A LA NORMALE ? 


La SNCF va bientôt mettre fin à la règle de 1 siège sur 2. 100% de l'offre sera commercialisée à partir de la "mi-juin". En Île-de-France, l'attestation employeur est maintenue au moins jusqu'au 22 juin. Le masque, lui, reste obligatoire.

Transports : 100% de l'offre SNCF à la mi-juin, l'attestation employeur maintenue en région parisienne

PLAGES BONDÉES EN VENDÉE


Avec la limitation de 100 km toujours en vigueur, on ne s'attendait pas à voir tant de visiteurs. Pourtant en Vendée, en ce week-end de la Pentecôte, les vacanciers sont bien présents.

CRISE ÉCONOMIQUE 


Parallèlement à la vie qui reprend, le déconfinement n'est pas toujours synonyme de reprise d'activité. Certaines entreprises familiales créées il y a des décennies vont probablement devoir fermer.

JOBS D'ÉTÉ 


Selon l'Observatoire national de la vie étudiante, un jeune sur deux travaille pendant l'été. Mais à cause de la pandémie de Covid-19, les offres d'emploi se font rares. Contrairement aux demandes.

STOPCOVID


L'application de traçage StopCovid, destinée à repérer la propagation du coronavirus, devrait finalement être disponible à partir du mardi 2 juin à midi,  et non dès ce week-end comme il l'avait indiqué la semaine dernière, a déclaré Cédric O, secrétaire d'Etat au Numérique, dimanche sur Radio J.


"Mardi midi, les Françaises et les Français pourront (...) trouver l'application et la télécharger" sur leurs téléphones. "Nous sommes actuellement en train de pousser l'application sur les stores (boutiques d'applications) d'Apple et Google" mais "il y a un temps de revue", a-t-il expliqué.

BELLE HISTOIRE


Une Indonésienne de 100 ans a guéri du coronavirus, ce qui en fait la personne la plus âgée à avoir survécu au Covid-19 dans ce pays. Née en 1920, Kamtim (comme beaucoup d'Indonésiens, elle ne porte qu'un seul nom) avait été emmenée à l'hôpital avec des symptômes laissant penser qu'elle avait le coronavirus, ce qui a ensuite été confirmé.


Elle est rentrée chez elle cette semaine après un mois d'hospitalisation à Surabaya, deuxième plus grosse ville du pays où elle vit. Le gouverneur de la région d'East Java, Khofifah Indar Parawansa, a espéré, en annonçant la nouvelle, que l'histoire de Kamtim remonterait le moral des personnes âgées, particulièrement à risque face au virus.

SCHENGEN


"A la mi-juin, nous envisagerons une ouverture des frontières intra-Schengen, pour permettre aux Français de voyager normalement. Il faudra une harmonisation sur le plan européen" a expliqué Jean-Baptiste Djebbari.

ATTESTATION


"Nous recommandons très fortement que le télétravail continue au mois de juin. Nous allons maintenir l'attestation dans les transports en commun aux heures de pointe, au moins jusqu'au 22 juin" a poursuivi le secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports.

TRAINS


"Nous prévoyons qu'à la mi-juin, nous assurerons 100% de l'offre, pour 50% de fréquentation" dans les trains, a également indiqué Jean-Baptiste Djebbari.

SNCF


Un retour progressif de 100% des trains SNCF est également envisagé à compter du 24 juin, avec une levée des restrictions des sièges dans les TGV, a également été annoncé par Jean-Baptiste Djebbari, qui insiste sur l'importance du port du masque dans les transports, jusqu'au moment où le virus "ne circule plus".

TRANSPORTS


Invité de BFM TV ce dimanche, le secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari a indiqué que la situation sanitaire allait permettre d'assouplir les restrictions et de permettre la circulation de 100% des trains RATP dans les jours à venir.

DECONFINEMENT ET DÉTRITUS AUX INVALIDES


Les Parisiens ont été nombreux à profiter du déconfinement et des pelouses hier soir. Résultat ce dimanche matin aux Invalides : des détritus par centaines qui font beaucoup réagir sur les réseaux sociaux. 

BRÉSIL, 4e PAYS LE PLUS TOUCHE


Si les Etats-Unis demeurent le pays comptant le plus grand nombre de cas (1.769.776) et de décès (103.758), c'est désormais en Amérique latine que le virus progresse le plus rapidement, notamment au Brésil.


Pays de 210 millions d'habitants, le géant sud-américain est devenu samedi le quatrième pays en termes de décès liés au coronavirus, avec 28.834 morts selon les statistiques du ministère de la Santé.


D'autres pays d'Amérique latine continuent de subir la progression de la pandémie.


C'est le cas du Pérou, deuxième pays d'Amérique latine le plus touché par le coronavirus, qui a dépassé samedi les 155.000 cas confirmés après avoir enregistré un nombre record de 7.386 nouveaux cas en 24 heures.


Le nombre de morts atteint désormais 4.371 dans ce pays de 33 millions d'habitants, soit une hausse de 141 en 24 heures, a indiqué le ministère péruvien de la Santé.


En Bolivie, quatre des neuf régions du pays, dont Santa Cruz de la Sierra, la plus touchée, ont annoncé samedi qu'elles allaient étendre les mesures de confinement, contrairement aux décisions du gouvernement central qui veut relancer l'économie. 


La Bolivie a enregistré à la date du 31 mai 8.731 cas de coronavirus et 300 morts, la plupart dans la région de Santa Cruz.

SIX MILLIONS DE CAS


Plus de six millions de cas de contamination au nouveau coronavirus ont été recensés dans le monde, dont les deux tiers en Europe et aux Etats-Unis. Le Covid-19 a fait au moins 366.848 morts sur la planète, dont près de la moitié (177.595) sur le continent européen, où environ deux millions de personnes atteintes ont été recensées.

"TOUT SERA DIFFÉRENT"


"Tout sera différent" après la pandémie planétaire du nouveau coronavirus, dont l'humanité ressortira "meilleure ou pire", a prévenu le pape François, dans un message samedi soir, appelant à une "société plus juste et plus équitable".


"Lorsque nous sortirons de cette pandémie, nous ne pourrons pas continuer à faire ce que nous faisions, et comme nous le faisions. Non, tout sera différent", a déclaré le souverain pontife, dans un message vidéo en espagnol à l'occasion de la fête de la Pentecôte. "Des grandes épreuves de l'humanité, parmi lesquelles cette pandémie, nous ressortirons meilleurs ou pires. Ce n'est pas la même chose. Je vous le demande: comment voulez-vous en sortir ? Meilleurs ou pires ?"

TÉMOIGNAGES 


Pour identifier et joindre les cas contacts des malades du Covid-19, les "brigades sanitaires" de l’Assurance Maladie sont à pied d’œuvre. Et sur le terrain, la situation semble meilleure qu’attendu. Exemple dans le Val d'Oise, pourtant classé en orange comme l'ensemble de l'Ile-de-France.

Signe que l'épidémie décline, les "brigades sanitaires" moins sollicitées que prévu

GRÈCE


La Grèce va autoriser des vols en provenance de davantage de pays de l'UE, dont la France, à partir du 15 juin, a déclaré samedi un responsable du gouvernement, même si des restrictions locales vont perdurer. Ainsi, les passagers de ces avions ne seront pas soumis à des mesures strictes de quarantaine, à l'exception de ceux arrivant des régions les plus touchées par le Covid-19 dans ces Etats européens, comme l'Ile-de-France (Paris et ses environs), quatre régions italiennes (Emilie-Romagne, Lombardie, Piémont, Vénétie) et quatre autres en Espagne (Madrid, Catalogne, Castille et Leon, Castille-La-Manche). "Cela dépendra maintenant de l'aéroport d'origine, non du pays (d'origine)", a-t-il déclaré à l'AFP.


La Grèce avait annoncé la veille l'ouverture des aéroports d'Athènes et de Thessalonique (nord) aux touristes de 29 pays, dont une quinzaine de l'Union européenne, à compter du 15 juin. 

BILAN DANS LE MONDE 


La pandémie a fait au moins 366.581 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi à 21h. La barre des 6 millions de cas diagnostiqués depuis le début de l'épidémie a, elle, été franchie à peine deux heures plus tard, toujours de même source.


Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 103.353 décès pour 1.758.304 cas. Suivent le Royaume-Uni avec 38.376 morts, l'Italie (33.340), la France (28.771) et le Brésil (27.878).

Urgent

LE POINT SUR L'ÉPIDÉMIE 


La Direction générale de la santé indique par voie de communiqué que 14.380 personnes sont toujours hospitalisées ce samedi pour une infection Covid-19. 1325 patients atteints d’une forme sévère de la maladie restent quant à eux placés en réanimation, soit 36 malades de moins par rapport à hier. La DGS précise que 4 régions - Ile-de-France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France - regroupent 73% des patients hospitalisés en réanimation. En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 119 hospitalisations, dont 22 en réanimation.


Depuis le début de l’épidémie, 101.593 personnes ont été hospitalisées, dont 17.933 en réanimation. 68.268 personnes sont rentrées à domicile. Au total, en sachant que les nouveaux chiffres de la mortalité dans les Ehpad ne seront communiqués qu'à partir de mardi, 18.444 personnes sont décédées au sein des établissements hospitaliers depuis le début de l'épidémie. Au total, le bilan se porte ce samedi à 28.771 décès.

TOURISME


Les exploitants d'autocars touristiques pourront bénéficier du plan public de soutien au tourisme, a annoncé samedi le gouvernement, en réponse aux inquiétudes de la profession.


"Ces entreprises, représentées au sein du comité de filière tourisme, bénéficieront ainsi notamment du maintien de l'activité partielle dans les mêmes conditions qu'aujourd'hui jusqu'à la fin du mois de septembre 2020", précise le gouvernement ce samedi.

REPORTAGE


Durant le confinement, des candidats ont eu le temps de réviser le code de la route et sont pressés de passer à la conduite. Depuis le retour à la vie normale, le planning des auto-écoles est chargé.

ROYAUME UNI


Le gouvernement britannique a autorisé samedi le retour à huis clos des compétitions sportives à partir du 1er juin, après plus de deux mois d'arrêt en raison de la pandémie de Covid-19, a annoncé le ministre chargé des Sports Oliver Dowden.


"L'attente est terminée. Le sport britannique reviendra bientôt dans des conditions sûres et étroitement contrôlées", a déclaré le ministre en conférence de presse, ouvrant ainsi la voie à une reprise de la Premier League de football.

UKRAINE


Les centres commerciaux ont rouvert samedi dans la capitale de l'Ukraine, Kiev, alors que le pays poursuit son progressif déconfinement commencé début mai.


La réouverture des centres commerciaux, accompagnée d'un strict protocole de distanciation sociale, est le dernier allègement en date ordonné par le président Volodymyr Zelensky, désireux de relancer l'économie du pays. Les clients des centres commerciaux sont aussi tenus de porter des masques et des gants.


Plus tôt en mai, l'Ukraine avait rouvert ses terrasses, les salons de beauté et les parcs, et le métro avait recommencé à rouler après dix semaines de fermeture.

SPORTS


Qu'ils soient amateurs ou professionnels, nombreux sont ceux qui s'adonnent au sport depuis la mi-mars. Même après le début du déconfinement, la plupart ont gardé leurs habitudes.

INDE


L'Inde a annoncé samedi un assoupissement important du confinement institué pour enrayer l'épidémie de coronavirus, à l'exception des régions où le nombre d'infections est encore élevé.


A partir du 8 juin, les accès aux édifices religieux, hôtels, restaurants et centres commerciaux "seront autorisés" après consultations avec les autorités d'Etat, selon le ministère de l'Intérieur, en dépit d'un nouveau record quotidien de contaminations en Inde qui compte 85.000 cas dont 5.000 mortels.

REPORTAGE


A Sceaux, le parc a pu rouvrir ce samedi, pour le plus grand bonheur des riverains.

ESPAGNE


Les touristes allemands, français ou scandinaves pourraient être autorisés à venir en Espagne durant la deuxième quinzaine du mois de juin dans le cadre d'un projet "pilote" : c'est ce qu'a annoncé ce samedi le ministère du Tourisme.


Samedi dernier, le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a annoncé que l'Espagne rouvrirait ses frontières aux touristes étrangers "à partir du mois de juillet". Pour cela, la quarantaine imposée aux personnes arrivant dans le pays depuis le 15 mai sera levé le 1er juillet.


Mais selon un porte-parole du ministère du Tourisme, l'arrivée de touristes pourrait être autorisée avant le 1er juillet dans les archipels des Baléares et des Canaries, les deux seules régions ayant demandé pour le moment à participer à ce projet "pilote".  Ce porte-parole a indiqué à l'AFP que les autorités tablaient sur la date du 22 juin pour commencer à recevoir des touristes d'Allemagne, de France ou des pays scandinaves car ces pays ont une situation épidémiologique meilleure ou similaire à celle de l'Espagne.  Ces touristes ne seraient pas soumis à la quarantaine.

REPRISE DE L'ENTRAINEMENT COLLECTIF EN ESPAGNE


En football, les clubs du championnat d'Espagne ont été autorisés à reprendre l'entraînement collectif à partir de lundi. "Les clubs de Liga débuteront, à partir du lundi 1er juin, les entraînements collectifs, après que le gouvernement a publié aujourd'hui (samedi) une loi (...) pour l'assouplissement de certaines restrictions", a écrit LaLiga, l'organe qui gère le football professionnel en Espagne, dans un communiqué diffusé ce samedi.


"Cette quatrième phase sera la dernière de ce processus qui emmènera les clubs à reprendre la compétition le 11 juin" après trois mois d'arrêt en raison de la pandémie, précise LaLiga.

TOURISME EN ESPAGNE


Les touristes allemands, français ou scandinaves pourraient être autorisés à venir en Espagne durant la deuxième quinzaine du mois de juin dans le cadre d'un projet "pilote" de redémarrage de l'activité touristique, a appris l'AFP auprès du ministère espagnol du Tourisme.


Samedi dernier, le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez avait annoncé que l'Espagne rouvrirait ses frontières aux touristes étrangers "à partir du mois de juillet". Pour cela, la quarantaine imposée aux personnes arrivant dans le pays depuis le 15 mai sera levée le 1er juillet.


Mais selon un porte-parole du ministère du Tourisme, l'arrivée de touristes pourrait être autorisée dès le 22 juin dans les archipels des Baléares et des Canaries, les deux seules régions ayant demandé pour le moment à participer à ce projet "pilote". Ces touristes ne seraient pas soumis à la quarantaine.

ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ


La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le chef de la diplomatie de l'UE, Josep Borrell, ont "exhorté" samedi les États-Unis "à reconsidérer leur décision annoncée" de rompre avec l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).


"L'OMS doit continuer à être en mesure de diriger la réponse internationale aux pandémies, actuelles et futures. Pour cela, la participation et le soutien de tous sont nécessaires et indispensables", ont ils déclaré, cités dans un communiqué commun.

BILAN DANS LE MONDE


La pandémie a fait au moins 364.362 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi à 11 heures. Plus de 5.931.510 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie, dont au moins 2.455.400 sont aujourd'hui considérés comme guéris.


Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d'autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

CLUSTERS


Où se situent les 109 foyers de contamination repérés par Santé publique France ? On fait le point ↓

IRAN


Le président iranien Hassan Rohani a annoncé samedi la reprise des prières collectives dans les mosquées de son pays, où l'épidémie de Covid-19 semble repartir à la hausse. "Il a été décidé d'ouvrir les mosquées dans l'ensemble du pays et non seulement dans les zones blanches, ce qui donne aux croyants la possibilité de faire leurs prières journalières en respectant les règles (d'hygiène) qui s'imposent", a déclaré M. Rohani dans une allocution télévisée, sans donner plus de précisions.


Pays du Moyen-Orient le plus frappé par la pandémie, l'Iran a commencé à alléger en avril les restrictions imposées à la population pour lutter contre la propagation de l'épidémie et a instauré une classification du territoire en zones blanches, jaune orangé et rouges reflétant une plus ou moins grande présence du virus.

EXTINCTION REBELLION


Une action du mouvement Extinction Rebellion sur les Champs-Elysées à Paris a été dispersée par la police ce samedi matin. 

CHAMPS-ELYSEES


58 personnes du mouvement "Extinction Rébellion" on été verbalisées pour "rassemblement interdit" sur les Champs-Elysées .

Infos précédentes

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Toutes nos infos sur la pandémie en cliquant ici.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent