Coronavirus : un médecin hospitalier de Moselle est décédé

Coronavirus : un médecin hospitalier de Moselle est décédé
Santé

CORONAVIRUS - La pandémie de Covid-19 continue de propager à travers le monde, et notamment aux Etats-Unis, avec un nombre de cas en forte hausse. En France, où la population connaît son 14e jour de confinement ce lundi 30 mars, l'évacuation des patients des régions les plus touchées se poursuit.

Un médecin hospitalier est mort du Covid-19, a annoncé la directrice générale du centre hospitalier régional de Metz (Moselle).  Sixième de cette profession à succomber au coronavirus, il comptait parmi "un peu plus de quarante personnels hospitaliers" de cet hôpital à être infecté, a noté Marie-Odile Saillard, lundi 30 mars. Parmi eux, des personnes placés aussi en réanimation, mais "aussi des gens malades, mais pas gravement malade".

Il s'agit du sixième médecin hospitalier à mourir du Covid-19, huit jours après qu'un urgentiste de Compiègne, deux médecins (un gynécologue et un généraliste) du Haut-Rhin, et deux généralistes de Moselle et de Haute-Saône avaient été tués.

Lire aussi

Live

MASQUES


"J'invite les Français à porter un masque sans délai dans les lieux clos", indique le ministre de la Santé Olivier Véran à l'Assemblée nationale ce jeudi alors qu'un décret concernant l'obligation de porter un masque dans un espace clos devrait être adopté lundi ou mardi.

AÉRONAUTIQUE


"Les chiffres sont effrayants, nous luttons tous pour notre survie. (...) La situation est tellement grave que les compagnies aériennes sont à genoux. On demande aux passagers d'accepter un avoir ou d'être remboursés plus tard" a insisté Alexandre de Juniac, le président-directeur général de l'Association internationale du transport aérien, au micro de LCI ce jeudi soir.

ALGÉRIE


Le gouvernement algérien a décidé jeudi de reconduire pour dix jours le confinement en place dans la majeure partie du pays, à cause d'une recrudescence de cas de contamination par le Covid-19 ces dernières semaines. 


"La mesure de confinement partiel à domicile de 20h à 5h locales" en vigueur dans 29 régions est "reconduite" pour dix jours à partir de samedi, ont indiqué les services du Premier ministre dans un communiqué, annonçant également la reconduction dans ces régions de la suspension des transports urbains publics et privés durant les week-ends.

ETATS-UNIS


La Floride a connu sa pire journée de la pandémie de Covid-19, rapportant jeudi 156 décès, un bilan qui confirme que le grand Etat ensoleillé est devenu l'épicentre actuel de l'épidémie aux Etats-Unis. Les morts suivent la hausse exponentielle des contaminations observée depuis le début du mois de juin, étant donné le délai entre infection, hospitalisation et décès. Le département de la Santé de Floride précise que les 156 personnes sont mortes ces derniers jours ou semaines, mais que les décès ont seulement été confirmés ces dernières 24 heures.

CARTE - L’épidémie s’est-elle déplacée vers l'ouest et le sud de la France ?

FOOTBALL


Sur son site officiel, le championnat russe de 1ère division a annoncé l'annulation du match entre Sotchi et Tambov, en raison de neuf cas positifs au Covid-19.

HIDALGO


Sur Franceinfo, la maire de Paris Anne Hidalgo s'est inquiétée d'un possible "relâchement" de la population concernant les règles sanitaires à respecter, notamment le port du masque et les gestes barrières : "Ce n'est pas encore quelque chose d'inquiétant, mais depuis plusieurs semaines on n'avait plus de signaux d'admissions dans les hôpitaux, et là on commence à en avoir à nouveau quelques-uns. (...) Il faut donc faire encore très attention, être précautionneux avec les masques, les gels, et se faire tester."

MASQUES


Le décret devrait être adopté lundi ou mardi.

Masque obligatoire la semaine prochaine : quel sera le montant de l'amende ?

CÉRÉMONIE


Les organisateurs de l'important défilé du "régiment immortel", qui rassemble chaque année des centaines de milliers de Russes dans les rues, ont décidé jeudi d'annuler sa tenue le 26 juillet par crainte de l'épidémie de Covid-19. Organisée d'ordinaire le 9 mai, jour célébrant la victoire sur l'Allemagne  nazie, la marche du "régiment immortel" voit chaque année les Russes défiler dans les rues de tout le pays portant le portrait de leurs aïeux ayant participé à la guerre. Cette marche se déroule en parallèle du traditionnel défilé militaire sur la Place rouge.

RUSSIE


Le Kremlin a démenti jeudi toute ingérence dans les élections britanniques de 2019 et toute tentative de vol des recherches en cours sur un vaccin contre le Covid-19. "Nous n'avons aucune information sur qui a pu hacker des sociétés pharmaceutiques ou des centres de recherches en Grande-Bretagne. (...) Nous rejetons ces accusations tout comme les nouvelles allégations sans fondement sur une ingérence dans les élections de 2019", a dit Dmitri Peskov, le  porte-parole de la présidence russe, cité par l'agence de presse d'Etat Tass.

HÔPITAUX


"Il y a urgence à mettre en place le service d'accès aux soins", estiment jeudi la Fédération hospitalière de France (FHF) et plusieurs représentants de la communauté hospitalière, rappelant au gouvernement sa promesse de mieux réguler les urgences, notamment via un numéro de santé unique.

TESTS


En plus de l'annonce du décret pour l'obligation du port du masque dans les lieux clos lundi ou mardi, le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué que "s'agissant des tests, (...) nous sommes capables d'en faire bien davantage, même 1 million par semaine s'il le fallait".

AVIONS


 Garder des sièges vides à bord des avions pour respecter la règle de distanciation physique est irréaliste dans la mesure où le coût serait trop élevé, a estimé jeudi un responsable de la première compagnie aérienne du Moyen-Orient, Emirates, basée à Dubaï. "Il est bon de discuter de distanciation physique à bord des avions (...) mais nous voulons revenir à la normale", a déclaré Boutros Boutros, responsable de la communication d'Emirates, lors d'une conférence sur l'intelligence artificielle à Dubaï.

ESPAGNE


La région espagnole de l'Aragon a annoncé jeudi avoir ordonné l'abattage de près de 100 000 visons d'un élevage dans lequel près de 90% des animaux ont été testés positifs au Covid-19. "Nous parlons de l'abattage obligatoire de la totalité des animaux faisant partie de cette exploitation", soit un total de 92 700 spécimens de ces mammifères très convoités pour leur fourrure, a expliqué le responsable régional de l'élevage Joaquin Olona lors d'une conférence de presse.

BCE


La BCE a appelé jeudi les dirigeants européens a adopter "rapidement" un plan de relance économique "ambitieux" face à la pandémie de Covid-19, à la veille d'un sommet à l'issue incertaine sur le sujet à Bruxelles. L'institut monétaire "soutient" le projet de 750 milliards d'euros mis sur la table par la Commission européenne et demande une réponse budgétaire "forte" des gouvernements européens face à l'impact de l'épidémie, a indiqué sa présidente Christine Lagarde lors d'une conférence de presse.

RECHERCHES


L'organisme gouvernemental britannique chargé de la cyber-sécurité a accusé jeudi un groupe de hackers de s'en prendre à des organisations britanniques, canadiennes et américaines pour voler leurs recherches dans la mise au point d'un vaccin contre le nouveau coronavirus, affirmant qu'il est "presque certain" qu'ils opèrent pour les renseignements russes.


"Le groupe menaçant connu sous le nom d'APT29" ou encore des "Ducs" ou de "Cozy Bear", "opère presque certainement dans le cadre des services de renseignement russes", a affirmé dans un communiqué le National Cyber Security  Centre (NCSC), ajoutant que ses homologues américains et canadiens étaient arrivés à la même conclusion.   

Urgent

MASQUES


"J'invite les Français à porter un masque sans délai dans les lieux clos", indique le ministre de la Santé Olivier Véran à l'Assemblée nationale ce jeudi alors qu'un décret concernant l'obligation de porter un masque dans un espace clos devrait être adopté lundi ou mardi.

MARSEILLE : LE POINT SUR LA SITUATION


Lundi 13 juillet, des médecins de l’hôpital Nord de Marseille affirmaient dans un communiqué avoir observé "un doublement depuis dix jours du nombre de cas positifs au Covid-19 signalés toutes les 48 heures".

Si l'Agence Régionale de la Santé Paca confirme observer "des signaux faibles faisant état de nouveaux cas de Covid-19" surveillés quotidiennement, elle dément cependant ces propos. Ce jeudi 16 juillet, l'ARS a détecté en moyenne 11 cas supplémentaires chaque jour la semaine dernière sur le seul département des Bouches-du-Rhône. "Le nombre de cas Covid ne double pas à Marseille toutes les 48h", confirme donc l'ARS à LCI.

MASQUE OBLIGATOIRE : JOIE CHEZ LECLERC


Michel-Edouard Leclerc, président du groupe éponyme, s'est réjoui sur Twitter de la décision du Premier ministre Jean Castex de rendre obligatoire le port du masque dans les lieux publics clos.

"Les masques seront donc obligatoires dans les centres commerciaux dès lundi", a-t-il écrit sur Twitter. "J'approuve ! C'est une bonne décision, qui viendra mettre un terme à un flou artistique".

A noter toutefois qu'aucune date n'a été donnée par le gouvernement, qui s'en tient pour l'instant à un décret mis en application "la semaine prochaine".

KIT DE DÉPISTAGE "OLFACTIF"


Des chercheurs de l'Université Côte d'Azur (UCA) se sont livrés à une expérience de science participative à Nice. "Cannelle ? Agrume ? Intensité de zéro à six ?" Place Massena, une centaine de badauds ont humé des bandelettes de papiers odorisées et répondu à un court questionnaire. L'objectif : calibrer un futur test précoce, rapide et peu onéreux du Covid-19 par le symptôme de la perte d'odorat. 

"Le but est de venir en appui d'autres symptômes, la température ou le mal de tête. A la grosse différence près que la perte d'olfaction (anosmie), partielle ou totale, est précoce et présente chez 60 à 80% des sujets atteints par le virus", a précisé à l'AFP le Pr Serge Antonczaak, chimiste à l'UCA.

"LIEUX PUBLICS CLOS"


Le décret rendant obligatoire le port du masques dans les établissements fermés recevant du public entrera finalement "en vigueur la semaine prochaine". Mais quels lieux pourraient être concernés ?

Masque obligatoire dans les "espaces publics clos" dès "lundi ou mardi" prochain : quels pourraient être les lieux concernés ?

LA POLYNÉSIE ROUVRE SES FRONTIÈRES


La Polynésie française a accueilli ses premiers touristes depuis quatre mois ce mercredi. Les vols commerciaux avaient repris début juillet, mais les passagers devaient présenter un motif impérieux pour embarquer et les touristes n’étaient pas autorisés.

La quarantaine imposée aux passagers arrivant de l'étranger est désormais supprimée, afin de permettre la reprise du tourisme, premier secteur économique local.

Les voyageurs sont toutefois contraints de présenter un test Covid-19 négatif réalisé dans les 72h qui précèdent leur vol, puis un test réalisé 4 jours après leur arrivée, à l’aide d’un kit d’auto-prélèvement qui leur est fourni. Tous les passagers doivent aussi remplir un formulaire, l’ETIS, dans lequel ils doivent indiquer leur lieu de résidence ou leur parcours touristique en Polynésie. 

L’AVANCÉE DE L’ÉPIDÉMIE AUX ETATS-UNIS


Retrouvez dans cet article deux carte interactives des Etats et comtés les plus touchés des Etats-Unis, pays le plus touché au monde par la pandémie de Covid-19, avec des records de contaminations battus quotidiennement et désormais plus de 137.000 morts.

CARTES - Les contaminations flambent aux Etats-Unis : regardez l'avancée du coronavirus

L'ALLEMAGNE PRÉPARE LA DEUXIÈME VAGUE


L'Allemagne va autoriser des "mesures de confinement renforcées" au niveau local, face au risque de deuxième vague de l'épidémie, selon un projet d'accord entre le gouvernement et les Etats régionaux qui doit être finalisé ce jeudi.

Les autorités allemandes veulent ainsi instaurer "des interdictions de sortie" au niveau de zones géographiques limitées pour les habitants qui seraient reconfinés après l'apparition d'un foyer de Covid-19.

INQUIÉTUDES SUR LA NOUVELLE-AQUITAINE


La propagation du Covid-19 marque une "évolution inquiétante" en Nouvelle-Aquitaine, région jusqu'ici très épargnée par le virus, met en garde ce jeudi l'Agence régionale de Santé (ARS), appelant la population à "se ressaisir et appliquer rigoureusement les gestes barrières".

Les autorités recensent désormais 10 clusters, alors qu'elles n'en comptaient que trois vendredi dernier. Six d'entre eux sont liés à des événements privés,  comme des fêtes, des mariages ou des rassemblements familiaux.

La Gironde, le département le plus peuplé avec sa capitale Bordeaux, est désormais en "vulnérabilité modérée", écrit l'ARS qui y relève une "évolution défavorable des indicateurs de santé", tels que le nombre de cas positifs, la hausse d’activité de SOS médecins, les nouvelles hospitalisations Covid, etc. "Il s’agit là d'un signal d’alerte démontrant que la situation peut évoluer très rapidement" dans ce département, insiste l'agence.

LE SECTEUR DE L'AGRICULTURE INQUIET


La pandémie de Covid-19 est la "source d'incertitudes la plus importante" sur l'évolution à venir des systèmes agricoles et alimentaires, selon une étude publiée dans un rapport conjoint de l'agence des Nations Unies pour l'Alimentation (FAO) et de l'OCDE.

Les effets de la pandémie affecteront "tous les éléments du système alimentaire, de la production à la transformation en passant par le commerce et les systèmes logistiques nationaux et internationaux, à la demande intermédiaire et finale", explique le rapport.

CHINE : RÉOUVERTURE... DES CINÉMAS


La Chine a donné ce jeudi son feu vert à la réouverture des 70.000 cinémas du pays dès le 20 juillet, alors que l'épidémie semble largement maîtrisée sur son sol.

Pour des raisons sanitaires, seuls 30% des billets disponibles pourront être vendus à chaque séance, les spectateurs devront maintenir au moins un mètre de distance entre eux, porter un masque et se soumettre au préalable à un contrôle de température.

CHINE : RÉOUVERTURE... DES CINÉMAS


La Chine a donné ce jeudi son feu vert à la réouverture des 70.000 cinémas du pays dès le 20 juillet, alors que l'épidémie semble largement maîtrisée sur son sol.

Pour des raisons sanitaires, seuls 30% des billets disponibles pourront être vendus à chaque séance, les spectateurs devront maintenir au moins un mètre de distance entre eux, porter un masque et se soumettre au préalable à un contrôle de température.

Wanda, le plus gros opérateur de salles de cinéma de Chine, a annoncé mercredi une perte de 1,5 milliard de yuans (189,6 millions d'euros) dans ce secteur au premier semestre.

VACCIN : L’UNIVERSITÉ D'OXFORD A DU NOUVEAU


Les chercheurs de l'Université d'Oxford qui travaillent sur un vaccin contre le Covid-19 confirment que celui-ci offrirait le double niveau de protection recherché par les scientifiques. Une partie des résultats sur la sécurité du vaccin doivent être publiés lundi prochain dans la revue médicale The Lancet.

Les essais de l'université d'Oxford portent actuellement sur 4.000 volontaires au Royaume-Uni, qui doivent être rejoints par 10.000 autres. Selon Daily Telegraph, la première phase des essais cliniques sur l'homme a bien mis en évidence que le vaccin génère une réponse immunitaire contre le virus, avec des anticorps et des lymphocytes T, "cellules tueuses" contre l'infection.

Ce projet, financé par le gouvernement britannique et en collaboration avec le laboratoire AstraZeneca, est considéré comme l'un des plus prometteurs parmi la foule de travaux en cours dans le monde.

MAYENNE : LES AUTORITÉS S'EXPRIMENT


Le docteur Pierre Blaise, Directeur du projet régional de Santé, a ajouté : "Aujourd'hui on a démontré la capacité à intensifier les dépistages et on se rend compte que nous avons eu raison, le taux de positivité reste élevé". Les données épidémiologiques confirment que le virus circule plus activement en Mayenne sur le reste du territoire.

MAYENNE : LES AUTORITÉS S'EXPRIMENT


Le Directeur de l'ARS Jean-Jacques Coiplet a félicité la décision du préfet de Mayenne de rendre obligatoire le port du masque dans les six communes les plus touchées par l'épidémie. "Le match n'est pas fini, le virus continue de circuler", a-t-il rappelé. Il a néanmoins assuré avoir "confiance dans les Mayennais" pour respecter les gestes barrières.

MAYENNE : LES AUTORITÉS S'EXPRIMENT


Jean-Jacques Coiplet, Directeur de l'ARS Pays de la Loire, a dépeint la situation sanitaire dans le département, actuellement en "vulnérabilité élevé" au vu de ses sept clusters.

"Les facteurs épidémiologiques nous confortent dans notre plan d'action, principalement axé sur une politique de dépistage massif et amplifié", estime M. Coiplet. "Un isolement, un accompagnement et des soins sont proposés pour casser la chaîne de transmission".

Depuis trois jours, 3700 prélèvements ont été réalisés gratuitement, "c'est considérable", estime le Directeur de l'ARS régional, tant sur le niveau logistique que sur la symbolique : la population mayennaise coopère.

MAYENNE : LES AUTORITÉS S'EXPRIMENT


Le préfet de Mayenne, Jean-Francis Treffel, s'exprime dans une conférence de presse à Laval. Il a rappelé que "chaque Mayennais peut se présenter sans rendez-vous aux quatre sites de prélèvement, dont les deux centres de dépistages temporaires". Il a loué l'initiative de la caisse d'assurance maladie, qui distribue des bons, équivalent à une ordonnance, pour que chaque habitant aille réaliser un test.

INDE : PRESQUE UN MILLION DE CAS CONFIRMÉS 


L'Inde se reconfine partiellement, au moment où le pays frôle le million de cas confirmés depuis le début de la pandémie (pour 1,3 milliard d'habitants).

Les 125 millions d'habitants de l'État indien du Bihar sont entrés à minuit dans un reconfinement de 15 jours. La grande ville de Bangalore  et sa périphérie, où vivent 13 millions de personnes, avaient fait de même la veille, pour une semaine. Le petit État côtier de Goa, destination prisée des touristes en hiver, a également annoncé un reconfinement de trois jours à partir de jeudi soir et un couvre-feu nocturne jusqu'au 10 août.

JEAN CASTEX AU SENAT


Le masque "constitue une mesure de prévention et de protection efficace", a rappelé le Premier ministre devant les sénateurs. "J'ai entendu et j'ai compris que l'échéance du 1er août apparaissait tardive ou suscitait des interrogations", a-t-il continué. Le port du masque sera donc obligatoire dans les lieux publics clos "dès la semaine prochaine".

Urgent

MASQUE OBLIGATOIRE EN FRANCE


Le nouveau Premier ministre, Jean Castex, a annoncé ce jeudi 16 juillet le port du masque obligatoire dans les lieux publics clos dès "la semaine prochaine".

Urgent

MAYENNE : PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE


Le préfet de la Mayenne, Jean-Francis Treffel, a signé un arrêté à effet immédiat, rendant obligatoire le port du masque dans les lieux publics clos de six communes du département.

Une décision prise "en concertation" avec les maires des communes de Bonchamp-lès-Laval, Changé, L’Huisserie, Laval, Louverné et Saint-Berthevin, précise le préfet dans son communiqué.

MAYENNE : DÉPARTEMENT EN ALERTE


Le seuil d'alerte est dépassé en Mayenne, avec sept foyers de contamination, et un peu plus de 50 nouveaux cas détectés pour 100 000 habitants. Un plan de dépistage massif de toute la population âgée de plus de 10 ans, soit environ 300.000 personnes, a été lancé dans ce département.

OLIVIER VERAN APPELLE A LA VIGILANCE


"Nous assistons dans certains hôpitaux parisiens à des signaux faibles de reprise épidémique, c'est pourquoi je demande aux Français de rester particulièrement vigilants, actifs, contre le virus", a averti le ministre de la Santé Olivier Véran sur France Inter, qui ne "veut plus confiner le pays".

Il s'agit d'indicateurs "non pas inquiétants, mais d'attention particulière" de reprise, comme le nombre d'appels à SOS Médecins, au Samu et d'admissions à l'hôpital, a-t-il détaillé.

Urgent

OLIVIER VERAN SUR LA MAYENNE


Le gouvernement a "demandé au préfet de Mayenne de mettre en place un certain nombre de mesures, comme l'obligation de port du masque dans les lieux publics sans attendre la date du 1er août", a déclaré sur France Inter le ministre de la Santé, Olivier Véran, qui estime la situation dans le département "problématique".

AUSTRALIE : 2 MILLIARDS D'AIDE


L'Australie a annoncé ce jeudi un plan d'aide à la reconversion, doté de 2 milliards de dollars australiens (1,2 milliard d'euros) alors que le chômage a atteint son plus haut niveau depuis deux décennies, le pays accusant l'impact économique de la pandémie de Covid-19.

Le Premier ministre Scott Morrison a expliqué que cela permettrait de créer plus de 300.000 places dans des programmes de formation destinés à permettre à des diplômés et aux nouveaux chômeurs de se reconvertir pour travailler dans des secteurs "porteurs".

EUROPE : LES CHIFFRES DU MARCHÉ AUTOMOBILE 


Le marché automobile européen, victime de la crise sanitaire, a chuté en juin de 22,3% par rapport à 2019. C'est une baisse moins sévère que les trois mois précédents,  selon des chiffres publiés jeudi. Les immatriculations de voitures neuves dans l'Union européenne (UE) s'étaient effondrées de 55,1% sur un an en mars, puis de 76,3% en avril et de 52,3% en mai.

L'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) a donc constaté en juin "une légère amélioration par rapport à mai". Au sein de l'UE, la France s'est distinguée en étant le seul pays en hausse (+1,2%). Une conséquence "des nouvelles mesures pour stimuler les ventes de véhicules à faibles émissions introduites début juin par le gouvernement français", a commenté l'ACEA.

MAYENNE : OU EN EST LE DÉPISTAGE ?


A Laval et dans les communes voisines, un vaste plan de dépistage est en cours depuis plusieurs jours. L'objectif : tester 300.000 personnes de plus de 10 ans. Lundi, 1300 personnes se sont déplacées pour faire les tests. Les autorités espèrent continuer sur cette lancée et tester plus de 1000 personnes par jour.

ESPAGNE : BILAN SOUS-ESTIMÉ ? 


L'Espagne, septième pays du monde comptant le plus grand nombre de morts dus au coronavirus, a répertorié officiellement plus de 28.400 morts. Mais selon l'Institut national de la statistique et un organisme de recherche public, le pays a enregistré depuis mi-mars une surmortalité de 43.000 à 44.000 décès.

Le gouvernement affirme que ce chiffre inclut d'autres causes de décès ainsi que des cas présumés de Covid qui n'ont pu être confirmés par des tests PCR, condition indispensable pour être comptabilisé dans le bilan officiel.

ESPAGNE : HOMMAGE AUX VICTIMES


L'Espagne rendra aujourd'hui un hommage solennel aux victimes du Covid-19 en présence de dirigeants européens et de l'OMS, alors que l'épidémie repart dans plusieurs zones du pays, avec notamment une recrudescence de cas en Catalogne.

Présidée par le roi Felipe VI, la cérémonie d'Etat devant le Palais royal de Madrid commencera à partir de 09h. Un orchestre interprétera l'hymne espagnol et le "Chant spirituel" de Johannes Brahms tandis que des personnes affectées par la pandémie prendront la parole.

PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE


Le port du masque sera bel et bien obligatoire à compter du 1er août. Jean Castex a confirmé la mesure annoncée la veille par Emmanuel Macron.

Le masque obligatoire dans les lieux publics clos au plus tard le 1er août, confirme Jean Castex

SOLDES 


Malgré la mise en place de la distanciation sociale dans les boutiques pour la période des soldes, le doute subsiste : le Covid-19 est-il transmissible via les vêtements ? Si le virus peut vivre sur cette matière pendant 24 heures, cela ne représente pas le plus gros risque. 

TRANSPORTS 


Les acteurs mondiaux du secteur des transport aérien, maritime et ferroviaire ne devraient pas retrouver leur niveau d'activité de 2019 avant 2022, selon une étude de Coface, qui fait état d'un impact "significatif et durable" dû à la pandémie de Covid-19.

ETATS-UNIS 


Les Etats-Unis ont enregistré mercredi un nouveau record du nombre d'infections au coronavirus en une journée, avec plus de 67.600 cas supplémentaires recensés en 24 heures, selon le comptage à 20H30 locales de l'université Johns Hopkins, qui fait référence.


La première puissance mondiale est confrontée depuis la fin juin à une très forte résurgence du virus, notamment dans les Etats du sud et de l'ouest du pays. Depuis dix jours, le nombre d'infections détectées chaque nouvelles 24 heures est compris entre 55.000 et 65.000. 


Ces chiffres alarmants équivalent à environ le double des niveaux de contaminations enregistrés autour du mois d'avril, quand le pays était en majeure partie confiné. Le précédent record datait de samedi, avec plus de 66.500 nouveaux cas en une journée.

PÉROU 


Le président du Pérou, Martin Vizcarra, a changé 11 des 18 membres de son gouvernement, dont le ministre de la Santé, la troisième personne à la tête de ce portefeuille depuis l'irruption de la pandémie de coronavirus dans le pays il y a quatre mois.


Le départ du ministre de la Santé, Victor Zamora, qui avait été fortement critiqué pour sa gestion de la crise sanitaire, est le changement le plus notable de ce remaniement. 

Infos précédentes

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Toutes nos infos sur la pandémie en cliquant ici.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent