Coronavirus : un médecin hospitalier de Moselle est décédé

Coronavirus : un médecin hospitalier de Moselle est décédé

CORONAVIRUS - La pandémie de Covid-19 continue de propager à travers le monde, et notamment aux Etats-Unis, avec un nombre de cas en forte hausse. En France, où la population connaît son 14e jour de confinement ce lundi 30 mars, l'évacuation des patients des régions les plus touchées se poursuit.

Un médecin hospitalier est mort du Covid-19, a annoncé la directrice générale du centre hospitalier régional de Metz (Moselle).  Sixième de cette profession à succomber au coronavirus, il comptait parmi "un peu plus de quarante personnels hospitaliers" de cet hôpital à être infecté, a noté Marie-Odile Saillard, lundi 30 mars. Parmi eux, des personnes placés aussi en réanimation, mais "aussi des gens malades, mais pas gravement malade".

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Il s'agit du sixième médecin hospitalier à mourir du Covid-19, huit jours après qu'un urgentiste de Compiègne, deux médecins (un gynécologue et un généraliste) du Haut-Rhin, et deux généralistes de Moselle et de Haute-Saône avaient été tués.

Lire aussi

Live

ASTRAZENECA: QUATRE NOUVEAUX CAS DE THROMBOSES, DONT DEUX DÉCÈS EN FRANCE


D'après les autorités sanitaires, quatre nouveaux cas de thromboses (caillots) atypiques associés au vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca, dont deux décès, sont survenus en France entre le 23 avril et le 6 mai.

Depuis le début de la vaccination avec ce vaccin, ce sont "34 cas, dont 11 décès au total" de thromboses rares qui sont survenus en France, sur plus de 4.068.000 injections réalisées au 6 mai, indique ce lundi l'Agence française du médicament (ANSM). 

Seules les personnes de 55 ans et plus peuvent actuellement se faire vacciner avec le vaccin AstraZeneca en France, depuis le 19 mars dernier.

QUELLES RÈGLES POUR LES RÉOUVERTURES DE CERTAINS LIEUX PUBLICS?


L'heure est au déconfinement, avec le retour des terrasses et de plusieurs lieux publics à partir de ce mercredi. Reste à connaitre les règles fixées par le gouvernement, le diable se cachant dans le détail...

"Faudra-t-il garder le masque en terrasse ?" 13 questions (et réponses) sur les réouvertures du 19 mai

Urgent

VACCINATION OUVERTE À TOUS LES ADULTES DÈS LE 7 JUIN EN ALLEMAGNE


L’Allemagne ouvre la vaccination contre le Covid-19 à tous les adultes dès le 7 juin, a annoncé ce lundi le ministre de la Santé allemand Jens Spahn lors d'une conférence de presse.

"Nous sommes convenus de lever le système de priorité le 7 juin, dans trois semaines, dans les cabinets médicaux, chez les médecins d'entreprise et dans les centres de vaccination", a-t-il déclaré.

CONCERT-TEST D'INDOCHINE À PARIS


Des "caméras intelligentes" permettant de contrôler le port du masque seront utilisées pour le concert-test qui doit avoir lieu le 29 mai prochain à Paris.

Covid-19 : des "caméras intelligentes" pour contrôler le port du masque au concert-test d'Indochine

VARIANT INDIEN AU ROYAUME-UNI


Les autorités sanitaires britanniques observent une progression du variant indien sur leur sol. Si la vigilance est de mise, les indicateurs ne montrent pour l'heure pas un rebond significatif de l'épidémie.

Le variant indien entraîne-t-il un rebond de l'épidémie au Royaume-Uni ?

ASTRAZENECA: QUATRE NOUVEAUX CAS DE THROMBOSES, DONT DEUX DÉCÈS EN FRANCE


D'après les autorités sanitaires, quatre nouveaux cas de thromboses (caillots) atypiques associés au vaccin contre le Covid-19 d'AstraZeneca, dont deux décès, sont survenus en France entre le 23 avril et le 6 mai.

Depuis le début de la vaccination avec ce vaccin, ce sont "34 cas, dont 11 décès au total" de thromboses rares qui sont survenus en France, sur plus de 4.068.000 injections réalisées au 6 mai, indique ce lundi l'Agence française du médicament (ANSM). 

Seules les personnes de 55 ans et plus peuvent actuellement se faire vacciner avec le vaccin AstraZeneca en France, depuis le 19 mars dernier.

AFRIQUE DU SUD: LE PRIX NOBEL DE LA PAIX DESMOND TUTU VACCINÉ 


A 89 ans, le prix Nobel de la paix sud-africain Desmond Tutu a été vacciné contre le Covid-19 ce lundi. "J'encourage tous les seniors à s'inscrire pour se faire vacciner", a tweeté l'archevêque. 

LE FORUM DE DAVOS ANNULÉ 


La pandémie a finalement eu raison du Forum Économique mondial, connu sous le nom de Forum de Davos, dont l’édition de 2021 devait se tenir à Singapour. D'après les organisateurs, la prochaine édition n'aura lieu qu'au premier semestre 2022. Le lieu mais aussi la date définitive seront déterminés ultérieurement, en fonction d'une réévaluation de la situation au cours de l'été. 

Pour justifier cette annulation, les organisateurs du Forum ont notamment évoqué les perspectives incertaines en matière de voyages, la mise en œuvre des stratégies de vaccination à des vitesses différentes ainsi que l'incertitude autour des nouveaux variants qui "font qu'il est aujourd'hui impossible d'organiser une rencontre internationale réunissant des dirigeants d'entreprises, de gouvernements et de la société civile à l'échelle initialement prévue".

LES CABARETS DE RETOUR EN SEPTEMBRE 


Il faudra attendre septembre pour la réouverture des cabarets. Michou sera le premier à rouvrir ses portes, le 3 septembre prochain, suivi du Crazy Horse (9 septembre), le Moulin Rouge (10 septembre) et enfin le Lido (16 septembre). 


Ce lundi en fin de matinée, douze danseuses en jupons de french cancan ont fait la roue devant Le Moulin Rouge pour annoncer la date de réouverture, à la grande surprise des automobilistes du boulevard de Clichy, d'après un journaliste de l'AFP. 

NOUVELLES CONDITIONS DE STOCKAGE DU VACCIN PFIZER 


L’Agence européenne du médicament (EMA) annonce un changement dans les conditions de stockage du vaccin Pfizer. Ainsi, la période de stockage d’un flacon décongelé et non-ouvert entre 2 et 8°C, soit dans un réfrigérateur normal, passe de 5 jours à 31 jours. 

Ces nouvelles recommandations devraient faciliter le déploiement de ce vaccin en pharmacie et chez les médecins généralistes. Pour le moment, seul le vaccin Moderna sera disponible en pharmacie dès la semaine prochaine. 

INQUIÉTUDE À TAÏWAN 


En proie à une flambée du nombre de contaminations, Taïwan fait face à une pénurie de vaccins.  Son stock de 300.000 doses d'AstraZeneca s'est rapidement écoulé, et seulement 1% de la population de 23 millions d'habitants est vaccinée. 


Par conséquent, le petit État situé à l'Est de la Chine ferme temporairement ses frontières aux étrangers à partir de mercredi et jusqu'au 18 juin, a annoncé les autorités sanitaires locales lundi. En 24h, 335 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés, un record depuis le début de la pandémie. 

LES AMÉRICAINS REPRENNENT DE PLUS EN PLUS L'AVION 


Plus de 1,8 million de personnes ont pris l'avion ce dimanche aux Etats-Unis, un niveau jamais atteint depuis le 8 mars 2020, au début de la pandémie, rapporte l'agence nationale américaine de sécurité dans les transports. 

Il s'agit d'une augmentation de 8% par rapport à la semaine dernière, et un nombre de passagers six fois plus important que l'année dernière.

Le pourcentage de voyages aériens dans le pays, comparé aux chiffres d'avant la pandémie, s'élève désormais à 70%, et pourrait atteindre les 80% en juillet.

RÉOUVERTURE DU PARC ASTÉRIX 


Après Disneyland Paris, c'est au tour du parc Astérix d'annoncer une date de réouverture. Situé dans l'Oise, le parc d'attractions rouvrira le 9 juin prochain. Des mesures seront mises en place pour réguler la capacité d'accueil, ainsi qu'un dispositif sanitaire renforcé, explique la direction du parc dans un communiqué.   

VACCINATION CONTRE LE COVID-19... MAIS PAS SEULEMENT

NON AUX JEUX OLYMPIQUES 


À moins de dix semaines de leur lancement, les Jeux Olympiques de Tokyo font l'unanimité contre eux (ou presque) parmi les Japonais. Plus de 80% d'entre eux souhaitent le report ou l'annulation de l'événement.

Une écrasante majorité de Japonais s'oppose à la tenue des JO de Tokyo cet été

LES GARAGISTES SUBMERGÉS


Tout comme de nombreuses entreprises, les garagistes sont, eux aussi, débordés. Les carnets de rendez-vous sont pleins et il faut parfois attendre longtemps pour pouvoir faire réviser sa voiture avant de prendre la route.

Déconfinement : les garagistes croulent sous la demande

FOOTBALL AU PORTUGAL


La ligue portugaise de football (Liga NOS) a annoncé ce lundi que les matchs de la dernière journée de championnat se dérouleront finalement à huis-clos. 


La semaine dernière, elle avait pourtant indiqué que ces derniers matchs se disputeraient avec du public dans les stades, dans une limite fixée à 10% de la capacité des enceintes. 


Toutefois, "il est impossible de préparer" ce retour en sécurité du public en un délai aussi court, a regretté l'instance dans un communiqué. "Les conditions de sécurité, d'équité et logistiques ne sont pas réunies pour la réalisation de tests pilotes avec (le) public lors de la dernière journée", a-t-elle ajouté.


Le 29 mai prochain, des milliers de supporters britanniques sont attendus à Porto (Nord) pour la finale de Ligue des champions entre Manchester City et Chelsea, après sa relocalisation au Portugal. 

MANIFESTATION D'INFIRMIERS ANESTHÉSISTES


Une centaine d'infirmiers anesthésistes diplômés d'Etat (IADE) ont manifesté ce lundi devant l'Hôtel de ville de Bordeaux. Dans plusieurs autres villes de France, des membres de cette profession sont aussi descendus dans la rue, réclamant une meilleure considération et une hausse de leur salaire. Avec des slogans très percutants comme "On vous intube, ils nous entubent !", ils espèrent notamment voir leur savoir-faire "avancé, transversal et polyvalent" mieux retranscrit dans la grille de salaires. 


"On ne peut pas, d'un côté nous appeler du jour au lendemain pour aller en réanimation, aller en évacuation sanitaire, en urgence, en attendant le même niveau d'excellence, et d'un autre côté nous dénier un statut à part", s'est indigné Julie, 35 ans, infirmière anesthésiste au CHU de Bordeaux.


Les quelque 10.000 IADE que comptent les hôpitaux français ont suivi un cursus de spécialisation pendant deux ans, après les trois années initiales en école d'infirmière. 

COÛT DU COVID AU ROYAUME-UNI


Selon une estimation du Bureau national d'audit, les mesures gouvernementales pour faire face à la crise du Covid-19 au Royaume-Uni auraient déjà coûté 372 milliards de Livres sterling. L'institut estime que près de la moitié de ces fonds a été allouée au soutien des entreprises (150,8 milliards). Il s'agit du premier poste de dépense loin devant l'aide pour la Santé et la protection sociale (97,4). 

COLÈRE DES FORAINS


Les associations de forains prévoient de manifester ce mercredi dans plusieurs villes de France pour faire part de leur mécontentement quant au déconfinement annoncé par le gouvernement. Si de nombreux secteurs sont désormais fixés sur leur sort, ce n'est toujours pas le cas pour les fêtes foraines, "toujours interdites d’activité et à l’arrêt depuis octobre dernier", dénoncent-ils. 

VACCINATION : L'AFRIQUE DU SUD ACCÉLÈRE 


Avec plusieurs semaines de retard, l'Afrique du Sud a lancé lundi sa campagne de vaccination à grande échelle contre le Covid-19. Les injections seront administrées, en priorité, aux plus de 60 ans et les personnes à risques. Le gouvernement prévoit de vacciner 16,6 millions de personnes en six mois, dont environ cinq millions de plus de 60 ans d'ici fin juin.


Jusqu'ici, malgré plus de 50.000 morts du virus, le pays n'a vacciné qu'1% de sa population. La faute notamment à un vaccin AstraZeneca écarté en février après des doutes sur son efficacité contre le variant local. Mi-avril, le vaccin de l'Américain Johnson & Johnson avait aussi été suspendu mi-avril, après des cas de caillots sanguins.

RELÂCHEMENT DES RESTRICTIONS À DUBAÏ 


Les autorités locales ont autorisé ce lundi la population à participer à des rendez-vous sportifs ou à des concerts, à condition d'être vacciné contre le Covid-19. Ces lieux de loisirs et de spectacles pourront rouvrir avec une jauge de 70% de leur capacité avec un maximum de 1.500 personnes à l'intérieur et 2.500 à l'extérieur. 


Plus de 546.000 cas de coronavirus ont été enregistrés aux Émirats, dont Dubaï est l'un des sept membres, depuis le début de la pandémie, dont 1.631 décès, selon les autorités.

RÉOUVERTURE DES DISCOTHÈQUES


Dans une tribune relayée par Le Parisien, plusieurs édiles réclament la réouverture des discothèques d'ici cet été pour éviter la multiplication de fêtes sauvages dans l'Hexagone. Évoquant des arguments "pertinents", Bruno Le Maire a annoncé une nouvelle rencontre à venir avec les représentants du secteur de la nuit.

Rouvrir les discothèques contre les "fêtes sauvages" : "Les arguments avancés sont pertinents", estime Bruno Le Maire

RÉOUVERTURE DE DYSNEYLAND PARIS


Fermé depuis de longs mois pour des raisons sanitaires, le parc d'attractions situé à Marne-la-Vallée a annoncé ce lundi qu'il réouvrirait au public le 17 juin prochain.

Déconfinement : Disneyland Paris rouvrira le 17 juin

LE POINT SUR LA PANDÉMIE 


Selon les derniers rapports sanitaires, 3.381.042 personnes ont désormais succombé au Covid-19 depuis le début de la pandémie. 


Les États-Unis (585.970 décès) demeurent le pays pays le plus touchés devant le Brésil (435.751), l'Inde (274.390), le Mexique (220.433) et le Royaume-Uni (127.679 morts). 

LA THAÏLANDE FACE À SA PIRE VAGUE


La Thaïlande est confrontée depuis avril à sa pire vague de Covid-19. Lundi, le pays a enregistré 9635 cas, un record quotidien, après que plus de 6.800 prisonniers ont été testés positifs. 


Une situation qui plombe encore un peu plus le secteur vital du tourisme et oblige le gouvernement à revoir à la baisse ses prévisions de croissance pour 2021.


Le royaume, vidé de ses visiteurs étrangers depuis plus d'un an, a vu son économie se contracter de plus de 6% en 2020, l'une des pires performances d'Asie. 


La baisse s'est poursuivie sur les trois premiers mois de 2021 (-2,6% sur un an). Les autorités tablent désormais sur une hausse du produit intérieur brut comprise entre 1,5% et 2,5% cette année contre 2,5% à 3,5% jusqu'à présent.

Urgent

DISNEYLAND PARIS 


Fermé depuis le 30 octobre à cause de l'épidémie de Covid, le parc d'attraction annonce dans un communiqué qu'il rouvrira ses portes le 17 juin. "Nous sommes heureux d'annoncer que Disneyland Paris rouvrira ses portes à partir du 17 juin 2021 avec les Parcs Disneyland et Walt Disney Studios, l'hôtel Disney's Newport Bay Club et Disney Village. Notre réouverture s'accompagnera de mesures d'hygiène et de sécurité appropriées", indique le site, sans plus de détails sur les jauges qui pourraient être appliquées en termes d'accueil. Implanté à Marne-la-Vallée près de Paris, Disneyland Paris constitue la première destination touristique privée en Europe.

LES JAPONAIS NE VEULENT PAS DES JO


Plus de 80% des Japonais sont opposés à l'organisation des Jeux olympiques cet été, selon un nouveau sondage publié lundi, à moins de 10 semaines de l'événement reporté l'an dernier à cause de la pandémie.


Cette enquête d'opinion a été réalisée par le quotidien Asahi après la décision du gouvernement japonais vendredi d'élargir l'état d'urgence sanitaire à neuf départements du pays, confronté à une quatrième vague d'infections au Covid-19 qui met son système de santé sous pression.


Le sondage révèle que 43% des personnes interrogées souhaitent l'annulation des Jeux et 40% un nouveau report. Ces chiffres sont en hausse par rapport aux 35% qui soutenaient l'annulation lors d'une enquête du même journal il y a un mois et aux 34% qui souhaitaient un nouveau report. 


Seuls 14% sont favorables à la tenue des Jeux comme prévu cet été, contre 28% auparavant, selon ce sondage réalisé par téléphone auprès de 1.527 personnes.

DISCOTHEQUES


Sur LCI, Bruno Le Maire confirme que l'événementiel est un secteur "qui ne va pas redémarrer tout de suite. Il y a un gué à passer, de trois mois, il faut un dispositif spécifique." Quid des boites de nuit ? "Un été sans boites, c'est difficile, reconnait le ministre. Sans boites  en plein air, on risque d'avoir des événements sauvages. C'est tout à fait pertinent."


"Nous avons rendez-vous avec les professionnels mi juin. Nous verrons quelle décision prendre à ce moment là. Tous les secteurs économiques ont des arguments responsables. Ma responsabilité, c'est de les entendre."

SOUTIEN FINANCIER


Pour Bruno Le Maire, il "est plus responsable, dans des cas exceptionnels, d'alléger les dettes de certaines entreprises. (...) Quand vous sortez d'une période très difficile, il y a une période de convalescence. Jusqu'à fin août, les aides seront versées. A ce moment là, nous aurons un rendez vous pour voir si le redémarrage a repris."


Ces aides dureront-elles jusqu'à la présidentielle ? "Ce n'est pas notre souhait. Notre intérêt, c'est que l'économie redémarre sans soutien public", assure le ministre.

PRÊTS GARANTIS PAR L'ETAT


 Sur les Prêts garantis par l'Etat pour les restaurateurs, le ministre de l'Economie précise les contours d'un futur dispositif d'aide : "L'Etat ne va pas  annuler ces prêts.  Ceux qui devaient rembourser en ce moment pourront rembourser en mai 2022. Il peut y avoir des entreprises en très grande difficultés. Je ne veux pas qu'elles aillent au tapis. Nous présenterons d'ici quelques semaines un dispositif (…) pour qu'elles puissent tenir en cette période de crise, qu'elles restent debout."

VERS UNE CROISSANCE FORTE EN 2021


"La reprise est déjà là", assure Bruno Le Maire sur LCI. "Elle est la plus forte croissance depuis 50 ans. (...) Je garde beaucoup de sang froid. Nous aurons une croissance forte en 2021. La France a une économie solide. (…) Nous avons protégé pendant la crise."


Et Bruno Le Maire d'ajouter : "Nous surprendrons les autres pays européens par notre croissance. L'objectif ? Retrouver au premier semestre 2022 le même niveau d'activité qu'avant la crise.  (...) Sur l'économie, nous tenons le bon bout."

BRUNO LE MAIRE SUR LCI


Invité sur LCI, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire se félicite de la réouverture des restaurants mercredi. "C'est un moment très important, pour tous ceux qui préparent cette réouverture. Moment important aussi pour les Français. Collectivement, nous attendons ce moment avec impatience."


"Ce n'est pas sur le plan économique mais culturel que c'est le plus important. (...) Ce moment doit être réussi."

VACCIN SANOFI : RÉSULTATS POSITIFS 


Le laboratoire français Sanofi a publié lundi des résultats positifs d'un essai clinique sur son principal candidat-vaccin contre le Covid-19, développé avec le britannique GSK, après un revers qui avait occasionné plusieurs mois de retard.


Les résultats intermédiaires de cet essai sur l'homme de phase 2 montrent que l'administration de ce vaccin a "induit la production de concentrations élevées d'anticorps neutralisants chez les adultes, toutes tranches d'âge confondues, à des niveaux comparables à ceux observés chez des personnes qui s'étaient rétablies d'une infection" Covid, détaille le laboratoire dans un communiqué, lundi.

FOOTBALL


Le président argentin Alberto Fernandez a confirmé dimanche que son pays, co-organisateur de la Copa America avec la Colombie, était prêt à accueillir la compétition continentale de football malgré les assauts de la pandémie. "Nous avons convenu avec la Conmebol d'organiser la Copa America et nous allons le faire avec les restrictions d'usage", a dit le chef de l'Etat à la chaîne de télévision argentine C5N.


"Nous avons été consultés et nous avons dit oui. Avec toute l'attention requise. Ce sera une Copa America pour la télévision, il faut aussi le souligner", a ajouté Alberto Fernandez en référence aux rencontres qui se disputeront à huis clos. "Dans ces conditions, nous sommes disposés à remplir notre engagement".

ALGÉRIE

Après plus d'un an de fermeture, Alger a annoncé qu'elle rouvrirait ses frontières à partir du 1er juin, a indiqué la présidence dans un communiqué. Cela se fera dans un premier temps par "un plan de cinq vols quotidiens de et vers les aéroports d'Alger, Constantine et Oran", et ce, "dans le strict respect" des mesures barrières. De nouvelles mesures seront dévoilées dans une semaine.

TOURISME

Initiative faite pour booster le tourisme dans un pays qui compte dessus pour 14% dans son PIB, les trains "Covid free" se développent dans la Botte. Explications.

Italie : comment marchent les trains "Covid free" ?

BILAN QUOTIDIEN EN FRANCE


22.963 personnes sont désormais hospitalisées du fait de l'épidémie de covid. Un chiffre en très légère hausse par rapport à la veille (+13). La baisse se poursuit toutefois dans les unités de réanimation, avec 4255 personnes en soins critiques, soient 16 effectifs de moins. 

Au niveau des contaminations, on observe également une hausse, avec 13.948 cas, contre 9128 le dimanche précédent. Un chiffre qui s'explique par le fait que le samedi 8 mai était férié et les chiffres du lendemain avaient été conséquemment plus bas.

Au total, 81 personnes ont perdu la vie ces dernières 24 heures. 

Côté vaccination, 20.298.318 de personnes ont reçu une première dose. Ils sont 8.827.826 à avoir reçu leur seconde dose, portant le nombre de doses injectées à 29.126.144.

ITALIE

Pour la première fois depuis le mois d'octobre, l'Italie voit son nombre de morts passer en dessous du seuil des 100 morts, avec 93 décès ce dimanche. La dernière fois, c'était le 23 octobre, où 91 décès avaient été déplorés. L'Italie compte 125.156 morts de l'épidémie depuis février 2020, pour 4,16 millions de cas.

RACISME ET COVID

Pour l'épidémiologiste Anthony Fauci, "les indéniables effets du racisme" se sont faits ressentir sur le plan sanitaire, au désavantage des communautés afro-américaine, hispano-américaine et natives. "Le covid a mis un coup de projecteur sur les échecs de notre société". Le conseiller de Joe Biden a précisé qu'il n'y avait guère de déterminant racial dans les comorbidités dont souffrent davantage ces communautés : maladies pulmonaires, diabètes, obésité, hypertension... "Quasiment toutes sont reliées à des déterminants sociaux, du fait des conditions de vie qui sont faites aux personnes de couleur, particulièrement en ce qui concerne leur accès à un régime équilibré, à l'assurance santé..."

PASS SANITAIRE

Le secrétaire d'État aux affaires européennes Clément Beaune a précisé, dimanche 16 mai sur Europe 1, les contours du pass sanitaire : "Vous aurez le même code pour aller de Paris à Athènes, de Berlin à Madrid. Il sera reconnu par les autorités des différents pays européens. Nous travaillons à une coordination sur une réouverture des frontières cet été afin de permettre de manière sécurisée la reprise de la circulation des personnes."

"Il sera également possible de passer les frontières en présentant un test PCR négatif de moins de 48 heures ou un certificat de rétablissement du covid."

VENT DE LIBERTÉ

Il n'y a pas qu'en France qu'on profite de la levée des restrictions sanitaires. Un peu partout en Europe, les populations ont pu goûter aux libertés retrouvées grâce aux campagnes vaccinales.

ROYAUME-UNI

Le gouvernement britannique a-t-il sous-estimé la dangerosité du variant indien, qui circule actuellement sur son territoire ? 

Covid-19 : Boris Johnson accusé d'avoir tardé à agir contre le variant indien

ASTRAZENECA

Les Britanniques, qui font face à la crainte d'une circulation élevée du variant indien sur leur territoire, ont dit toute leur confiance dans l'efficacité du vaccin AstraZeneca pour lutter contre cette souche dont la contagiosité pourrait être 50% plus élevée que celle de la souche originelle.

AIDE AUX COMMERCES

Les commerces spécialisés dans l'habillement, les articles de voyages ou d'articles de sport fermés en novembre en raison du confinement vont percevoir une aide complémentaire pour tenir compte des difficultés à écouler leurs stocks, selon un décret paru dimanche au Journal officiel. Cette aide s'adresse aux entreprises qui avaient déjà bénéficié de l'aide au titre du fonds de solidarité en novembre et s'élève à 80% du montant qu'elles avaient reçu ce mois-là.

BILAN QUOTIDIEN

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 3.371.695 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon le bilan quotidien établi par l'AFP à partir de sources officielles. Plus de 162.422.800 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie. 

RESTRICTIONS DURABLES AUX FRONTIÈRES

La France n'est pas prête à ouvrir ses frontières à tous les pays. Alors que certains de nos voisins européens assouplissent les conditions d'entrée sur leur territoire, le secrétaire d'État aux Affaires européennes Clément Beaune confirme dimanche sur Europe 1 que cette réouverture sera très progressive. 


"Nous mettons en place des restrictions aux frontières. Je ne peux pas vous donner de date limite, mais cela durera le temps nécessaire, au moins jusqu'à la fin de l'été" pour les pays classés en rouge à l'égard de l'épidémie, prévient-il. À partir du mois de juin, "la réouverture sera progressive, mesurée avec les pays qui ont une bonne situation sanitaire". 

LE 19 MAI, "UN CAFÉ EN TERRASSE"

"Dès mercredi matin, je prendrai un café en terrasse", assure Clément Beaune sur Europe 1 au sujet de la nouvelle phase d'assouplissement qui s'annonce ce 19 mai. "Ce mode de vie des cafés, des restaurants, nous manque. Nous aurons tous envie de ce moment de joie. Ce qui permet cette réouverture, c’est la vaccination qui accélère. C’est aussi le fruit des efforts des Français", explique le secrétaire d'État au Grand Rendez-vous. 

LA VACCINATION ÉLARGIE AVANT LE 15 JUIN ?

En principe, les personnes de 18 à 49 ans devront attendre le 15 juin pour pouvoir se faire vacciner, en dehors des créneaux de dernière minute qui peuvent déjà être libérés quand les centres de vaccination ont des places disponible. Mais cette date du 15 juin pourrait être avancée. 


“En fonction de l’avancée de la vaccination sur le public déjà éligible, on ne s’interdit pas d’envisager une ouverture aux plus de 18 ans avant le 15 juin”, a fait savoir au JDD le ministère de la Santé. Ce dernier rappelle toutefois qu'il n'est pas question de "dévier" de sa stratégie, car "il faut protéger en priorité ceux qui font des formes graves". 

EVEREST

Pas d'escalade du Toit du monde pour l'entreprise autrichienne Furtenbach Adventures : après avoir appris que le respect des gestes barrières était une vue de l'esprit dans les camps de base, la société a préféré remettre son projet  plus tard. "Grimper jusqu'au camp de base avec un tel cluster, risquant ainsi la vie de 20 clients, 4 guides de montagne et 27 Sherpas serait irresponsable".

La direction du tourisme népalaise, chargée de veiller à ces questions, a nuancé le constat de l'organisateur : "Les docteurs du camp nous disent que la situation n'est pas aussi grave que ce qu'on nous dit". Assez, cependant, pour inciter la Chine à interdire de grimper le versant situé sur son territoire.

DES DÉPOUILLES JETÉES À LA RIVIÈRE

La catastrophe sanitaire prend des tours macabres, en Inde où, faute de moyens pour les brûler, des dépouilles de morts du covid ont été jetées dans les rivières, a reconnu un haut fonctionnaire de l'Uttar Pradesh, un Etat du nord du pays. De quoi surligner l'inquiétude des experts sur une probable sous-estimation du nombre des cas dans des villages reculés, où les corps peuvent être jetés à la rivière. Le gouvernement incite par ailleurs les familles tentées de jeter les corps à les brûler, en leur proposant 5000 roupies par crémation. 

Infos précédentes

Toutes nos infos sur la pandémie en cliquant ici.

Sur le même sujet

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.