Coronavirus : un médecin hospitalier de Moselle est décédé

Coronavirus : un médecin hospitalier de Moselle est décédé
Santé

CORONAVIRUS - La pandémie de Covid-19 continue de propager à travers le monde, et notamment aux Etats-Unis, avec un nombre de cas en forte hausse. En France, où la population connaît son 14e jour de confinement ce lundi 30 mars, l'évacuation des patients des régions les plus touchées se poursuit.

Un médecin hospitalier est mort du Covid-19, a annoncé la directrice générale du centre hospitalier régional de Metz (Moselle).  Sixième de cette profession à succomber au coronavirus, il comptait parmi "un peu plus de quarante personnels hospitaliers" de cet hôpital à être infecté, a noté Marie-Odile Saillard, lundi 30 mars. Parmi eux, des personnes placés aussi en réanimation, mais "aussi des gens malades, mais pas gravement malade".

Il s'agit du sixième médecin hospitalier à mourir du Covid-19, huit jours après qu'un urgentiste de Compiègne, deux médecins (un gynécologue et un généraliste) du Haut-Rhin, et deux généralistes de Moselle et de Haute-Saône avaient été tués.

Lire aussi

Live

RECESSION


Le gouvernement anticipe désormais une chute du produit intérieur brut de 11% cette année en France, contre 8% jusqu'ici, a indiqué mardi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.


Le décryptage de notre éditorialiste économie François Lenglet sur cette estimation.

CURES THERMALES


Les établissements de cures thermales, qui étaient fermés depuis mi-mars en raison du confinement, rouvriront "progressivement à partir de la deuxième quinzaine de juin", a indiqué ce mardi leur syndicat professionnel.

VU DE TWITTER 


Ce mardi marque la réouverture des bistrots et des terrasses. Sans surprise, les Français sont nombreux à savourer le retour de ce petit plaisir, et à partager ce bonheur sur les réseaux sociaux. Au risque d'en faire un peu trop ?

Le plaisir retrouvé du café en terrasse, un bonheur qui se partage (un peu trop ?)... sur les réseaux

PARLEMENT


Députés et sénateurs ont trouvé un accord mardi sur le projet de loi portant des dispositions urgentes "liées à la crise sanitaire", qui prévoit notamment de nouvelles adaptations du droit du travail, a-t-on appris de sources parlementaires.


"Nous trouvons un accord avec les sénateurs pour faire face à l'urgence de la situation, notamment pour protéger l'emploi grâce à l'adaptation de l'activité partielle", a tweeté la députée LREM Marie Lebec qui participait à la réunion de la commission mixte paritaire (CMP).

"FIRST COFFEE !"


Les internautes ne boudent pas leur plaisir de voir enfin rouvrir les portes des cafés et restaurants. Depuis ce matin, sur les réseaux sociaux, les réactions sont nombreuses.

Le plaisir retrouvé du café en terrasse, un bonheur qui se partage (un peu trop ?)... sur les réseaux

RÉOUVERTURE


"La réouverture des cafés, hôtels et restaurants signe le retour des jours heureux !", a tweeté ce mardi le chef de l'Etat. "Nul doute que les Français seront là pour retrouver cette part de l’esprit français, de notre culture et de notre art de vivre. En ces temps difficiles, l'État continuera à soutenir ce secteur", a-t-il ajouté, adressant un message d'encouragement aux professionnels de ce domaine d'activité durement touché par la pandémie de coronavirus (Covid-19). 

REOUVERTURE


Les restaurants et les cafés retrouvent leurs clients, comme ici, à Marseille... 

SYNDICATS


Les organisations syndicales et patronales ont été conviées par l'Elysée à une réunion, jeudi, avec le président de la République pour plancher sur des solutions à la crise économique et sociale liée à l'épidémie, ont indiqué mardi des syndicats à l'AFP.


La réunion, qui n'a pas encore été confirmée par l'Elysée, devrait se tenir à partir de 10H00, a indiqué la CGT, qui n'a pas reçu l'ordre du jour.


FO a aussi confirmé l'invitation, qui lui a été formulée "oralement" par l'Elysée, mais pas la CFDT.

RETOUR AU TRAVAIL 


Dans les entreprises, les directions sonnent l'heure de la reprise. Sauf qu'il n'est pas toujours facile de remobiliser des salariés qui, les deux derniers mois, ont construit un nouvel équilibre de travail.

"Pour quoi faire ?" : ces managers confrontés à des salariés qui ne veulent pas revenir au bureau

AUTOMOBILE


"Aider les Français à changer de véhicule, aider les constructeurs à retrouver du volume": les primes à l'achat de véhicules propres, une des mesures du plan de soutien à l'industrie automobile, constituent une offre "gagnant-gagnant", a affirmé mardi la secrétaire d'Etat à l'Economie.


Il s'agit de "faciliter l'obtention des véhicules hybrides, faire en sorte que l'industrie automobile joue la carte de l'écologie", a expliqué Agnès Pannier-Runacher lors d'une visite dans une concession automobile parisienne à l'occasion du lancement officiel de cette prime consentie par l'Etat.

CORSE


Un décret publié au journal officiel ce 31 mai interdit les transports aériens vers l’île sauf pour "motif impérieux" repoussant ainsi un possible retour progressif à la normale à la phase 3 du déconfinement. La réaction du Président du Conseil exécutif de Corse sur LCI

REOUVERTURE


La phase 2 du déconfinement a démarré le 2 juin à minuit. Les bars, cafés et restaurants ont pu rouvrir dans les zones vertes en respectant certaines règles. Dans les zones orange, seules les terrasses peuvent rouvrir. A Crépy-en-Valois dans l'Oise, c'est peu dire que les retrouvailles sont heureuses.

NOTAIRES


L'Autorité de la concurrence tiendra compte des effets économiques de la crise du coronavirus pour gérer la suite de l'ouverture de la profession de notaires, a-t-elle promis mardi, annonçant qu'elle reviendrait aussi en partie sur les dernières mesures en date.


Les recommandations de l'Autorité "tiendront compte de l'impact, à court, moyen et long terme, de la pandémie de Covid-19 sur l’activité notariale", a annoncé l'institution dans un communiqué.

FIN DES 100 KM


La fin de la limitation de déplacement à moins de 100 km de son domicile va permettre dès mardi à de nombreux Français de s’évader. Une libération pour beaucoup.

ETATS-UNIS


Les Etats-Unis sont de loin le pays le plus touché au monde par la pandémie de Covid-19, avec près d'1,8 million de cas confirmés et plus de 103.000 morts, lundi 1er juin. Retrouvez dans cet article une carte interactive des états et comtés les plus touchés outre-Atlantique.

CARTE - Coronavirus aux Etats-Unis : l'ampleur de l'épidémie, comté par comté

MESURES


À partir de ce mardi, les bars et restaurants peuvent rouvrir sous certaines conditions sanitaires. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que le protocole est assez strict. Distanciation entre les tables, menu sur ardoise, paiement sans contact ou encore port du masque obligatoire pour les serveurs, telles sont les exigences qui y figurent. Mais il y a également des spécificités selon les zones. Quelles sont-elles ? Quid des conditions à respecter pour les autorisations d'extension de terrasses ?

RUSSIE


La Russie a passé mardi le cap des 5.000 décès attribués au coronavirus, selon les derniers chiffres officiels, et les infections nouvelles restent supérieures à 8.000 cas journaliers.


Lors des dernières 24 heures, 182 personnes sont décédées du Covid19 en Russie, portant le total à 5.037 morts.

ITALIE


Alors que près de 33.500 personnes sont décédées en trois mois du Covid-19, aujourd'hui apparemment maîtrisé, les célébrations de la Fête de la République italienne du 2 juin se déroulent cette année entre "sentiments d'incertitude et raisons d'espérer", a déclaré Sergio Mattarella.


"La crise n'est pas terminée et les institutions comme les citoyens devront encore faire face à ses conséquences et ses traumatismes (...)", a-t-il prévenu. Les souffrances de ces derniers mois "ne doivent pas être brandies les unes contre les autres", a-t-il plaidé, jugeant qu'il "serait inacceptable et impardonnable de disperser cet héritage, fait de sacrifice, de douleur, d'espoir et de besoin de confiance en notre peuple".

INDONESIE


L'Indonésie a décidé de renoncer cette année au pèlerinage de la Mecque à cause des risques liés au coronavirus, ont annoncé mardi les autorités du pays d'Asie du Sud-Est qui compte la plus grande population musulmane au monde.

RECESSION


Le gouvernement anticipe désormais une chute du produit intérieur brut de 11% cette année en France, contre 8% jusqu'ici, a indiqué mardi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.


Le décryptage de notre éditorialiste économie François Lenglet sur cette estimation.

FRANÇOIS BAYROU SUR LCI


Invité politique d'Elizabeth Martichoux ce mardi 2 juin, François Bayrou est notamment revenu sur la baisse de salaire proposée aux salariés de Ryanair pour sauvegarder leur emploi. Retrouvez l'intégralité de son entretien, ci-dessous.

GRANDE-BRETAGNE


Le gouvernement britannique réfléchit à introduire des ponts aériens avec certains pays ce qui éviterait aux voyageurs entrant au Royaume-Uni d'observer une quarantaine, redoutée par les professionnels du tourisme, rapportent des journaux mardi.


Deuxième pays le plus endeuillé par le nouveau coronavirus, le Royaume-Uni opère très progressivement un assouplissement du confinement introduit fin mars, une étape délicate et jugée prématurée par certains scientifiques. Pour empêcher une recrudescence des cas, Londres a annoncé la mise en place d'une quarantaine pour les arrivées internationales.

CINEMA


Nos lecteurs les plus cinéphiles seront heureux d'apprendre que la Cinémathèque rouvrira ses portes le 15 juillet. 

REOUVERTURE


Alors que les restaurants et bars étaient fermés depuis le 15 mars dernier en raison de la pandémie de coronavirus, les professionnels situés en zone verte et en zone orange vont pouvoir rouvrir ce mardi 2 juin, mais de façon très encadrée. "Un extrême soulagement" pour le président de l'association des maitres-restaurateurs interrogé ce mardi matin sur LCI

EMPLOI


"Le chantage n'est jamais une voie", a déclaré mardi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, à l'heure où le syndicat majoritaire chez Ryanair en France dénonce "un chantage au licenciement" exercé par la compagnie irlandaise.


Interrogé sur RTL sur ce conflit, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a estimé mardi que le chantage n'était "jamais une voie".


"En revanche, qu'il y ait des accords d'entreprise de longue durée qui permettent de préserver l'emploi, en inventant des dispositifs imaginatifs (..) ça oui, c'est même souhaitable", a-t-il ajouté.


"Si nous voulons éviter justement ces centaines de milliers de licenciements, il faut que nous soyons créatifs et imaginatifs", a indiqué le ministre.

SENEGAL


Les autorités sénégalaises ont annoncé quelques heures avant l'échéance le report de la reprise des cours dans les écoles prévue mardi matin pour des centaines de milliers d'élèves.


Les classes sont suspendues depuis mars en raison de la pandémie de coronavirus.


La reprise est repoussée jusqu'à "une date ultérieure", a indiqué le ministère de l'Education nationale dans un communiqué publié en pleine nuit, sans préciser de nouvelle date. Le ministère invoque la découverte de la contamination d'enseignants en Casamance (sud).

TOURISME


Epidémie oblige, les vacances d'été des Français seront tricolores et inspirées par un besoin de "vert". A cela s'ajoute une bonne nouvelle pour le secteur du tourisme : "85% du chiffre annuel se fait entre mi-juin et mi-septembre, tout est encore possible" assure le fondateur du Guide du Routard 

ECOLE


Ce mardi, toutes les écoles seront ouvertes, les collégiens de 4e et 3e ainsi que les lycéens retournent en classe.

RN


Marine Le Pen a estimé mardi que le gouvernement n'était "pas responsable du fait que l'épidémie reflue", jugeant que "la phase d'endiguement de l’épidémie a été ratée".


"Ce gouvernement, il n'est pas responsable du fait que l'épidémie reflue grâce à deux mois de confinement, qui a été un sacrifice considérable" et "va avoir des conséquences sociales et économiques très lourdes", a déclaré sur France 2 la présidente du Rassemblement national.


Le confinement a été "obligatoire parce que la phase d'endiguement de l’épidémie a été ratée, à la différence d'autres pays qui ont eu un confinement plus léger", alors que "dès le départ il aurait fallu, comme le réclamait l'OMS, tester, isoler et traiter", a soutenu la cheffe du RN.

EMPLOI


Parvenir à faire travailler "tous" les Français, en particulier les jeunes, et à "contenir" le chômage sont les grands défis auxquels le pays devra se confronter au cours des prochains mois, a estimé mardi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.


Interrogé sur RTL sur la nécessité de travailler plus dans les prochains mois afin de favoriser la reprise économique, Bruno Le Maire a répondu que le "défi" était plutôt de "travailler tous".


"C'est ça l'enjeu pour la France dans les mois qui viennent: travailler tous et essayer de contenir un chômage qui va augmenter", a-t-il déclaré.


Le gouvernement souhaite en particulier "accompagner les jeunes qui vont arriver sur un marché du travail sinistré" au mois de septembre, a précisé le ministre.

BAISSE DE SALAIRE


Ryanair propose à son personnel français de baisser son salaire pendant cinq ans pour éviter des licenciements, selon RTL. Les employeurs en ont-ils la possibilité en cas de difficultés économiques ? LCI a posé la question à un avocat en droit du travail.

Votre employeur a-t-il le droit de baisser votre salaire à cause de la crise ?

BOURSE


La Bourse de Paris a débuté en hausse mardi (+0,78%), juste au-dessous des 4.800 points, soutenue par l'espoir d'une reprise de l'activité grâce à la poursuite des déconfinements.


A 09H00, l'indice CAC 40 prenait 37,1 points à 4.799,88 points, son niveau le plus élevé depuis le 11 mars. La veille, il avait fini en hausse de 1,43% à 4.762,78 points.

RENAULT


Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a souhaité mardi que la direction de Renault mène un dialogue social constructif sur l'avenir des sites du groupe, notamment dans le Nord, pour valider le prêt garanti par l'Etat de 5 milliards d'euros dont le constructeur a besoin.


Si le processus de dialogue social "est engagé de manière constructive et transparent, je signerai le prêt garanti de 5 milliards d'euros. Si ce n'est pas le cas et que je vois qu'on est dans une situation de blocage, il faudra poursuivre la discussion", a affirmé le ministre sur RTL.


Le constructeur automobile, en difficulté, a annoncé la semaine dernière un plan d'économies de plus de 2 milliards d'euros, et un prêt bancaire de 5 milliards d'euros auquel l'Etat doit apporter sa garantie.

BANGLADESH


Le nouveau coronavirus a fait un premier mort dans les camps de réfugiés du Bangladesh, où près d'un million de Rohingyas vivent dans la promiscuité et une pauvreté extrême, ont annoncé mardi les autorités sanitaires locales.


La victime est un réfugié rohingya de 71 ans qui vivait à Kutupalong, le plus grand camp de réfugiés de la planète. "Il est mort le 31 mai. Mais nous avons eu seulement la nuit dernière la confirmation qu'il est mort du Covid-19", a déclaré Toha Bhuiyan, un responsable sanitaire du district de Cox's Bazar, où sont situés les camps rohingyas. Au moins 29 Rohingyas ont été testés positifs au nouveau coronavirus à ce jour au Bangladesh.

NOUVEAU MONDE 


Les restaurants et bars peuvent rouvrir à partir du 2 juin, mais en région parisienne, l'autorisation est limitée aux terrasses. Les consignes s'annoncent drastiques. Les clients vont-ils suivre ?

Sommes-nous prêts à réserver pour boire un verre, faire la queue pour déjeuner en terrasse ?

FRANÇOIS BAYROU SUR LCI


"Quand l'entreprise va bien, il faut que tout le monde en profite. La réponse à la crise est dans l'intéressement". En d'autres termes, "lorsqu'une entreprise fait des bénéfices, ce doit être partagé avec des salariés."

FRANÇOIS BAYROU SUR LCI


"Je suis contre la baisse des salaires qui n'est pas une réponse acceptable, les conséquences d'une récession seraient encore plus graves."

POINT


La pandémie de nouveau coronavirus a fait plus de 375.000 morts dans le monde, dont plus des trois quarts en Europe et aux Etats-Unis, depuis son apparition en Chine en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 5h50.


Au total, 375.070 décès ont été recensés dans le monde (pour 6.258.474 cas), dont 179.051 en Europe (2.167.233 cas), continent le plus touché. Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts (105.160), devant le Royaume-Uni (39.045), l’Italie (33.475), le Brésil (29.937) et la France (28.833).

MUNICIPALES


La liste Paris en commun de la maire socialiste Anne Hidalgo et les Verts emmenés par David Belliard ont trouvé un accord de coalition dans la nuit de lundi à mardi pour le deuxième tour des municipales à Paris.


"On a trouvé un accord sur les trois thèmes sur lesquels on travaillait depuis plusieurs jours: le projet, la gouvernance et les listes", a indiqué à l'AFP le directeur de campagne de la maire, Emmanuel Grégoire. "Nous avions un projet écologique et social et nous savions qu'une coalition était nécessaire. Nous la faisons aujourd'hui avec Anne Hidalgo", a souligné David Belliard dans une interview au Parisien.

RECESSION


Le gouvernement anticipe désormais une chute du produit intérieur brut de 11% cette année en France, contre 8% jusqu'ici, a indiqué mardi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.


"Le choc économique est extrêmement brutal" mais " j'ai la conviction absolue que nous allons rebondir en 2021", a-t-il déclaré sur RTL.

SOLDES


Bruno Le Maire annonce sur RTL le report des soldes, qui débuteront le 15 juillet, au lieu du 24 juin, pour une durée de 4 semaines.

AVIATION


Port du masque, contrôles de température ou accès aux toilettes : l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) a publié une série de recommandations sanitaires à destination du transport aérien pour relancer ce secteur durement touché par le coronavirus.

NEW YORK


Le Metropolitan Opera a annoncé lundi que sa saison 2020-21 ne démarrerait que le 31 décembre, trois mois plus tard que prévu, pour cause de pandémie de coronavirus, et qu'il étudiait la possibilité de raccourcir certaines représentations.

JAPON


Des dizaines de feux d'artifice ont brièvement illuminé le ciel lundi soir à travers tout le Japon, une initiative de fabricants désoeuvrés, destinée à remonter le moral de la population et à prier pour la fin de la pandémie.

VEILLEE INTERDITE


La veillée annuelle à Hong Kong en souvenir de la répression de Tiananmen n'a, pour la première fois en 30 ans, pas été autorisée par la police qui a invoqué les risques liés au coronavirus, dans un contexte de tensions dans l'ex-colonie britannique.

IRAN


L'Iran a annoncé près de 3.000 nouvelles contaminations au cours des dernières 24 heures, la plus forte hausse enregistrée depuis deux mois.

VIGILANCE


Rien ne permet d'affirmer que le nouveau coronavirus soit devenu moins pathogène, a prévenu lundi l'OMS après les propos d'un célèbre médecin italien affirmant que le virus perdait de sa virulence.


Le chef de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus a dit vouloir continuer à travailler avec les Etats-Unis malgré l'annonce la semaine dernière par le président Donald Trump qu'il rompait les liens entre son pays et l'agence sanitaire de l'ONU.

RETROUVAILLES


La fin de la limitation de déplacement à moins de 100 km de son domicile permet dès mardi à de nombreux Français de s’évader et à de nombreuses familles de se retrouver.

RESTAURANTS


Les restaurants ont rouvert leurs portes à minuit ce 2 juin pour fêter la phase 2 de ce déconfinement avec laquelle ils recouvrent la liberté. La joie de retrouver les clients, avant tout, en dépit de nouvelles mesures.

SANTÉ 


Aucun décès liés au Covid-19 n'a été enregistré en 24 heures dans le pays, une première depuis le 3 mars.

Coronavirus: aucun mort recensé ces dernières 24 heures en Espagne

MUNICIPALES


C'est l'heure des dernières manoeuvres avant le bouclage : les candidats au second tour des municipales du 28 juin ont jusqu'à mardi en fin de journée pour déposer leurs listes, avant le lancement d'une campagne inédite à l'heure du coronavirus.


Y aura-t-il un accord entre la maire PS sortante de Paris Anne Hidalgo et les écologistes ? A Strasbourg, la Verte Jeanne Barseghian s'alliera-t-elle finalement à la socialiste Catherine Trautmann ? 


Le couperet tombe à 18H00, heure limite pour le dépôt des déclarations de candidature en préfecture - souvent sur rendez-vous, pour raisons sanitaires. Seules les listes ayant obtenu au premier tour le 15 mars au moins 10% des suffrages exprimés peuvent se maintenir.

Infos précédentes

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Toutes nos infos sur la pandémie en cliquant ici.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent