Coronavirus : un médecin hospitalier de Moselle est décédé

Coronavirus : un médecin hospitalier de Moselle est décédé

CORONAVIRUS - La pandémie de Covid-19 continue de propager à travers le monde, et notamment aux Etats-Unis, avec un nombre de cas en forte hausse. En France, où la population connaît son 14e jour de confinement ce lundi 30 mars, l'évacuation des patients des régions les plus touchées se poursuit.

Un médecin hospitalier est mort du Covid-19, a annoncé la directrice générale du centre hospitalier régional de Metz (Moselle).  Sixième de cette profession à succomber au coronavirus, il comptait parmi "un peu plus de quarante personnels hospitaliers" de cet hôpital à être infecté, a noté Marie-Odile Saillard, lundi 30 mars. Parmi eux, des personnes placés aussi en réanimation, mais "aussi des gens malades, mais pas gravement malade".

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

A quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Il s'agit du sixième médecin hospitalier à mourir du Covid-19, huit jours après qu'un urgentiste de Compiègne, deux médecins (un gynécologue et un généraliste) du Haut-Rhin, et deux généralistes de Moselle et de Haute-Saône avaient été tués.

Lire aussi

Live

TRAINS : "99% DES VOYEGEURS CONTRÔLÉS" ONT UN PASS SANITAIRE, D'APRÈS FARANDOU


Selon le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, "99% des voyageurs contrôlés" à bord des trains longue distance ont un pass sanitaire. "Plusieurs millions de personnes" ont été contrôlés depuis l'été, a-t-il affirmé sur RMC-BFMTV.


"Aléatoires", ces contrôlés concernent "20 à 25%" des voyageurs.

HAUSSE DES CHUTES POTENTIELLEMENT MORTELLES DANS LE MÉTRO LONDONIEN 


De peur d'attraper le Covid-19, de nombreux Londoniens rechignent à tenir la main courante des escalators des stations de métro. Résultat: une hausse de chutes potentiellement mortelles, s'inquiètent les transports londoniens, cités vendredi dans la presse britannique.


Douze personnes sont mortes ou ont été grièvement blessées dans le métro d'avril à juin, et 23 dans des bus. C'est plus que lors des autres trimestres de l'année 2020-2021, souligne le quotidien The Telegraph

LES MÉDECINS ET PHARMACIENS VONT POUVOIR COMMANDER DES DOSES DE PFIZER


Dès ce lundi, tous les médecins et pharmaciens vont pouvoir commander directement des doses du vaccin anti-Covid Pfizer. Les médecins pourront commander un maximum de deux flacons, les pharmaciens 4 flacons.


Les doses seront livrées entre le 1er et le 5 octobre.

GUADELOUPE : PLAINTES DÉPOSÉES CONTRE DES MENACES DE MORT


Les autorités sanitaires et la préfecture de Guadeloupe ont déposé une dizaine de plaintes face à la multiplication d'insultes et de menaces de mort pour leur gestion de la crise sanitaire.


Parmi les plaignants, Gérard Cotellon, directeur du CHU de la Guadeloupe, a "déposé trois plaintes" pour "menaces de mort" et pour "diffamation contre toutes les personnes qui disent qu'on pratique l'euthanasie à l'hôpital et qu'on tue les malades", explique-t-il à l'AFP.

ENQUÊTE 


Placé en garde à vue ce dimanche, le jeune homme a expliqué qu'il ignorait avant son arrestation qu'une qualification était requise pour réaliser ces tests. Il risque un an d'emprisonnement et 15 000 euros d'amende.

Covid-19 : étudiant en architecture, il effectuait des tests antigéniques dans les rues de Paris

PAS DE RETOUR À LA NORMALE AVANT 2025-2027 POUR ADP


Invité de Radio Classique, le PDG du groupe ADP, qui gère les aéroports parisiens, affirmé qu'un retour à la normale ne se fera pas avant 2025-2027.


D'après Augustin de Romanet, si ADP a enregistré une hausse de son trafic de 10,8 millions de passagers sur le mois d'août, par rapport à l'année précédente, le chiffre ne représente que la moitié de celui de 2019.

LE CAMBODGE COMMENCE À VACCINER LES 6-11 ANS


Le Cambodge a commencé ce vendredi à vacciner les 6-11 ans contre le Covid-19, dans un pays où les écoles sont fermées depuis des mois.


Le Premier ministre Hun Sen a également annoncé que la vaccination des 3-5 ans était à l'étude avec les autorités sanitaires.

SEULS 25 CHEMINOTS ONT REFUSÉ LE PASS SANITAIRE


"On a 3500 contrôleurs qui travaillent dans ces trains longue-distance dont on a besoin pour fonctionner", a déclaré le PDG de la SNCF, ajoutant que "tous" les cheminots concernés par le pass sanitaire obligatoire sont vaccinés, sauf 25 personnes.


Les contrats de travail des salariés concernés n'ont néanmoins pas été suspendus, d'après Jean-Pierre Farandou. "Il n'y a pas de problème, on va les réaffecter. Ils peuvent contrôler sur d'autres trains, ils peuvent faire un travail au sol. Ça se passe très bien, et d'ailleurs on a supprimé aucun train depuis que le pass sanitaire est obligatoire pour les cheminots", a-t-il expliqué.

TRAINS : "99% DES VOYEGEURS CONTRÔLÉS" ONT UN PASS SANITAIRE, D'APRÈS FARANDOU


Selon le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, "99% des voyageurs contrôlés" à bord des trains longue distance ont un pass sanitaire. "Plusieurs millions de personnes" ont été contrôlés depuis l'été, a-t-il affirmé sur RMC-BFMTV.


"Aléatoires", ces contrôlés concernent "20 à 25%" des voyageurs.

Urgent

PRÈS DE 3300 CLASSES ACTUELLEMENT FERMÉES EN FRANCE


D'après le point de situation hebdomadaire communiqué par le ministère de l'Éducation, 3299 classes sont actuellement fermées en France, sur 527.000 (0,63%). Au total, 16 structures scolaires sont fermées, dont 15 écoles et 1 collège (0,027%).


Sur les sept derniers jours, 9748 cas de Covid-19 ont été recensés parmi les élèves, et 439 chez les personnels.


Depuis le 2 septembre, 1314 établissements ont proposé la vaccination aux élèves, sur un total de 10.700 collèges et lycées. 

LA MOBILISATION ANTI-PASS "S'ESSOUFFLE", JUGE LOUIS ALIOT (RN)


Pour le maire RN de Perpignan, la mobilisation anti-pass sanitaire "s'essouffle". "Il n'y a plus de sujet", a affirmé Louis Aliot au micro de Sud Radio, à la veille d'une nouvelle journée de manifestation. 


Concernant le pass sanitaire, il n'est "plus justifié". "Avec les incidences qu'il y a, il n'a plus raison d'être", a ajouté l'élu.

CORBIÈRE (LFI) DEMANDE LA LEVÉE DE LA SUSPENSION DES 3000 SOIGNANTS


"Je suis pour que soient levées les suspensions des 3000 personnels hospitaliers", a déclaré ce vendredi matin sur Public Sénat Alexis Corbière, député La France Insoumise. Ces derniers ont été suspendus pour ne pas avoir respecter l'obligation vaccinale.


"Nous avons besoin d'eux, cela va amener des déprogrammations médicales. Pourquoi pas tous les jours leur proposer un test PCR pour qu'ils puissent travailler ? Ces gens-là ne sont pas des délinquants, ils sont compétents. 

Qu'est-ce que c'est cette histoire où des gens ne vont plus toucher aucun salaire ?", s'est indigné l'élu.

"IL NE FAUT PAS BAISSER LA GARDE", ESTIME LA PRÉSIDENTE DU COMITÉ VACCIN COVID-19


Invitée de franceinfo ce vendredi matin, Marie-Paule Kieny, présidente du comité scientifique du vaccin Covid-19, a appelé à ne "pas tout à coup baisser la garde" face au virus. 


"Il reste encore 30% des 12-17 ans à vacciner et entre 10 et 15% des plus de 80 ans qu'il va vraiment falloir chercher parce qu'ils ont besoin de cette vaccination. C'est pour les protéger eux que nous nous sommes tous vaccinés", a-t-elle rappelé.

LA GESTION DE LA PANDÉMIE DEVANT LES TRIBUNAUX EN AUTRICHE


Vendredi s'ouvre à Vienne le premier procès d'une longue série intentée par des familles endeuillées par le Covid-19 dans les Alpes autrichiennes au tout début de la pandémie, et qui pointent la responsabilité des autorités.


Plus de 6.000 personnes originaires de 45 pays affirment qu'elles ou leurs proches ont été contaminées dans la station huppée d'Ischgl ou dans les environs en raison de négligences et d'une gestion chaotique en mars 2020.


Selon un rapport d'experts indépendants, une première alerte émise dès le 5 mars par l'Islande, qui s'alarmait du retour de touristes contaminés à Ischgl, a été ignorée. Les skieurs ont continué à s'entasser dans les cabines téléphériques, tandis qu'en soirée la fête battait son plein dans les vallées. 


Parmi les milliers de personnes touchées, environ 5% auraient souffert d'un Covid long, avec des maux de tête, des troubles du sommeil et un essoufflement. Au total, 32 personnes sont décédées, selon l'association de consommateurs VSV qui regroupe les procédures. 

PÉDAGOGIE


La Maison Blanche a proposé à la rappeuse de lui organiser un échange téléphonique avec l'un de ses médecins après que cette dernière a affirmé que le vaccin anti-Covid a rendu un proche impuissant.

Covid-19 : après ses propos anti-vax, Nicki Minaj invitée par la Maison blanche à parler à un médecin

VERS UN ASSOUPLISSEMENT DES RESTRICTIONS SANITAIRES ?


La quatrième vague du Covid est-elle bientôt terminée ? Les indicateurs sont presque tous au vert grâce à la vaccination massive. Ce jeudi, Emmanuel Macron a laissé entendre que les restrictions sanitaires pourraient être assouplies. Que faut-il donc comprendre ?

Covid-19 : la France proche du bout du tunnel ?

DÉCONFINEMENT PROGRESSIF EN POLYNÉSIE FRANÇAISE


Le haut-commissaire Dominique Sorain et le président de la Polynésie française Edouard Fritch ont annoncé, jeudi à Papeete, le maintien du couvre-feu mais une levée progressive du confinement et la reprise des cours dès lundi dans cette collectivité d’outre-mer.


Le confinement sera maintenu le week-end dans les îles les plus peuplées, mais il sera levé en semaine. Les restaurants pourront rouvrir et le sport sera autorisé, en dehors des compétitions. Les musées, salles d’exposition et cinémas restent en revanche fermés. 


Les rassemblements de plus de dix personnes sont interdits. Les croisières pourront reprendre, sous réserve que le personnel comme les passagers soient vaccinés.

OBLIGATION VACCINALE AU CHU DE GUADELOUPE


Le directeur général du CHU de Guadeloupe, où plus de 70% des agents ne sont pas vaccinés contre le Covid-19, a estimé jeudi être "dans l'impossibilité" de les suspendre, comme le prévoit la loi sur l'obligation vaccinale, entrée en vigueur mercredi.

 "Je ne peux pas appliquer la loi", a affirmé à l'AFP Gérard Cotellon, le directeur de l'établissement hospitalier où 74,19% du personnel non médical n'a pas encore entamé de parcours vaccinal. Une situation qui le met "dans l'impossibilité" de suspendre les agents non vaccinés, sous peine de pénaliser l'activité du CHU, a-t-il estimé.

"Je prends donc sur moi cette responsabilité de faire tourner l'hôpital, malgré la loi", a-t-il déploré. 

COLOMBIE 


La Colombie va proposer une troisième dose de rappel du vaccin contre le Covid-19 aux personnes âgées de plus de 70 ans, a annoncé jeudi le ministère de la Santé.  La mesure prendra effet à partir du 1er octobre. 

La Colombie a administré quelque 37,8 millions de doses de vaccins Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Janssen et Sinovac. Près de 16 millions de personnes sont complètement vaccinées dans ce pays d'environ 50 millions d'habitants. Toute personne âgée de plus de 12 ans est éligible.

BOLSONARO TOUJOURS PAS VACCINÉ 


Le président brésilien Jair Bolsonaro, qui n'est pas vacciné contre le Covid-19, a assuré jeudi qu'il se rendrait à l'Assemblée générale de l'ONU la semaine prochaine à New York, où un certificat de vaccination sera pourtant obligatoire.

Mais, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a reconnu qu'il ne pouvait pas imposer cette contrainte aux chefs d'État.

Le président brésilien a dit qu'il se ferait vacciner "le dernier jour", lui qui a déjà répété plusieurs fois qu'il serait "le dernier Brésilien" à se faire administrer un vaccin anti-Covid.

VACCINATION


L'Afrique va recevoir près de 500 millions de doses de moins qu'initialement prévu, déplore ce jeudi l'OMS, qui regrette que "les pays riches s'emploient à écarter le dispositif Covax du marché".

Covid-19 : l'Afrique va recevoir 500 millions de doses de vaccin de moins que prévu, déplore l'OMS

ALLEMAGNE : FACEBOOK SUPPRIME DES COMPTES D'OPPOSANTS AUX RESTRICTIONS


Le géant américain des réseaux sociaux Facebook a annoncé ce jeudi la suppression de comptes, pages et groupes liés à la mouvance des "libres penseurs" en Allemagne, une mouvance hostile aux restrictions destinées à lutter contre le Covid-19. La mesure, qui intervient à dix jours des élections législatives en Allemagne, concerne aussi des comptes Instagram, propriété de Facebook, a-t-il précisé.


Le groupe californien a justifié sa décision par le fait que ces "libres penseurs" diffusaient notamment "des informations erronées sur la santé, des discours de haine et des incitations à la violence". 

CONFINEMENT ASSOUPLI EN MARTINIQUE


Le confinement en vigueur en Martinique sera assoupli à partir du lundi 20 septembre grâce à l'amélioration de la situation sanitaire, a annoncé ce jeudi le préfet de l'île antillaise. Plusieurs phases vont se succéder.


La première aura lieu à partir de lundi. Les déplacements seront autorisés dans un rayon de 10 km, au lieu d'1 km autour du domicile jusque-là. En revanche, les horaires du couvre-feu resteront inchangés : il sera toujours interdit de se déplacer entre 19h et 5h, sauf motif impérieux. L'accès aux plages sera de nouveau autorisé en mode dynamique. La navigation sera possible avec la règle de six passagers maximum pour les bateaux privés.


À partir du mercredi 22, les commerces non-essentiels pourront rouvrir en respectant l'obligation du port du masque et la jauge de 8 mètres carrés par personne. Les restaurants et les salles de sports pourront, eux aussi, lever le rideau, le pass sanitaire y sera obligatoire.

ITALIE : LE PASS SANITAIRE EXIGÉ AU TRAVAIL


Afin de se protéger d'une éventuelle nouvelle vague dans les prochaines semaines, l'Italie espère vacciner "tout le capital humain du pays". Pour y parvenir, le pass sanitaire sera obligatoire sur tous les lieux de travail à compter du 15 octobre.

Covid-19 : en Italie, le pass sanitaire sera désormais obligatoire au travail

PYRÉNÉES-ATLANTIQUES : FIN DU MASQUE OBLIGATOIRE DANS LES RUES DU LITTORAL


Le département des Pyrénées-Atlantiques a levé l'obligation du port du masque dans les rues de communes du littoral basque tout en maintenant son usage dans tous les lieux accueillant du public et sites soumis au pass sanitaire, a annoncé ce jeudi la préfecture.


Durant l'été, face à la reprise de l'épidémie, la préfecture avait rendu le masque obligatoire sur la voie publique dans des zones touristiques de la côte basque comme à Bayonne, Biarritz et Saint-Jean-de-Luz.

LE TAUX DE POSITIVITÉ AU PLUS BAS DEPUIS DEUX MOIS


Le taux de positivité, qui mesure la proportion de cas positifs par rapport au nombre de personnes testées, est en baisse, à 1,8% contre 1,9% la veille, selon Santé publique France. Il atteint son plus bas niveau depuis le 17 juillet (1,6%).

"LE PASS SANITAIRE EST CONTRE-PRODUCTIF", SELON N. DUPONT-AIGNAN


"Je me réjouis que le pass sanitaire soit retiré progressivement", déclare sur LCI Nicolas Dupont-Aignan, candidat à la présidentielle, alors qu'Emmanuel Macron a laissé entendre ce lundi que cette mesure pourrait être progressivement retiré. "Le pass sanitaire est mauvais pour l'économie et contre-productif sur le plan sanitaire. Tout le monde sait que même vacciné, vous transmettez le virus. "

AVANCÉE DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION


L'objectif des 50 millions de primo-vaccinés, que le gouvernement espérait fin août, est proche d'être atteint.

VERS UN ALLÈGEMENT DES RESTRICTIONS SANITAIRES ?


Le taux d'incidence baisse, la campagne de vaccination avance, le nombre de patients à l'hôpital diminue... Se dirige-t-on vers un allègement des restrictions ?

Urgent

PRÈS DE 240.000 INJECTIONS CE JEUDI


Selon les données du ministère de la Santé, 237.226 injections de vaccin ont été réalisées ce jeudi dans le pays. Parmi elles, 65.977 premières doses.


Désormais, plus de 49,9 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin (soit 74% de la population totale), et plus de 47,2 millions ont terminé leur cycle vaccinal (soit 67%).

VACCINATION OBLIGATOIRE : 728 MÉDECINS ITALIENS SUSPENDUS


La Fédération nationale des ordres de médecins a confirmé ce jeudi à l'AFP que 728 médecins italiens sont actuellement suspendus parce que non vaccinés.

APRÈS AVOIR SUPPRIMÉ 3000 EMPLOIS PENDANT LA CRISE, RYANAIR VEUT EN CRÉER 5000


La compagnie irlandaise low-cost Ryanair a annoncé ce jeudi son intention d'accélérer sa reprise post-Covid et prévoit de créer 5000 emplois sur cinq ans, ce qui compenserait les quelque 3000 suppressions d'emplois décidées au début de la crise sanitaire.


"Ryanair prévoit de créer 5000 nouveaux emplois de pilotes, de personnel de cabine et d'ingénieurs au cours des cinq prochaines années", a annoncé son patron Michael O'Leary dans un communiqué, après s'être exprimé à l'assemblée générale annuelle de la compagnie qui se tenait à Dublin. L'industrie aérienne a été l'une des plus durement frappée par la pandémie avec un trafic annihilé pendant des mois. 

Urgent

8128 NOUVEAUX CAS CE JEUDI


Selon Santé publique France, 8128 nouvelles contaminations ont été enregistrées ce jeudi dans le pays. Un indicateur en baisse sur une semaine : il s'élevait à 10.969 jeudi dernier.


Sur les sept derniers jours, la moyenne des nouveaux cas quotidiens s'établit à 8130.

LE POINT SUR LES INDICATEURS


Ce jeudi, Emmanuel Macron a annoncé que des contraintes seront levées dès que les conditions sanitaires le permettront. Un espoir de retour à la normale ? On fait le point sur les chiffres de l'épidémie.

Épidémie de Covid : des chiffres qui incitent à l’optimisme ?

"LA COUVERTURE VACCINALE PAS SUFFISANTE POUR ÉVITER UNE CINQUIÈME VAGUE"


"L'objectif du pass sanitaire était de pousser à la vaccination, il l'a atteint", admet sur LCI le chef du service de réanimation de l'hôpital Lariboisière (Paris), Pr Bruno Mégarbane, alors qu'Emmanuel Macron a laissé entendre que cette mesure pourrait prochainement prendre fin.


"Pour autant, les contaminations vont arrêter de se réduire", prévient-il. "Quand le temps va se refroidir, le virus va se remettre à circuler. La couverture vaccinale n'est pas suffisante pour éviter une cinquième vague : presque 10% de la population de plus de 60 ans n'est pas vaccinée. Ce réservoir est suffisamment important pour encombrer nos hôpitaux."

L'AFRIQUE VA MANQUER DE VACCINS


Le mécanisme Covax ayant revu à la baisse ses prévisions d'expédition de vaccins vers les pays pauvres, l'Afrique va manquer de presque 500 millions de doses par rapport à l'objectif mondial de 40% de vaccinés à la fin de l'année, a regretté ce jeudi l'OMS.


Covax va en effet expédier en Afrique environ 150 millions de vaccins de moins que ce qui était prévu. En prenant en compte ce déficit, 470 millions de doses de vaccin attendues sur le continent permettront de vacciner seulement 17% de la population, a estimé le bureau régional pour l'Afrique de l'Organisation mondiale de la santé lors de son briefing hebdomadaire. Il en faudrait deux fois plus pour atteindre les 40%.

99% DES AGENTS DE L'AP-HP VACCINÉS


Selon l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP), 99% des 100.000 agents que compte l'établissement public de santé sont vaccinés.

Urgent

LES HOSPITALISATIONS TOUJOURS EN BAISSE


Selon les données de Santé publique France, 9297 personnes sont hospitalisées pour une infection au Covid-19, soit 258 de moins que mercredi. Parmi elles, 1952 figurent en soins critiques, soit 7 de moins que la veille.


En outre, 65 nouveaux décès sont à déplorer ces dernières 24 heures.

AU BRÉSIL, LA CAMPAGNE DE VACCINATION A TROUVÉ SON RYTHME


Au Brésil, la vaccination a enfin atteint un rythme élevé après des débuts poussifs, et le nombre de décès a chuté de façon significative dans le deuxième pays le plus endeuillé au monde par la pandémie. La vaccination a avancé lentement au début, avec des interruptions dues à l'absence de doses disponibles, un retard imputé par les spécialistes à la gestion chaotique du gouvernement Bolsonaro, dans un pays qui avoisine les 600.000 morts.


Mais aujourd'hui, le Brésil a déjà injecté plus de 214 millions de doses, pour se hisser au quatrième rang mondial, après la Chine, l'Inde et les États-Unis, selon le site d'analyse de données OurWorldInData. C'est surtout le troisième pays qui vaccine le plus actuellement, avec 1,5 million d'injections quotidiennes en moyenne.

LE FORUM ÉCONOMIQUE MONDIAL DE RETOUR EN 2022


Le Forum économique mondial (WEF), qui avait dû renoncer à réunir les dirigeants politiques et économiques cette année en janvier à Davos (Suisse) en raison de la pandémie, a annoncé qu'il entendait y revenir dès 2022. Dans un communiqué, le WEF a indiqué que la réunion annuelle se tiendra du 17 au 21 janvier prochain dans la célèbre station de ski suisse autour du thème "Travailler ensemble, restaurer la confiance".


"Les principaux dirigeants d'entreprises, de gouvernements et de la société civile se réuniront en personne pour aborder la question des failles économiques, environnementales, politiques et sociales exacerbées par la pandémie", ont précisé les organisateurs.

POUR JOE BIDEN, "NOUS AVONS LES OUTILS POUR VAINCRE LE COVID"


"Nous avons les outils pour vaincre le Covid-19", d'après le président américain Joe Biden. "Nous devons terminer le travail, avec la science et avec confiance."

ALPES-MARITIMES : LE PASS SANITAIRE DANS LES CENTRES COMMERCIAUX "PAS RECONDUIT"


Dans les Alpes-Maritimes, "suite à la baisse sensible et continue des indicateurs sanitaires, l'arrêté concernant le pass sanitaire dans les centres commerciaux n'a pas été reconduit", indique la préfecture.


Toutes les autres mesures restent en vigueur. Dans le département, le taux d'incidence est actuellement de 159 cas pour 100.000 habitants.

SOIRÉES CLANDESTINES EN PLEIN CONFINEMENT : LA GÉRANTE D'UNE DISCOTHÈQUE RELAXÉE


La cour d'appel de Grenoble a relaxé la responsable d'une discothèque de l'Isère où s'étaient déroulées, durant le premier confinement, des soirées clandestines en dépit des restrictions sanitaires, a appris l'AFP de source judiciaire, confirmant une information du Dauphiné Libéré.


La juridiction a également renvoyé des fins de la poursuite la société gestionnaire de l'établissement, qui avait été condamnée en première instance à 20.000 euros d'amende.

LE DÉLAI D'ATTENTE AVANT LA VACCINATION AU PLUS BAS


Selon les données de la plateforme Doctolib, au moment de la prise de rendez-vous, il faut attendre en moyenne 3,9 jours avant de recevoir l'injection. Cet indicateur est au plus bas depuis le début de la campagne vaccinale.

LA TUNISIE ROUVRE SES FRONTIÈRES AVEC LA LIBYE


La présidence tunisienne a annoncé ce jeudi la réouverture, à partir de vendredi, des postes-frontières avec la Libye, fermés depuis plus de deux mois en raison de la pandémie. Cette décision a été prise par le président tunisien Kais Saied au lendemain d'une réunion entre des délégations sanitaires et sécuritaires tunisienne et libyenne.


Kais Saied a souligné "la nécessité de respecter pleinement le protocole sanitaire" qui pourrait être révisé "au regard de l'évolution de la situation sanitaire dans les deux pays". "Tout manquement à ces exigences pourrait entraîner un réexamen de la décision de rouvrir les postes frontaliers", a ajouté la présidence.

OÙ LE VIRUS CIRCULE-T-IL LE MOINS ?


Selon les dernières données, 14 départements de France métropolitaine possèdent désormais un taux d'incidence inférieur à 50. Il s'agit de la Manche, le Calvados, l'Orne, la Mayenne, la Vendée, la Charente, la Lozère, la Corrèze, la Creuse, la Saône-et-Loire, la Nièvre, le Loir-et-Cher, l'Aisne et la Somme.

AIDES À DOMICILE NON VACCINÉS, LE CASSE-TÊTE DES PLANNINGS


Depuis hier, la suspension des soignants qui refusent la vaccination oblige les aides à domicile à travailler plus.

OÙ EN EST L'ÉPIDÉMIE EN FRANCE ?


Taux d'incidence, nombre de personnes en soins critiques... On fait le point sur les indicateurs.

APRÈS LA FRANCE, L'ESPAGNE LANCE LA TROISIÈME DOSE DANS LES EHPAD


L'Espagne a décidé ce jeudi d'administrer une troisième dose de vaccin  aux pensionnaires des maisons de retraites du pays, a annoncé le ministère de la Santé. La commission de santé publique du ministère a décidé d'administrer "une dose supplémentaire aux personnes vivant dans des maisons de retraite, compte tenu de leur fragilité, de leur profil de polypathologie et du fait qu'elles vivent dans des environnements fermés", a indiqué le ministère dans un communiqué.


Cette troisième dose sera aussi administrée à d'autres groupes de personnes à risque comme des patients greffés ou placés sous des traitements affaiblissant les défenses immunitaires, a ajouté le ministère, qui avait déjà décidé début septembre une troisième dose pour certaines personnes très immunodéprimées.

TOURISME À PARIS


Malgré un premier semestre toujours fortement marqué par la crise sanitaire avec 78% de touristes en moins par rapport à 2019, "l'été vécu à Paris donne des signes d'une reprise progressive de l'activité", selon le comité régional du tourisme.


Entre janvier et juin 2021, 5,2 millions de touristes se sont rendus à Paris et en Ile-de-France, soit 39% de moins qu'en 2020 et 78% de moins qu'en 2019. En 2020, la destination Paris Ile-de-France a perdu 33 millions de touristes par rapport à 2019, impliquant un manque à gagner de 16 milliards d'euros pour les acteurs de la filière, a rappelé Eric Jeunemaître, président du comité régional du tourisme Paris-Ile-de-France. "Le premier semestre 2021 est dans la même veine", a-t-il déploré.

"NOUS NE SOMMES PAS FÉTICHISTES DU PASS SANITAIRE"


Après le président de la République, le porte-parole du gouvernement laisse entendre, à son tour, que le pass sanitaire pourrait connaître des allègements en raison de la baisse de l'épidémie.

Infos précédentes

Toutes nos infos sur la pandémie en cliquant ici.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Dans les trains longue distance, "99% des voyageurs contrôlés" ont un pass sanitaire

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

Covid-19 : bientôt un allègement des restrictions en France ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.