Coronavirus : un médecin hospitalier de Moselle est décédé

Description du sujet digitial
Santé

Toute L'info sur

Coronavirus : la pandémie qui inquiète la planète

CORONAVIRUS - La pandémie de Covid-19 continue de propager à travers le monde, et notamment aux Etats-Unis, avec un nombre de cas en forte hausse. En France, où la population connaît son 14e jour de confinement ce lundi 30 mars, l'évacuation des patients des régions les plus touchées se poursuit.

Un médecin hospitalier est mort du Covid-19, a annoncé la directrice générale du centre hospitalier régional de Metz (Moselle).  Sixième de cette profession à succomber au coronavirus, il comptait parmi "un peu plus de quarante personnels hospitaliers" de cet hôpital à être infecté, a noté Marie-Odile Saillard, lundi 30 mars. Parmi eux, des personnes placés aussi en réanimation, mais "aussi des gens malades, mais pas gravement malade".

Il s'agit du sixième médecin hospitalier à mourir du Covid-19, huit jours après qu'un urgentiste de Compiègne, deux médecins (un gynécologue et un généraliste) du Haut-Rhin, et deux généralistes de Moselle et de Haute-Saône avaient été tués.

Live

ITALIE 


Une lueur d'espoir peut-être : le nombre de décès en Italie est au plus bas depuis plus de deux semaines, annoncent les officiels. Les autorités font état de 525 morts au cours de ces 24 dernières heures. 


Cela représente une baisse d'un quart des décès par rapport à samedi (681). Il faut remonter au 19 mars pour trouver un bilan plus faible (427). Près de 16.000 personnes sont mortes du Covid-19 en Italie, pays le plus endeuillé du monde, selon les chiffres officiels. 

BILAN EN ESPAGNE 


L'Espagne enregistre ce dimanche, 674 morts dues au coronavirus. Un chiffre en baisse pour le troisième jour consécutif, tandis que la pression se relâche sur les hôpitaux submergés sous l'afflux de malades.


Le total des décès depuis le début de la pandémie se monte à 12.418, selon les chiffres du ministère de la Santé, soit le nombre de morts le plus élevé dans le monde derrière l'Italie. Mais le bilan de 674 est le plus bas en dix jours. Le nombre des morts quotidiennes avait atteint un pic de 950 le jeudi 2 avril.


Le nombre des cas confirmés de Covid-19 a, quant à lui, progressé de 4,8%, passant à 130.759, contre 14% il y a dix jours, ce qui montre que la contagion ralentit. Le nombre des malades déclarés guéris a augmenté de 11% à 38.080.

HAITI 


Haïti fait part de son premier décès dû au nouveau coronavirus, a annoncé le ministère de la santé et de la population dans un communiqué de presse. La victime, un homme de 55 ans, souffrait de diabète et d'hypertension, ont précisé les autorités sanitaires. Cette personne avait été recensée parmi les 21 cas de Covid-19 officiellement identifiés à date sur l'ensemble du territoire haïtien. 


Dans ce pays démographiquement jeune, plus de la moitié des malades diagnostiqués sont âgés de moins de 45 ans, selon le dernier bilan publié samedi soir par le ministère de la santé. Haïti n'a réalisé que 218 tests depuis la confirmation des deux premiers cas de coronavirus dans le pays le 19 mars.


Cette faible activité du laboratoire national et l'absence de toute information quant au mode de contamination des malades poussent la communauté médicale nationale à critiquer les autorités dans leur gestion de la crise sanitaire. 

COOPÉRATION EUROPÉENNE 


Six patients français touchés par le Covid-19 seront traités "dans les jours à venir" dans un hôpital tchèque à Brno, dans le sud du pays, a déclaré dimanche le Premier ministre tchèque Andrej Babis à la télévision publique. 


"La France nous a demandé de l'aide, nous avons répondu à l'appel. Dans les jours à venir, l'hôpital universitaire de Brno devrait accepter six patients de France", a déclaré M. Babis. "Nous avons offert à la France 14 lits parce que nous avons une capacité suffisante. Si nos collègues en France ont des problèmes considérables, nous devons les aider", a-t-il ajouté. 


Jusqu'à samedi, la France avait enregistré 7.560 décès dus au coronavirus, tandis que 28.143 personnes étaient soignées dans des hôpitaux. La République tchèque a recensé 4.543 cas confirmés de virus, dont 67 décès, à dater de  dimanche soir. 

PAKISTAN 


Quelque 20.000 fidèles ayant participé malgré la progression du Covid-19 à un rassemblement géant d'un mouvement rigoriste musulman à Lahore ont été mis en quarantaine. Les autorités pakistanaises en recherchent toujours des dizaines de milliers d'autres.


Face à la propagation du nouveau coronavirus, le gouvernement avait interdit cette itjema, une réunion de masse du Tablighi Jamaat. Mais ses organisateurs étaient passés outre et, selon eux, plus de 100.000 personnes en provenance de 70 pays s'étaient retrouvées à cette occasion du 10 au 12 mars dans les environs de la capitale du Pendjab (est). Ces fidèles, que les autorités voudraient désormais soumettre à des tests pour savoir s'ils sont porteurs du virus, se sont depuis éparpillés au Pakistan et hors de ses frontières.


Dans la seule ville de Lahore, 7.000 de ces missionnaires musulmans ont été jusqu'à présent mis en quarantaine, tandis que 8.000 autres ont subi le même sort dans la province méridionale du Sindh et 5.300 dans celle de Khyber Pakhtunkhwa (nord-ouest), dont "certains ont été testés positifs", a déclaré dimanche à l'AFP Ajmal Wazir, un porte-parole de l'administration cette région.

EN DIRECT 


Où en est la recherche sur ce virus ? Les explications de Jean-Claude Manuguerra, chercheur à l'Institut Pasteur

TRANSFERT DE PATIENTS 


41 malades franciliens atteints du Covid-19 sont arrivés ce dimanche à bord de deux trains sanitaires en Bretagne pour être hospitalisés dans la région, a annoncé la préfecture. "Deux trains sanitaires ont été mobilisés. Ils ont réalisé le transfert de 41 patients hospitalisés en réanimation, depuis les établissements de la région Ile-de-France", indique la préfecture.


Selon les services de l’État, "le premier train a assuré le transport de 20 patients à destination des centres hospitaliers de Vannes, Lorient et de Quimper". "Le second train a assuré le transfert de 21 patients, répartis entre le CHU de Rennes, les centre hospitaliers de San-Malo, Morlaix, le CHU de Brest et l'hôpital d’instruction des Armées à Brest", a poursuivi la préfecture.

LE PCF PLAIDE POUR LA SANTE DES SALARIES 


Le Parti communiste a critiqué dimanche la publication de règles sanitaires à respecter dans le BTP face au coronavirus, qui encouragent selon lui la reprise des chantiers au "mépris de la santé des 2 millions de salariés" du secteur.


Dans un communiqué de presse, le parti juge "irresponsable" ce "guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction" publié en fin de semaine.


"L’objectif de ce guide n’est que de protéger juridiquement les employeurs. Le gouvernement veut faire reprendre à marche forcée le plus grand nombre possible de chantiers du BTP, au mépris de la santé de ses 2 millions de salariés", affirme le PCF.


Hormis la CFDT (2e syndicat dans le bâtiment, 3e dans les travaux publics), tous les syndicats du secteur s'opposent à un redémarrage de l'activité, qui "mettra de côté la santé et des vies en danger" selon eux.

Urgent

ITALIE 


Une lueur d'espoir peut-être : le nombre de décès en Italie est au plus bas depuis plus de deux semaines, annoncent les officiels. Les autorités font état de 525 morts au cours de ces 24 dernières heures. 


Cela représente une baisse d'un quart des décès par rapport à samedi (681). Il faut remonter au 19 mars pour trouver un bilan plus faible (427). Près de 16.000 personnes sont mortes du Covid-19 en Italie, pays le plus endeuillé du monde, selon les chiffres officiels. 

ETHIOPIE


Le pays fait état de son premier décès dû à la maladie causée par le nouveau coronavirus. Il s'agit d'une femme de 60 ans. "C'est mon plus profond regret d'annoncer le premier décès d'un patient atteint de #COVID19 en Éthiopie", a déclaré la ministre de la santé sur Twitter. 


 La victime était une Ethiopienne de 60 ans qui avait passé six jours en soins intensifs. Le Premier ministre Abiy Ahmed a également présenté dimanche ses condoléances dans un tweet.


 L'Ethiopie, pays de la Corne de l'Afrique de plus de 100 millions d'habitants, a confirmé son premier cas de COVID-19 le 13 mars et n'a enregistré officiellement depuis que 43 cas, pour la plupart des personnes ayant  récemment voyagé à l'étranger. 

SERVICE NATIONAL UNIVERSEL 


Le secrétaire d'Etat en charge de la Jeunesse Gabriel Attal annonce l'inversion du calendrier des deux phases du Service national universel (SNU), qui devait débuter fin juin, en raison de la crise sanitaire du covid-19.


Les quelque 30.000 jeunes volontaires de 16 ans engagés pour effectuer un SNU devaient initialement débuter leur service par un séjour collectif de "cohésion", du 22 juin au 3 juillet, hors de leur département de résidence, puis réaliser une mission d'intérêt général à partir de la prochaine rentrée scolaire. 


"Nous allons inverser les deux", a déclaré le ministre sur France3. "Nous allons commencer au début du mois de juillet par la mission d'intérêt général où les jeunes pourront s'engager auprès d'une association ou d'un corps en uniforme qui est mobilisé pour venir en aide aux Français, et puis le séjour de cohésion aura lieu évidemment quand les conditions sanitaires le permettront", a-t-il expliqué.


"On voit bien que notre pays cette année a peut-être plus que jamais besoin d'engagement, donc il serait incompréhensible qu'il n'y ait pas de Service national universel cette année. Pour autant, évidemment, on l'adapte", a dit M. Attal.

PAROLES DE SOIGNANTS 


Comment eux, vivent-ils cette crise sanitaire ? Nous avons recueillis les témoignages de trois soignants, en première ligne. 

"On a tous la boule au ventre" : pour les jeunes soignants, la lutte contre l'épidémie est une véritable épreuve

TRANSFERT DE PATIENTS

ANGLETERRE 


Le gouvernement britannique durcit le ton. Il a menacé, ce dimanche de durcir le confinement de la population s'il était bafoué. Pour tenter de ralentir la propagation de l'épidémie, le gouvernement britannique a décrété le 23 mars un confinement d'au moins trois semaines de la population, qui n'est autorisée à sortir que pour faire des courses, se faire soigner ou faire de l'exercice une fois par jour. 


Et ce dimanche, il a une nouvelle fois exhorté les Britanniques à se conformer à ces règles et à ne pas se laisser tenter par le beau temps de flâner dehors. "Prendre un bain de soleil est contraire aux règles", a insisté le ministre de la Santé Matt Hancock, lui-même guéri du nouveau coronavirus, sur Sky News. 


Il s'est offusqué de ce qu'une "petite minorité" ne respectait toujours pas ces directives. Et sur la BBC, il a prévenu que l'exécutif n'hésiterait pas à interdire l'exercice en plein air si elles n'étaient pas suivies. "Si vous ne voulez pas que nous décidions d'interdire toute forme d'exercice hors de chez vous, vous devez suivre les règles", a-t-il dit.

CONVALESCENCE AU CNE DE LA FÉDÉRATION DE TENNIS


Des patients atteints du covid-19 mais ne nécessitant plus d'être hospitalisés mais encore contagieux vont être hébergés au sein du centre national d'entraînement de la Fédération française de tennis (FFT), à Paris, a annoncé dimanche l'AP-HP dans un communiqué.


Dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de coronavirus, la FFT a "mis à disposition de l'Assistance Publique – Hôpitaux de Paris une partie de son centre national d'entraînement situé dans le 16ème arrondissement de Paris", indique le communiqué.


Ce bâtiment servira à héberger provisoirement des patients de l'AP-HP "susceptibles de rentrer à domicile sur le plan médical, mais qui ne le peuvent pas en raison du risque potentiel de contagiosité pour leur entourage", précise le communiqué.


Au total, 38 malades pourront être accueillis dans cette structure d'hébergement. "Les premiers patients seront accueillis dans les prochains jours", indique l'AP-HP, qui salue une "coopération" contribuant à "soulager les services hospitaliers".

BILAN DANS L'ETAT DE NEW YORK 


Le gouverneur de l'Etat annonce à l'instant : 594 décès en 24 heures, portant le bilan à 4.159 décès depuis le début de la pandémie.

BONNE HUMEUR 


Parce qu'au milieu de ce confinement et de cette crise sanitaire, il faut malgré tout, garder le sourire. Nous avons trouvé un médecin américain, Jason Campbell, interne en réanimation américain, dans un hôpital de l'Oregon. Admirez les pas de danse ! 

DÉCLARATION D'ELIZABETH II


Cette déclaration rarissime est à suivre ce soir sur LCI. 

ANGLETERRE - FOOTBALL ET CHÔMAGE PARTIEL 


Le club de Manchester City indique ce dimanche, qu'il n'aurait pas recours au dispositif de chômage partiel mis en place par le gouvernement britannique en raison des conséquences économiques liées à la pandémie de coronavirus.


Cinq clubs de Premier League, Liverpool, Tottenham, Newcastle, Norwich et Bournemouth ont annoncé ces derniers jours avoir mis leur personnel non joueur en chômage partiel, Manchester City ne compte pas le faire.


"Nous pouvons confirmer, à la suite d'une décision du président et du conseil d'administration la semaine dernière, que Manchester City n'utilisera pas le programme de chômage partiel du gouvernement, mis en place en raison du coronavirus", a déclaré le club mancunien.


Le dispositif du gouvernement prévoit la prise en charge à 80% des revenus du salarié jusqu'à 2.500 livres par mois (soit 2.800 euros). Les 20% restant étant parfois pris en charge par le club, à l'image de Liverpool.

EXPLICATIONS 


Comment se sont organisés les pays dans lesquels, le port du masque est obligatoire pour tous ?

Coronavirus : comment font les pays qui ont rendu le port du masque obligatoire pour tous ?

LIBYE 


Un ancien haut dirigeant de la rébellion anti-Kadhafi décède du coronavirus, annonce le parti. Il s'agit de Mahmoud Jibril, ex-chef de l'exécutif de la rébellion libyenne ayant contribué à renverser le régime de Mouammar Kadhafi en 2011. Mahmoud Jibril, 68 ans, "est décédé aujourd'hui au Caire après une hospitalisation de deux semaines", a déclaré à l'AFP Khaled al-Mrimi, secrétaire général de l'Alliance des forces nationale (AFN), parti fondé et dirigé depuis 2012 par M. Jibril.

SINGAPOUR 


Singapour a placé près de 20.000 travailleurs migrants en quarantaine après avoir constaté la hausse du nombre de contaminations au nouveau coronavirus, notamment au sein des résidences où dorment ces ouvriers, ont annoncé les autorités dimanche.


La cité-Etat était parvenue à garder sous contrôle la progression de l'épidémie sur son territoire grâce à la mise en place de tests et le traçage des contacts après infection, mais le nombre de cas a considérablement augmenté ces derniers jours pour atteindre 1.309 cas (six morts).


Pas moins de 120 nouvelles contaminations ont été recensées dimanche, un record pour Singapour en une journée, et parmi elles, nombreux étaient les cas liés aux chambres où vivent les travailleurs étrangers. Deux résidences hébergeant 19.800 travailleurs ont été placées en quarantaine et leurs occupants recevront sur place des soins, des repas et les fournitures essentielles, ont indiqué les autorités dans un communiqué.


La cité-Etat compte environ 280.000 ouvriers étrangers travaillant dans le bâtiment. Parmi eux, de nombreux Bangladais et Chinois, hébergés dans des chambres ou dortoirs à l'intérieur d'immenses résidences.

RESPECT DU CONFINEMENT EN ITALIE 


Le nombre des amendes pour infraction aux règles de confinement a dépassé les 9.300, ce samedi en Italie. Il s'agit du chiffre le plus élevé depuis le jeudi 26 mars dernier, alors que même les activités professionnelles autorisées étaient en grande partie à l'arrêt.


Au total, 9.284 personnes ont été verbalisées pour s'être retrouvées hors de leur domicile sans justification, 54 pour avoir présenté une fausse attestation sur l'honneur et 10 pour avoir violé la quarantaine en étant positives au Covid-19, d'après les chiffres communiqués dimanche par le ministère de l'Intérieur. En ce qui concerne les activités commerciales, 173 entreprises ont été sanctionnées, dont 14 provisoirement fermées et 13 définitivement.


À Milan, selon les données recueillies par les autorités régionales, la mobilité de la population est passée samedi de 38% à 30%, un chiffre conforme au samedi précédent mais les sanctions sont de plus en plus lourdes. 


Le ministère prépare actuellement un plan de contrôle pour les fêtes de Pâques et les jours précédents dans le but de d'éviter que des familles ne tentent de se rendre dans leur résidence secondaire quand les cours en ligne pour écoliers vont s'interrompre.

VACCINATIONS DES NOURRISSONS 


La Haute autorité de santé rappelle qu'il est important de faire vacciner votre enfant, même en période de pandémie. 

ESPAGNE 


En Espagne, le confinement se vit parfois dans la bonne humeur. Ici, à Barcelone, des colocataires ont fait danser leurs voisins durant de longues minutes. 

LIENS ENTRE PATIENTS ET PROCHES 


Comment les hôpitaux s'adaptent-ils pour maintenir un lien entre les patients et leurs familles ? Notre reportage à Massy et à Metz. 

Les hôpitaux de Massy et de Metz s'adaptent pour maintenir le lien entre le patient et ses proches

DÉCÈS D'UN AGENT DE LA SÛRETÉ RATP 


Cyril Boulanger était marié et père de famille. Il était également agent de sûreté à la RATP et âgé de 37 ans. Il est décédé du coronavirus, après une hospitalisation dans un état grave, depuis la semaine dernière.

SIGNAL D'ALARME 


Nicolas Mansencal, Chef de service de Cardiologie à Hôpital Ambroise Paré en région parisienne affirme que les admissions pour covid repartent à la hausse, après un court répit.  

SOLIDARITÉ TOUJOURS 


Cinq chefs japonais de Bourgogne ont uni leurs forces pour livrer, ce dimanche une centaine de repas à l'hôpital de Dijon en pointe du combat contre le coronavirus.


"C'est une manière de dire 'arigato', de dire merci", explique à l'AFP Takashi Kinoshita, chef au Château de Courban, à Courban (Côte d'Or). "Chez nous, quand il y a une catastrophe naturelle ou sanitaire, on cherche ce qu'on peut faire. Il faut toujours penser aux autres", explique le chef, dont le restaurant (une étoile au Michelin) a fermé le 14 mars. "C'est naturel", dit-il. 


La semaine dernière, il avait lancé le mouvement en offrant déjà une centaine de repas. "Mais depuis, mes copains chefs japonais m'ont appelé et se sont associés. Chacun prépare ses plats", explique M. Kinoshita. 

NOUVEAU DÉCÈS D'UN MÉDECIN DANS LE HAUT-RHIN


Un médecin généraliste du Haut-Rhin est mort "des suites de l'épidémie de Covid-19", a annoncé dimanche sa famille. Il s'agit du troisième décès d'un praticien dans ce département particulièrement touché par le coronavirus et le septième en France.


Le décès d'André Charon, généraliste de 73 ans qui exerçait à Saint-Louis, dans le sud du Haut-Rhin, est survenu vendredi, a indiqué sa famille dans un faire-part publié dans le quotidien régional L'Alsace. Selon le quotidien, il exerçait à la maison de santé de Folgensbourg, dans l'agglomération de Saint-Louis.


Il s'agit du troisième décès dans le Haut-Rhin d'un médecin des suites du coronavirus, après ceux d'un généraliste de Fessenheim et d'un gynécologue qui exerçait dans une clinique de Mulhouse.


Le Haut-Rhin, et notamment Mulhouse, ont été l'un des foyers les plus actifs de l'épidémie en France depuis un vaste rassemblement évangélique fin février auquel ont participé environ 2.000 personnes.

SOLIDARITÉ 


Comme dans de nombreux endroits en France, la solidarité s'organise pour les soignants. Ici, à Villiers-le-Bel, dans le Val d'Oise. Un département particulièrement touché par le Covid-19.

NOUVELLE BAISSE DE CAS DE COVID-19 EN IRAN


L'Iran connaît un ralentissement du nombre de cas quotidiens pour le cinquième jour de suite, selon les données officielles publiées ce dimanche par les autorités. Le pays a enregistré 2483 nouvelles contaminations. Un chiffre en baisse après le pic de 3111 cas journaliers atteint le 31 mars. Au total, 58.226 cas ont été déclarés officiellement en Iran.


Dans le même temps, le Covid-19 a fait 151 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures, ce qui porte à 3603 morts le bilan officiel, a déclaré le porte-parole du ministère de la Santé Kianouche Jahanpour, lors de son point presse. 

DES MALADES FRANCILIENS TRANSFÉRÉS EN BRETAGNE


De nouveaux patients franciliens atteints du Covid-19 sont arrivés ce dimanche à bord d'un train sanitaire en Bretagne où plusieurs d'entre eux devaient être hospitalisés au CHU de Rennes, a l'AFP. Un TGV est arrivé en gare de Rennes peu avant 13h45. Le nombre de malades accueillis en Bretagne n'était pas connu dans l'immédiat. 

PREMIER CAS AU SOUDAN DU SUD


Un premier cas de Covid-19 a été recensé au Soudan du Sud, ont annoncé ce dimanche les autorités de ce pays, l'un des derniers en Afrique à indiquer que la pandémie a atteint son territoire. "Le Soudan du Sud confirme l'existence d'un cas de coronavirus", a déclaré le premier vice-président Riek Machar, au cours d'une conférence de presse à Juba. Il s'agit d'une femme de 29 ans arrivée au Soudan du Sud en provenance des Pays-Bas, via l'Ethiopie, le 28 février, a-t-il dit. Il n'a pas précisé sa nationalité.

Urgent

PLUS DE 65.000 MORTS DANS LE MONDE


La pandémie de Coid-19 a fait au moins 65.272 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles dimanche à 11h. Plus de 1.206.480 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 190 pays et territoires. Parmi ces cas, au moins 233.300 sont aujourd'hui considérés comme guéris. 

UNE PRISON DE MARTINIQUE DOIT FOURNIR DES MASQUES AUX DÉTENUS


Le tribunal administratif de la Martinique a ordonné samedi à l'administration pénitentiaire et la ministre de la Justice de fournir des masques aux détenus du centre pénitentiaire de Ducos en Martinique, et de se doter de tests de dépistage. Dans une ordonnance dont l'AFP a eu copie, les juges du tribunal administratif, saisis en référé par l'Ordre des avocats du barreau de la Martinique, "estiment que la promiscuité induite par la surpopulation carcérale ne permet pas aux détenus, nonobstant les mesures prises par l'administration pénitentiaire pour limiter les contacts entre eux, de respecter les règles de distanciation sociale". 

UN ZOO-REFUGE TIRE LA SONNETTE D'ALARME


Installé près de Chartres, le zoo-refuge La Tanière se retrouve en difficulté. En cette période de confinement, beaucoup d'animaux sont abandonnés et la situation devient critique.

RÉFERÉ SUR L'ACCÈS AU SOINS DES PERSONNES ÂGÉES


Deux associations ont déposé une requête devant le Conseil d'État pour obtenir que le gouvernement d'Edouard Philippe fixe des règles pour l'accès aux soins des personnes âgées victimes du Covid-19, ont indiqué à l'AFP l'avocat Guillaume Hannotin et le lanceur d'alerte Michel Parigot, confirmant une information du quotidien Le Parisien.


"On sait qu'il y a un tri des patients, par exemple certains ne peuvent pas supporter d'être intubés, mais il doit être fonction de critères médicaux précis, et ne peut répondre à une carence de moyens", explique Michel Parigot, président de l'association Coronavictimes, créée le 19 mars dernier, et du Comité anti-amiante Jussieu.

UN MAIRE ITALIEN PROPOSE DES TESTS SANGUINS À SES ADMINISTRÉS


À Robbio, une ville de 6000 habitants située dans une région de rizières proche de la frontière entre Lombardie et Piémont, le maire Roberto Fracese a décidé d'accélérer le mouvement. "Nous ne pourrons jamais améliorer la situation si nous ne séparons pas" les personnes contaminées et les autres, "le test sanguin sert à cela", a-t-il assuré à l'AFP.


La méthode doit permettre d'identifier les personnes contaminées asymptômatiques et ayant donc développé des anticorps. Les tests sont réalisés sur la base du volontariat.

LE MAROC VA LIBÉRER PLUS DE 5000 DÉTENUS


Le roi Mohammed VI a gracié ce dimanche plus de 5000 détenus pour empêcher que le Covid-19 ne contamine les prisons marocaines, a annoncé le ministère de la Justice. Le monarque a "accordé sa grâce à 5654 détenus et ordonné de prendre toutes les mesures nécessaires pour renforcer la protection des détenus dans les établissements pénitentiaires", a précisé le ministère dans un communiqué. 


Ils ont été sélectionnés selon "leur âge, leur état de santé, la durée de leur détention et leur bonne conduite". Leur libération se fera "par étapes", compte tenu "des circonstances exceptionnelles associées à l'état d'urgence sanitaire et des précautions qui s'imposent."

DES TRAJETS PLUS NOMBREUX POUR LES FRANÇAIS


Avec l'arrivée du printemps et un week-end ensoleillé, la tentation est grande de ne pas respecter le confinement. Et dans les faits, on constate effectivement plus de déplacements ces derniers jours, comme le démontre une application qui traque les déplacements.

Confinement : l'application qui montre que le nombre de déplacements a bien augmenté

PÉCRESSE APPELLE LES FRANCILIENS "À L'AUTO-DISCIPLINE"


La présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse a demandé ce dimanche aux Franciliens de "(rester) au maximum chez (eux)" en dépit du beau temps et de respecter le confinement pour lutter contre le coronavirus. "C'est les vacances, il fait beau, ne cédez pas à la tentation, restez au maximum chez vous", a-t-elle déclaré à BFM TV. "J'appelle tous les habitants de l'Île-de-France à faire preuve d'auto-discipline. Rien ne serait pire qu'un demi-confinement" qui voudrait "dire que tous les efforts, tous les sacrifices auront été vains".


L'Île-de-France est l'une des régions les plus sévèrement touchées par le Covid-19. D'après la DGS, plus de 11.200 personnes y sont hospitalisées. "La situation reste très tendue en Île-de-France, notre système de santé est complètement saturé, nous continuons à transférer des malades ", a expliqué la présidente de la région. "Les soignants ont poussé les murs, néanmoins, il faut que nous les aidions, et pour les aider il faut respecter le confinement."

IL SE PERD DANS LES PYRÉNÉES EN ALLANT CHERCHER DES CIGARETTES


Le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) des Pyrénées-Orientales relate la mésaventure d'un habitant de Perpignan, qui s'est perdu dans les Pyrénées alors qu'il était parti se ravitailler à pied en Espagne malgré le confinement. Il a été retrouvé "épuisé, grelottant de froid et perdu sur les hauteurs du Perthus", village proche de la frontière. 


Pour le secourir, les autorités ont dû mobiliser un hélicoptère de la Sécurité civile et "déployer les grands moyens". Après son hélitreuillage, l'homme a été verbalisé par les gendarmes, et devra s'acquitter de l'amende de 135 euros, pour non respect du confinement.

LE PAPE FRANÇOIS SALUE LES HÉROS "QUI SE DONNENT POUR SERVIR LES AUTRES"


Le pape François a célébré ce dimanche la messe des Rameaux, qui marque l'entrée dans la semaine sainte de Pâques, dans une basilique Saint-Pierre déserte du fait de la pandémie liée au coronavirus. "Aujourd'hui, dans le drame de la pandémie, face à tant de certitudes qui s'effritent, face à tant d'attentes trahies, dans le sens d'un abandon qui nous serre le coeur, Jésus dit à chacun de nous : 'Courage. Ouvre ton coeur à mon amour. Tu sentiras la consolation de Dieu, qui te soutient'", a dit le chef de l'Église catholique dans son homélie.


"Je voudrais le dire spécialement aux jeunes, en cette journée qui, depuis 35 ans leur est consacrée. Chers amis, regardez les vrais héros, qui apparaissent ces jours-ci : ce ne sont pas ceux qui ont renommée, argent et succès, mais ceux qui se donnent eux-mêmes pour servir les autres. Sentez-vous appelés à mettre en jeu votre vie. N'ayez pas peur de la dépenser pour Dieu et pour les autres, vous y gagnerez !", a-t-il ajouté.

JEAN-LUC MÉLENCHON DANS LE GRAND JURY


"On a sciemment appauvri l'État. La part qui a été supprimée de l'impôt sur la fortune est la part sur le capital mobilier, sur les actions. Il faut le rétablir pour récupérer 3 milliards par an. (...) L'impôt, c'est la mutualisation de l'effort. Ce qui ont plus doivent donner plus."

JEAN-LUC MÉLENCHON DANS LE GRAND JURY


Pour les TPE et PME, "il faut une loi de relocalisation, qui aidera les petites entreprises. Je combattrai aussi la sous-traitance sans fin qui fait que, dans des secteurs comme le nucléaire, nous prenons des risques et nous mettons sous pression les petites entreprises."

JEAN-LUC MÉLENCHON DANS LE GRAND JURY


"C'est bien de se poser la question des Ehpad maintenant. Je signale que la député insoumise Caroline Fiat a déposé un rapport sur le sujet il y a deux ans. Et aujourd'hui, elle est retournée à son ancien travail d'aide-soignante pour aider. Elle est notre fierté. (...) On ne doit pas mourir seul quand on est un humain. La main ou la parole qui réconforte est indispensable. Dans les Ehpad, il faut tester le coronavirus pour savoir qui est contaminé, qui ne l'est pas, et permettre que se passe au mieux le moment de la fin de vie."

JEAN-LUC MÉLENCHON DANS LE GRAND JURY


"Je suis toujours méfiant à l'idée des solutions technologiques miracles qui vont nous sauver", sur le tracking et la géolocalisation des individus. "Surtout quand elles impliques une surveillance accrue de la population. (...) Le problème n'est pas juste de savoir qui est contaminé par le coronavirus. Le problème est de savoir comment isoler ceux qui sont malades pour qu'ils ne contaminent pas d'autres personnes."

JEAN-LUC MÉLENCHON DANS LE GRAND JURY


"Si je ferais mieux que le gouvernement actuel ? En tout cas, je ferais différemment. Il faut planifier. En France, c'est le général de Gaulle qui avait mis en place la planification."

LE SÉNÉGAL PROLONGE SON ÉTAT URGENCE


Le président sénégalais Macky Sall a prolongé de 30 jours l'état d'urgence instauré sur tout le territoire face au Covid-19, rapportent les médias publics. L'état d'urgence annoncé la première fois le 23 mars par le chef de l'État est assorti d'un couvre-feu de 20h à 6h. Le décret de prolongation, daté du 3 avril, a été lu à la télévision publique.

JEAN-LUC MÉLENCHON DANS LE GRAND JURY


"Tout le système politique et institutionnel est mis à rude épreuve par le coronavirus. Viendront ensuite la crise économique, puis la crise sociale. Et la crise politique ensuite. (...) Il ne faut pas croire qu'à la fin de l'épidémie, le peuple français applaudira en cadence ceux qui ont pris des décisions contradictoires comme l'espère le gouvernement."

Infos précédentes

Voir aussi

Toutes nos infos sur la pandémie en cliquant ici.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent