Près de 100 agents hospitaliers testés positifs au Covid-19 à Quimper

Près de 100 agents hospitaliers testés positifs au Covid-19 à Quimper

CLUSTER - A l'hôpital de Quimper, près d'une centaine d'agents ont été testés positifs au Covid-19 ces derniers jours. En difficulté, l'établissement tente de s'organiser pour assurer la continuité des soins.

L'hôpital de Quimper est assiégé par le Covid-19. Selon les informations du Télégramme, entre 70 et 100 agents de différents services (oncologie, médecine polyvalente, néphrologie, dialyses…) auraient été testés positifs au coronavirus ces derniers jours. Si aucun cas n'est considéré comme inquiétant, les nombreux arrêts de travail générés par ces contaminations ont perturbé le fonctionnement de l'établissement de santé. L’activité a malgré tout pu être maintenue dans l’ensemble des services, avec notamment des changements de planning et des rappels de congés. C’est la première fois qu’un tel pic est atteint à l’hôpital, rapporte le quotidien.

Toute l'info sur

La France face à une 3ème vague d'ampleur

L'épuisement des équipes en cause ?

Pour tenter de résoudre cette situation, des dépistages quasi généralisés sont organisés sur la base du volontariat. Des procédures de quarantaine ont également été mises en place. Selon le Télégramme, la situation serait en passe d’être maîtrisée.

Pour les délégués CGT de l'hôpital, cette propagation du virus au sein de l'établissement n'a rien à voir avec un éventuel relâchement des agents. "Ils sont tout à fait conscients de l’endroit où ils travaillent et de l’enjeu. Aucun en cette période de fête ne prendrait le risque de se contaminer lui ou ses proches", affirme un représentant syndical. La CGT pointe plutôt du doigt le manque de personnel, qui pousse les salariés de l'hôpital à l'épuisement. "Avec un an de crise, la fatigue est énorme, et cela augmente le risque de contaminations", soutiennent-ils. Interviewée anonymement, une agente hospitalière, elle aussi, assure que toutes les précautions sont prises.

Lire aussi

À Rennes,  le centre hospitalier Guillaume-Régnier est lui aussi dans une situation difficile. Au moins vingt patients et une dizaine de membres du personnel seraient atteints du Covid-19 dans cet hôpital psychiatrique, affirme le Télégramme qui s'appuie sur plusieurs sources internes.

Malgré le confinement, suivi du couvre-feu, les contaminations au Covid-19 progressent toujours en Bretagne. Lundi, l'agence régionale de la santé de Bretagne a lancé un appel à la prudence, à quelques jours de Noël, alors 533 cas positifs supplémentaires avaient été enregistrés au cours des dernières 72h dans la région.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : d'ex-chefs d'États et prix Nobel appellent à lever les brevets des vaccins

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Quels sont les scénarios pour rouvrir les terrasses et les lieux culturels le 15 mai ?

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Lire et commenter