Tests, isolement... Face aux variants du Covid-19, la DGS renforce les protocoles

Face aux variants sud-africain et brésilien du Covid-19, la Direction générale de la Santé a renforcé ses protocoles. On fait le point sur les nouvelles mesures.

QUARANTAINE - La Direction générale de la Santé a diffusé, dimanche 7 février, une note urgente aux professionnels de santé. Elle détaille de nouvelles mesures à appliquer pour lutter contre la propagation des différents variants du Covid-19.

Isolement allongé, test négatif obligatoire de sortie... La Direction générale de la Santé (DGS) a transmis de nouvelles règles dans sa stratégie de lutte contre les variantes du Covid-19, dimanche 7 février. Pour prévenir la diffusion des deux variantes sud-africaine et brésilienne, la DGS a allongé la durée d’isolement des personnes contaminées à 10 jours. Un second test négatif est désormais obligatoire pour sortir de la quarantaine. Si ce test se révèle à nouveau positif, il faudra observer 7 jours d’isolement supplémentaires.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières infos sur l'épidémie

La DGS a également renforcé son dispositif de détection des variants à l'aide de tests antigéniques. Lors d’un test antigénique positif au Covid-19, un second prélèvement devra être réalisé pour rechercher la présence des variantes cette fois-ci. En cas de contamination à un variant, le laboratoire aura la responsabilité d'informer le patient.

Lire aussi

Les trois principales variants du Covid-19 proviennent du Royaume-Uni, d’Afrique du Sud et du Brésil. Ils sont sources d’inquiétudes de la part des autorités sanitaires car plus contagieuses par rapport à la souche initiale du Covid-19. Selon le groupe scientifique du gouvernement britannique, le NERVTAG, qui s’appuie sur plusieurs études, la variante anglaise serait également plus mortelle d’entre 30% et 40%.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Le vaccin Johnson & Johnson en suspens en Europe, un décès suspect après une injection aux États-Unis

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Variant brésilien : comment éviter sa propagation en France ?

Lire et commenter