"Une étude foireuse" : le Pr Raoult dénonce la remise en cause de l'hydroxychloroquine

"Une étude foireuse" : le Pr Raoult dénonce la remise en cause de l'hydroxychloroquine

RIPOSTE - Le médecin marseillais Didier Raoult, connu pour ses essais de l'hydroxychloroquine sur des malades du Covid-19, fustige l'étude de The Lancet remettant en cause l'utilisation de la molécule.

Ces dernières semaines, l'usage de l'hydroxychloroquine dans le cadre d'un traitement contre le Covid-19 a été sérieusement remis en cause, plusieurs études pointant l'inefficacité de la molécule face au virus, mais également les conséquences dramatiques que peut engendrer son utilisation. Dernière étude allant dans ce sens, celle publiée il y a quelques jours par la prestigieuse revue scientifique The Lancet.

Face à ces multiples critiques, le virologue marseillais Didier Raoult, a réagi dans une vidéo postée sur Youtube ce lundi. Ce dernier a qualifié l'étude de The Lancet de "foireuse" et réitéré ses espoirs dans le traitement à base d'hydroxychloroquine, se félicitant de ses tests sur près de 3.600 patients, avec une mortalité de 0,5%, "la plus basse au monde". Et d'asséner : "Comment voulez-vous qu’une étude foireuse faite avec le big data change ce que nous nous avons vu ?"

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

"On est serein sur ce qu'on a fait"

"Ici, il nous est passé 4.000 malades dans les mains, ne croyez pas que je vais changer d’avis parce que des gens font du big data, fantaisie complètement délirante qui prend des données dont on ne connaît pas la qualité et qui mélange tout", ajoute-t-il après avoir fait l'éloge de sa méthode : "On est serein sur ce qu'on a fait. Les querelles scientifiques, politiques, publicitaires, tout ça a un temps, le temps fait le tri, on n'est pas très inquiet. (...) Je ne vais pas changer d'avis parce qu'il y a une publication qui raconte autre chose, quel que soit le journal dans lequel il passe."

Lire aussi

Toujours selon le médecin marseillais, "le Doliprane est plus dangereux que l’hydroxychloroquine. C’est la première cause d’intoxication dans les pays modernes au monde. C’est dangereux le Doliprane. Ça tue beaucoup". Ce mardi, le professeur sera l'invité exceptionnel de David Pujadas à 18h sur LCI.

Des questions sur la pandémie ? Le déconfinement ? Toutes les réponses sont à retrouver dans notre chatbot.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte "vent" : 2 départements en vigilance

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

Vaccin : le casse-tête de l'exécutif pour écouler les doses d'AstraZeneca

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.