Coronavirus : quelle est l'origine du terme "quatorzaine" ?

Médecins chinois équipés pour transférer des patients atteints du coronavirus placés en quarantaine.
Santé

Toute L'info sur

Coronavirus : la pandémie qui inquiète la planète

Lexique - En pleine période de propagation de coronavirus, les précautions se multiplient et les termes techniques utilisés s’enchaînent. Celui qui définit la période durant laquelle les personnes susceptibles d'avoir été en contact avec des cas confirmés ou de revenir de foyers connus, fait partie de ceux-là. On vous explique son origine.

"La règle qui était la quatorzaine quand on revenait d’une zone à risque. [Lorsque] l’on passe en phase 2, cette quatorzaine ne vaut plus." Sur LCI ce mardi, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation, a tenu à clarifier les raisons du revirement des autorités sur la fameuse quatorzaine. 

Ce terme, vous ne pouvez pas y avoir échappé. Et pour cause, il est particulièrement utilisé depuis que le coronavirus a fait son apparition en France et désigne le temps de mise à l’écart des personnes à risques (susceptibles d’avoir une maladie) afin de limiter au maximum d’autres contagions.  Le délai de 14 jours correspond, selon la communauté scientifique, à la période d’incubation de la maladie partie de Chine à la fin du mois de décembre. 

Une fois celui-ci expiré, sans qu’aucun symptôme ne se soit manifesté, la personne peut, de nouveau, être considérée comme saine. L'exemple le plus médiatisé? La quatorzaine organisée pour les ressortissants français rapatriés de Chine  début février dans le centre de Carry-le-Rouet ou à l'ENSOSP d'Aix-en-Provence. 

Lire aussi

La quarantaine, une méthode séculaire

Le principe de la quatorzaine découle de celui de quarantaine. Il s’agit là du terme utilisé pour désigner la mise en place de mesures de confinement, peu importe la durée ou la cause de celles-ci. On trouve l’origine de la quarantaine dans les grandes épidémies de peste qui ont frappé l’Europe au cours de l’histoire et, notamment, celle de peste noire. 

Elle arrive en octobre 1347 par le biais de douze navires en provenance de la Mer Noire qui accostent dans le port de Messine (Sicile). La maladie qui a ravagé les équipages contamine à une vitesse stupéfiante les habitants de la ville avant de rapidement s’étendre. Au XIVème siècle, le vieux continent est donc ravagé par cette maladie qui tue à tour de bras (25 millions de morts en Europe, soit un tiers de la population de l'époque). Son expansion ne semble pas rationnelle et les mesures pour y répondre deviennent drastiques. Les autorités instaurent de longues périodes de confinement, 30 à 40 jours, allant même jusqu’à marquer les habitations des malades. La quarantaine était née. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent