Coronavirus : Sarcelles, Rouen, Saint-Etienne... La hausse du nombre de cas préoccupe

Coronavirus : Sarcelles, Rouen, Saint-Etienne... La hausse du nombre de cas préoccupe

ÉPIDÉMIE - Une hausse des clusters - foyers de contamination - est observée depuis plusieurs semaines en France. Ces derniers jours, 27 cas positifs Covid-19 ont été enregistrés à Sarcelles (Val-d'Oise) et 48 à Rouen (Seine-Maritime).

Une trentaine de cas de coronavirus en une semaine à Sarcelles, en Ile-de-France. Près d'une cinquantaine dans les environs de Rouen en Basse-Normandie. Partout en France des foyers de contamination resurgissent. Ils ont toute l'attention des autorités sanitaires, qui rappellent que le virus est toujours là. Dans son bilan épidémiologique du 18 juin, Santé Publique France annonce "69 clusters en cours d'investigation", dont 5 apparus ces dernières 24h. Au total, c'est 467 nouveaux cas positifs qui ont été confirmés depuis la veille.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Vaste plan de dépistage à Sarcelles

On dénombre déjà quatre fois plus de tests positifs à Sarcelles qu'ailleurs en Ile-de-France. L'agence régionale de santé a lancé un vaste plan de dépistage pour tenter d'endiguer la propagation du virus. Des tests gratuits sont proposés dans plusieurs endroits de la ville, dans la gare mais aussi dans des tentes itinérantes pour accéder aux quartiers populaires. Ce vendredi 19 juin, elle ne seront installées que cet après-midi, place des Trois-Noyers.

Depuis trois semaines, plus d’un millier de tests ont été réalisés dans ces tentes et d'ici quelques jours, les autorités sanitaires espèrent avoir identifié les origines possible de ce cluster. Une campagne de prévention rappelant les gestes barrières complète ce dispositif de surveillance car pour l'instant, la Ville refuse de paniquer. Les écoles vont d'ailleurs rouvrir lundi prochain, comme partout sur le territoire.

Lire aussi

Cinq clusters à Rouen, foot contaminé à Saint-Etienne

A Rouen, la situation est déjà plus critique : cinq clusters ont été identifiés dans le centre et la périphérie de la ville normande. Quatre foyers d'épidémie sont "familiaux" et résultent de retrouvailles privées, qui ont fait 35 cas positifs confirmés. Le cinquième, plus inquiétant, est un foyer déclaré dans un Ehpad, où 13 personnes ont été testées positives. Deux résidents sont décédés.

L'AS Saint-Etienne est également sous surveillance, après la confirmation de 5 cas positifs dans le club de foot, dont trois joueurs. Au total, les 33 joueurs, 21 membres de l'encadrement et le personnel administratif ont été dépistés. Les enquêtes habituelles de cas contact pour élargir les tests sont en cours.

Cette accélération de l'augmentation du nombre de cas s'observe depuis plusieurs semaines en France. Comme le montre ce graphique de Santé Publique France - dont les données sont arrêtées au 14 juin - nous sommes passé de 29 clusters la première semaine de juin (S23), puis 37 la semaine suivante (S24), à 69 clusters actuellement (S25). Les foyers de contamination se trouvent principalement dans les régions Occitanie, Normandie et Auvergne-Rhone-Alpes, où le taux de reproduction du virus est de 1 personne contaminée par personne malade. La moyenne nationale reste néanmoins à 0,93 et l'évolution des clusters est suivie de près par les autorités sanitaires.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'explosion des variants est-elle provoquée par le vaccin Pfizer ?

EN DIRECT - Covid-19 : 346 morts et près de 23.000 nouveaux cas enregistrés en 24 heures en France

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

EN DIRECT - Joe Biden veut que 100 millions de vaccins soient administrés dans les 100 premiers jours de son mandat

EN IMAGES - Investiture de Joe Biden : 13 photos pour l'Histoire

Lire et commenter