Coronavirus : six cas positifs dans un abattoir des Côtes-d'Armor

20H - Contaminations dans les abattoirs : des lieux à haut risque ?

CLUSTER - Six employés travaillant dans un abattoir situé dans les Côtes-d'Armor ont été testés positifs au Covid-19. L'ARS de Bretagne s'est lancée dans une campagne de dépistage pour identifier les personnes contaminées.

Six employés travaillant dans un abattoir situé dans les Côtes-d'Armor ont été testés positifs au Covid-19, et une campagne de dépistage massif est en cours, annonce vendredi l'Agence régionale de santé (ARS) de Bretagne dans un communiqué.

"Un signalement a été transmis le 13 mai à l’ARS par le Centre hospitalier de Saint-Brieuc, relatif à un patient diagnostiqué Covid-19. Ce dernier est employé en tant que prestataire externe pour une entreprise agroalimentaire", fait savoir l'Agence régional de santé de Bretagne dans un communiqué. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Nouveau foyer épidémique

Toujours selon l'ARS de Bretagne, les premières enquêtes sanitaires dans l’entreprise menées sans délai par l'ARS et Santé Publique France ont permis de mettre en évidence cinq autres cas confirmés depuis le 9 mai. Les employés testés positifs au Covid-19, qu’ils soient externes ou internes à l’entreprise, ont exercé leurs activités professionnelles dans une zone circonscrite de l’entreprise regroupant environ 220 personnes. 

L'abattoir de porcins et de bovins abrite également un atelier de découpe-désossage. C'est l'un des plus importants sites européens d'abattage, de découpe et de transformation de produits carnés. "Ce regroupement de cas de Covid-19 au sein d’une même entreprise souligne une nouvelle fois l’importance du respect des gestes barrières et de distanciation sociale suite à la levée progressive du confinement pour l’ensemble de la population", précise la préfecture des Côtes-d’Armor dans un communiqué. 

L'ensemble du personnel testé

La campagne de tests mise en place depuis vendredi concerne l'ensemble des personnels qui ont travaillé dans le secteur de l'entreprise depuis le 23 avril. Comme l'explique le directeur de l'ARS de Bretagne Stéphane Mulliez sur son compte Twitter, le fonctionnement du centre ambulatoire dédié au dépistage du Covid-19 mobilisent des équipes des hôpitaux de Saint-Brieuc et du CHU de Rennes, du Sdis, de la Protection civile et de la Mutualité sociale agricole. 

34 employés d'un abattoir du Loiret positifs

Une étude américaine a, la première,  alerté sur la vulnérabilité des abattoirs. Elle estime que 4% des salariés du secteur agro-alimentaire ont été infectés par le virus. Cela s'est vérifié au Canada, en Allemagne et donc en France, avec le cas d'une usine d'abattage de volailles en Vendée et, donc, ici en Bretagne.  Ce samedi, on apprend que, dans le Loiret, ce sont 34 employés d'un abattoir de Fleury-les-Aubrais qui ont été testées positives. Ces personnes se sont vues prescrire un isolement. "L’entreprise sera fermée par arrêté préfectoral, le temps de compléter les investigations et de procéder aux opérations de désinfection des locaux. Enfin, la recherche hors de la sphère professionnelle des cas contact des personnes porteuses du virus va être entreprise par l’Assurance maladie", indique l'ARS Centre-Val-de-Loire dans un communiqué.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 133.000 manifestants en France selon l'intérieur, 500.000 selon les organisateurs

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter