Coronavirus : une nouvelle étude précise la durée de la période d'incubation

Coronavirus : une nouvelle étude précise la durée de la période d'incubation
Santé

Toute L'info sur

Coronavirus : la pandémie qui inquiète la planète

ZOOM - Selon une nouvelle étude, la période d’incubation du coronavirus, c’est-à-dire la durée entre le moment de la contamination et l’apparition des premiers symptômes, serait de 5 jours en moyenne.

Alors que la période d’incubation était jusqu’alors estimée entre 2 et 12 jours, des chiffres plus précis commencent à apparaître. Selon une étude américaine publiée ce mardi dans Annals of Internal Medicine, il se passerait en moyenne 5 jours entre le moment de la contamination du virus dans l’organisme et l’apparition des premiers symptômes.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont suivi 181 personnes contaminées par le coronavirus entre le 4 janvier et le 24 février dernier. L’ensemble des patients analysés se situait en dehors de la province de Hubei, en Chine. Cette province regroupe notamment le premier foyer de contamination et épicentre de l’épidémie, Wuhan. Cependant, "la plupart des cas avait des antécédents récents de voyage ou de résidence à Wuhan, ou des preuves de contact avec des personnes infectées", notent les chercheurs.

Ils ont alors estimé que "la période d’incubation médiane est de 5,1 jours". La moitié des personnes contaminées développent donc les symptômes moins de 5 jours après avoir été contaminées, quand l’autre moitié doit attendre plus de 5 jours. Mais, contrairement à ce que nous pouvions craindre précédemment, seuls quelques cas isolés mettent près de deux semaines avant de voir les premiers symptômes apparaître. "97,5% de ceux qui développent des symptômes le font dans les 11,5 jours" suivant l'infection, confirment les chercheurs.

Lire aussi

En vidéo

VIDÉO LCI PLAY - #AskDrKierzek, le coronavirus

La durée de la quarantaine justifiée

Les scientifiques notent toutefois que "les cas signalés publiquement peuvent sur-représenter les cas graves, dont la période d’incubation peut différer de celles des cas bénins", ce qui limite ces résultats. Toutefois, "ce travail fournit des preuves supplémentaires d'une période d’incubation médiane d’environ 5 jours, semblable au Sras", le coronavirus qui avait infecté plusieurs milliers de personnes dans le monde il y a une vingtaine d’années.

Pour les experts, la durée de la mise en quarantaine, généralement de 14 jours, semble donc justifiée. "Nos résultats soutiennent les propositions actuelles concernant la durée de la quarantaine ou la surveillance active des personnes potentiellement exposées au Covid-19, bien que des périodes de surveillance plus longues puissent être justifiées dans des cas extrêmes", soulignent les chercheurs dans leur rapport.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent