Les autorités de santé alertent sur des risques de pénurie de traitements par corticoïdes

Santé

PÉNURIE - L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a alerté sur une pénurie de traitement par corticoïdes, en raison des difficultés d'approvisionnement de prednisone et de prednisolone. L'agence a demandé aux laboratoires de limiter les prescriptions.

Dans une note publié mercredi, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé indique que des "difficultés d’approvisionnement" durent depuis plusieurs semaines et nécessitent la surveillance des stocks. L'ANSM alerte sur les difficultés d'approvisionnement de prednisone et de prednisolon, deux spécialités qui sont respectivement utilisées en tant que corticostéroïde et anti-inflammatoires, auprès de tous les laboratoires. 

L’agence explique avoir mis en œuvre des mesures afin de "sécuriser l’approvisionnement de ces spécialités sensibles" auprès des populations pour lesquelles les traitements par corticoïdes sont indispensables. Elle a également appelé les laboratoires à faire usage des stocks de leurs spécialités initialement destinés à d’autres pays ou à importer des spécialités similaires pour assurer l'approvisionnement.

Voir aussi

Un plan d'action pour faire face à la pénurie

L'ANSM a donné une liste d'indications à destination des laboratoires, afin d'enrayer le phénomène. Ainsi, l'établissement public préconise dès à présent de réserver en priorité la prescription de prednisone et prednisolone lorsque l’utilisation de ces spécialités est médicalement indispensable et sans alternatives.

L'ANSM rappelle que même si des spécialités à base d’autres corticoïdes restent disponibles sur le marché, les prescriptions doivent être limitées uniquement aux situations indispensables "afin de ne pas créer une situation de pénurie, par effet report, sur ces spécialités".  Enfin, l'agence appelle les professionnels de santé et les associations de patients concernés de remonter les difficultés et autres informations utiles à ce sujet.

En vidéo

Comment expliquer la pénurie de certains médicaments ?

L’ANSM a convoqué le 9 mai prochain l’ensemble des laboratoires concernés qui présenteront leurs actions pour assurer un approvisionnement pérenne et sécurisé des spécialités précitées. Un suivi de la situation sera mis en place, à partir des données communiquées.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter