On a testé l'appli "QuelCosmetic" de l'UFC-Que Choisir

Santé

CHECK UP - Après de nombreux scandales sur la composition des cosmétiques, la méfiance se fait de plus en plus sentir. Au mois de mars, l'association UFC-Que Choisir a sorti une application permettant d'analyser les ingrédients d'un produit en un clin d’œil. LCI l'a testée pour vous.

Gel douche, déodorant, crème hydratante, sérum, gel coiffant, maquillage... Chaque jour, nous nous enduisons le corps d'une bonne dizaine de produits cosmétiques. Il y a d'abord les basiques, ceux que l'on rachète à chaque fois parce qu'ils sont efficaces, mais aussi ceux sur lesquels on a craqué pour leur packaging ou leur parfum irrésistible. Mais face aux nombreux scandales concernant des substances indésirables dans nos cosmétiques, la question de la composition est devenue l'un des nouveaux critères de sélection. Pour vous aider à faire le tri, l'UFC-Que Choisir a lancé au mois de mars une application gratuite qui permet de décrypter les étiquettes. Nous l'avons testée.

Prise en main

A l'allumage, l'application est intuitive. L'utilisateur, connecté à internet, se retrouve face à un menu déroulant classant les cosmétiques par catégories : les déodorants et parfums, les produits solaires, les soins du corps, le maquillage, les soins du visage, les produits d'hygiène dentaire, les produits pour bébés et enfants et les soins des cheveux. Dans chacune de ces catégories, deux onglets : les produits à risque et ceux qui n'en présentent pas.

Chacun des produits, nommé et pris en photo, est affublé de trois logos. Le premier représente les tout-petits (0-3 ans) et les femmes enceintes, le second les enfants et les adolescents, et le dernier, les adultes. Ces pictogrammes peuvent être colorés de quatre façons différentes. Le vert représentant l'absence de nocivité, le jaune la présence d'un risque limité, le orange, celle d'un risque moyen, et le rouge celle d'un risque significatif. 

En cliquant tout d'abord sur le produit, puis sur les petits logos colorés qui lui sont affiliés, vous pouvez accéder aux détails des notations. En cas de la présence d'un risque, les ingrédients qui posent problème sont listés et explicités. De quoi comprendre intelligemment pourquoi le produit est nocif et comment éviter d'en acheter de semblables.

Si vous cherchez à trouver comment est noté un produit que vous avez entre les mains, il vous suffit de cliquer, au niveau de la barre de menu située en bas de l'écran, sur le bouton "Scanner". L'appareil photo s'ouvre, et vous n'avez plus qu'à scanner le code barre de votre contenant (attention, il faut pour cela disposer d'une luminosité suffisante). L'application ouvre alors automatiquement la page de l'évaluation du produit, si celui-ci a déjà été analysé. Si tel n'est pas le cas, il vous est proposé de le prendre en photo avec sa liste d'ingrédients, via l'application, pour que les experts de UFC-Que Choisir puisse l'étudier.

Au cas où vous n'auriez pas le produit entre les mains, mais le nom en tête, vous pouvez aussi effectuer une recherche sur l'application via le bouton "Recherche".

Lire aussi

Bilan

Si l'application n'apprécie "que l'innocuité des ingrédients" et "en aucun cas leur efficacité", elle n'en est pas moins un très bon outil pour faire le tri rapidement et efficacement dans ses placards. Adieu perturbateurs endocriniens, allergènes et irritants. Le référencement des produits cosmétiques sans danger est également très pratique et appréciable dans la mesure où il permet de remplacer en toute simplicité des produits notés comme "à risque". 

Si vous avez encore quelques mégaoctets sur votre smartphone, l'application Clean Beauty, que nous avons déjà présentée, complète très bien QuelCosmétique. Tout comme elle, elle permet d'analyser les produits après les avoir pris en photo. Si elle ne contient pas de base de données qui permette de présenter la liste des produits déjà analysée, elle contient un précieux glossaire des ingrédients. Ainsi, si vous hésitez à mettre dans votre caddie un produit qui contient un ingrédient qui vous semble louche, vous pouvez facilement savoir de quoi il en retourne. Et cela même sans internet. De plus, lors de l'étude d'un produit, l'application fait, contrairement à QuelCosmétique, mention des ingrédients sujets à controverse au sein de la communauté scientifique. Evidemment, tout cela est également accompagné d'explications très claires et détaillées.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter